Vous avez envie de rouler au volant d’un nouveau véhicule flambant neuf ou vous avez besoin de remplacer votre voiture qui vous a déjà rendu bien des services ?

Neuve ou d’occasion, votre nouvelle acquisition peut se faire avec ou sans apport personnel. Bien qu’il soit évident qu’un prêt automobile reviendra moins cher si vous êtes en mesure d’ajouter un apport personnel au moment de la souscription d’un crédit automobile, vous devez faire un point sur vos finances avant de vous laisser séduire pour le dernier modèle de votre voiture fétiche, afin d’évaluer au mieux l’apport personnel que vous êtes en mesure de mettre dans votre prêt.

Des questions essentielles avant de s’engager

autoVous avez trouvé le modèle qui semble avoir été conçu exclusivement pour vous et vous ne pouvez pas vous imaginer vivre sans ce magnifique petit bijou.

Vous vous demandez comment vous pourrez le payer. Est-il préférable de régler au comptant, à crédit, avec un apport ou sans apport personnel ? Plusieurs paramètres entrent en considération et vous devez réfléchir à votre épargne. Est-elle suffisante pour payer le véhicule comptant ? Si tel est le cas, votre épargne vous rapportera-t-elle plus que le coût du crédit ?

Si la réponse est positive, alors vous pouvez acheter la voiture de vos rêves sans être obligé d’avoir un apport personnel. En revanche dans le cas où vous ne pouvez pas régler l’achat au comptant, il est préférable de vous positionner sur une voiture d’occasion qui vous permettra de moins emprunter.

Pour trouver les meilleurs taux de crédit auto sans apport ou avec apport, vous pouvez comparer les crédits auprès des organismes financiers pour concrétiser votre projet dans les meilleures conditions.

Par ailleurs avant de souscrire à un crédit auto, vous devez faire le point sur vos dépenses importantes à venir. Vous devez alors estimer votre budget vacances, le montant des impôts futurs, les éventuels travaux à effectuer dans votre maison ainsi que toutes les autres dépenses arrivant dans le courant de l’année. Puis faites l’opération suivante : montant de votre épargne – montant de vos dépenses importantes à venir = apport disponible pour votre crédit auto. Vous saurez donc plus précisément combien vous pouvez prévoir de dépenser dans l’achat de votre véhicule.

Calculer l’apport personnel en fonction de votre capacité de remboursement

Pour un crédit automobile classique, l’organisme prêteur regardera votre taux d’endettement qui ne doit pas dépasser un tiers de vos revenus imposables nets de 33 %, que vous ayez ou non un apport personnel.

L’établissement financier auprès duquel vous souhaitez souscrire à un crédit automobile se référera systématiquement au taux d’endettement et il peut être assez élevé si vous avez déjà divers prêts en cours. Il se peut alors que vous ne puissiez pas négocier votre crédit auto librement, celui-ci dépendant directement du montant des mensualités que vous pouvez rembourser.

Pour éviter de voir votre demande de crédit auto refuser, vous pouvez ne pas soumettre un apport personnel mais sans apport, la capacité de remboursement s’en trouve automatiquement réduite. Il vous appartient de procéder au calcul de l’apport personnel que vous pourriez proposer en sachant qu’il est impératif que la somme de votre loyer et de la totalité de vos remboursements de crédit en cours n’aille pas au-delà du tiers de vos revenus.

Ainsi, un couple qui perçoit 3 500 euros par mois avec un loyer mensuel de 500 euros et un prêt personnel qui a servi à acheter un meuble à hauteur de 100 euros par mois aura un taux d’endettement de (500+100)/3 500x 100= 17 % environ. Mais il est possible d’aller jusqu’à 33 %, soit 1 155 euros au total et 555 euros par mois euros car 1 155 – 500 – 100.

De ce fait, dans le cas où vous auriez remarqué un modèle de véhicule qui nécessite un crédit de 12 000 euros, vous pouvez le souscrire car sur 48 mois, vos mensualités seront inférieures à 280 euros sans avoir besoin de soumettre un apport personnel.

Vous pouvez vous offrir une voiture sans vous endetter au maximum, puisque vous serez largement en dessous de 555 euros par mois. Vous gardez une certaine marge financière si jamais un imprévu surgissait. Cependant, il vous faudra bien lire les conditions contractuelles qui peuvent varier d’un établissement financier à l’autre.

Pour connaître précisément votre taux d’endettement, prenez votre dernier avis d’imposition et additionnez toutes les échéances de vos crédits en cours. Faites ensuite cette opération : [total des mensualités/revenus imposables nets / 12)] × 100 = taux d’endettement.

