Dans la société moderne, il y a toujours des imprévus et tout le monde peut être sujet d’un accident, d’une perte d’emploi ou même d’un décès.

Cela peut arriver sans prévenir et instantanément. De ce fait, si vous voulez demander un crédit auto, il faut aussi penser aux éventuels imprévus.

C’est à cet égard qu’il est nécessaire de souscrire une assurance avec le prêt. Les assurances sur un crédit auto peuvent varier selon vos besoins, mais dans certains cas, les établissements de crédit ne les exigent pas, même s’ils vous conseillent d’en souscrire au moins une. De ce fait, ils peuvent vous proposer une assurance décès sur votre crédit auto.

Cette assurance couvre le remboursement de votre prêt dans le cas d’un décès subit en tant qu’emprunteur. Il y a aussi l’assurance d’arrêt de travail à durée déterminée. Pour cette situation, le remboursement de vos mensualités se fera durant la période d’inactivité, mais seulement si vous n’êtes réellement pas dans la capacité d’effectuer des travaux actifs.

Il y a aussi les cas de remboursement si vous êtes totalement invalide et que vous ne pouvez plus reprendre votre travail, faute de problème physique ou mental. L’assurance peut, à cet effet, supporter la totalité ou une majeure partie du remboursement.

Enfin, vous jouirez aussi d’un remboursement en tout ou en partie si vous êtes dans un état de chômage en choisissant de signer un contrat d’assurance sur une perte de travail.

Choisir le bon établissement d’assurance

etablissement-dassuranceSi vous