Par exemple, si le montant de vos ressources inscrit au bas de votre dernier avis d’imposition indique 40 000 euros et que le total de vos mensualités en cours est de 700 euros, votre taux d’endettement est : [700 € ÷ (40 000 / 12 )] × 100 = 21 %.

Déduisez le montant des échéances que vous pouvez vous permettre dans l’optique de financer votre crédit auto tout en gardant bien à l’esprit que vous pouvez monter jusqu’à 33 % d’endettement. Donc dans un cas à 21 % de taux d’endettement, il vous reste de la place pour 12 % sur 40 000 euros par an, soit 4 800 euros par an et 400 euros par mois.

Dans le cas où vous désirez acheter une voiture pour un montant de 15 000 euros et que vous aimeriez la rembourser sur deux ans, à raison de 400 euros par mois en 24 mois et en comptant un taux de crédit à 5 % ainsi qu’une assurance-emprunteur à 0,36 %, un simulateur vous montrera que vous devrez rembourser environ 9 000 euros. Vous devrez donc effectuer un apport personnel de 6 000 euros car 15 000 – 9 000 = 6 000 euros.

Un faible taux d’endettement

un-faible-taux-dendettementUn apport personnel permet de diminuer le montant à emprunter et, par conséquent, de vous endetter un peu moins. Que vous preniez l’argent dans votre épargne ou dans vos revenus provenant d’un emploi stable, vous avez toutes les clés en main pour constituer un dossier de demande de crédit automobile solide. Même si vous avez pu mettre de côté qu’une petite somme, l’établissement bancaire appréciera votre volonté de concrétiser votre projet.

Signe d’un client sérieux, la banque remarquera que vous avez la capacité financière de rembourser puisque vous savez gérer votre budget. Afin d’avoir une chance de vous voir accorder un crédit auto, votre taux d’endettement ne doit néanmoins pas dépasser 33 % de vos revenus. Autrement dit, la somme que votre banquier ou votre compagnie d’assurance auto vous prêtera ne pourra pas aller au-delà de 33 % de votre salaire.

L’objectif est de ne pas octroyer de trop grosses sommes d’argent à des personnes qui ne seraient pas dans la capacité de les rembourser, ou qui bénéficient déjà d’un crédit à la consommation ou d’un prêt immobilier et risqueraient alors de sombrer dans le surendettement. Ce concept vous protège et vous aide à garder une certaine maîtrise de votre budget. Ainsi, ne prenez pas le risque d’apporter toutes vos économies pour payer votre futur véhicule.

Il est primordial de pouvoir faire face à tout instant à un éventuel imprévu. Par ailleurs, un apport personnel, quel que soit son montant, permet d’obtenir un crédit sur une durée raisonnable n’excédant pas quatre ans, avec des mensualités pas trop élevées en total accord avec votre budget.

En effet, vous pouvez avoir envie au bout de quelques années de changer de modèle ou bien de vendre votre voiture avant d’engager des frais d’entretien ou de réparations onéreuses. Vous pourrez ainsi vous être constitué un apport non négligeable que vous remettrez lors de votre prochaine acquisition.

Ce cercle vertueux est véritablement astucieux pour toujours préserver l’équilibre de vos finances et vous éloigner du risque du mal endettement. Vous gardez un train de vie agréable assorti d’un budget familial sain et d’un véhicule en adéquation avec vos propres besoins.

Un crédit auto moins coûteux

Certes, vous ne pouvez pas payer votre nouvelle voiture comptant mais vous avez déjà mis de l’argent de côté en prévision de cet achat, ce qui est un bon point pour vous. D’une manière générale, un apport est fortement conseillé lorsque vous voulez acquérir une automobile car votre dossier de demande de prêt automobile sera plus solide et crédible.

Vous aurez effectivement besoin d’une somme moins colossale pour couvrir vos dépenses et donc moins d’argent à rembourser au final. Il peut ainsi être judicieux de reporter votre achat de deux ou trois mois si cela peut vous permettre de réaliser des économies supplémentaires destinées à financer votre futur véhicule avec une somme plus conséquente.

Grâce à un apport personnel, vous êtes également en mesure de négocier un taux intéressant. En effet, votre apport personnel rassurera le vendeur et la banque partenaire qui sera plus disposée à vous accorder un prêt assujetti à un taux avantageux. De plus, s’être constitué d’un apport vous sera utile pour profiter des offres ponctuelles proposées par les concessionnaires qui affichent des financements à très bas taux, voire à zéro.

Ces prêts sont généralement de courte durée, d’où la nécessité d’avoir un apport pour ne pas grever votre budget avec des mensualités élevées. Certains établissements financiers ou sociétés d’assurance proposent d’ailleurs des prêts à taux très compétitifs sur le marché couplés à des offres en matière d’assurance attractives. En outre, un apport personnel permet de viser des modèles dont vous n’auriez pas pensé pouvoir vous procurer.

Avec un apport, vous pourrez financer l’achat d’une voiture plus grande ou plus performante en obtenant des mensualités sur une durée plus ou moins longue.

Au moment de sa revente, vous serez d’autant plus gagnant. Enfin, investir dans une voiture représente un acte qui demande réflexion. Il est nécessaire de comparer et d’étudier toutes les offres de crédit afin de souscrire celui qui est le plus adapté à votre situation et à vos attentes.

Prenez le temps de visiter plusieurs organismes financiers afin d’analyser les diverses propositions et de choisir en toute connaissance de cause, dès lors que vous avez déterminé le montant de l’apport personnel que vous souhaitez soumettre.

Les conditions d’un crédit auto sans apport personnel

un crédit auto sans apport personnelUne voiture est un bien indispensable dans la vie quotidienne mais étant donné son prix de vente moyen dépassant dans la majorité des cas les 10 000 euros, son achat n’est pas neutre. C’est la raison pour laquelle l’achat d’un véhicule sans apport est la première cause de souscription à un crédit à la consommation.

Il est parfaitement envisageable d’investir dans ce type de bien même si votre budget ne vous permet pas de vous constituer un apport personnel et vous pouvez tout à fait emprunter la totalité de la somme auprès de votre organisme de crédit. En effet, si vous souscrivez à un crédit auto pour une voiture neuve ou d’occasion, il ne vous sera en aucun cas exigé de fournir un apport personnel.

Sans apport personnel, votre projet a donc toutes les chances d’aboutir à condition de prendre quelques précautions.

Il est de ce fait légitime de s’interroger si son absence ne fait pas augmenter le coût du financement. Si vous souhaitez réaliser l’achat de votre voiture sans apport ou que la situation fait que vous ne pouvez procéder autrement, le crédit automobile demeurera toujours la meilleure solution s’offrant à vous pour la financer car ce prêt à la consommation reste le plus avantageux en termes de taux.

Toutefois, le fait d’avoir un apport ou non aura forcément une influence sur le montant du prêt que vous demanderez et par voie de conséquence sur le taux d’intérêt proposé, et donc vos chances d’obtenir le crédit. Il est bien évidemment conseillé de disposer d’un apport personnel parce que la part qui restera à charge dans votre budget en sera moins lourde. Pour autant, il peut arriver que vous n’ayez pas le choix.

Ne vous découragez pas et faites le point sur votre situation car, s’engager dans un prêt quel qu’il soit, ne peut pas se faire à la légère. Pour pouvoir bénéficier d’un crédit auto sans apport, vous devrez justifier de l’utilisation du prêt en fournissant le bon de commande pour un véhicule neuf ou la photocopie non barrée de la carte grise pour un véhicule d’occasion.

Il faut bien réfléchir et surtout bien étudier votre situation financière. Vous risquez effectivement de vous voir opposer un refus de prêt si votre situation financière semble trop fragile.

Ou encore vous risquez de ne pas pouvoir le rembourser si les mensualités sont plus importantes que ce que vous pouvez réellement rembourser.

Tout organisme de crédit se trouve dans l’obligation de calculer votre taux d’endettement et donc la mensualité maximum du crédit auto pour le financement de votre véhicule. Si vous dépassez un certain seuil, l’établissement financier vous refusera le prêt afin de ne pas vous mettre en situation précaire et en risque de surendettement.

L’importance du taux de crédit pour un achat sans apport personnel

Si vous voulez financer votre voiture sans apport, vous vous demandez sans doute quel taux vous pouvez obtenir et quel est l’intérêt de passer par un comparateur. En prenant l’exemple d’un prêt auto de 15 000 euros sur 60 mois avec un taux d’intérêt de 3,90 %, la mensualité sera de 275,11 euros pour un crédit qui vous coûtera 1506,60 euros au total.

Avec un taux d’intérêt plus élevé de 7,89 %, le montant d’une mensualité s’élève à 301,41 euros pour un crédit qui vous coûtera 3084,60 euros.

Avec une différence de plus de 1 500 euros, vous constatez qu’il est véritablement primordial de prendre le temps de comparer les offres avant de choisir votre prêt voiture sans apport, que la voiture soit pour un crédit auto occasion ou pour une voiture neuve. Afin d’avoir la meilleure estimation du prix de votre futur crédit, référez-vous impérativement au TAEG taux annuel effectif global qui est la référence défini par la dernière loi sur le crédit à la consommation.

Apport personnel et crédit voiture, quelle importance?
5 (100%) 1 vote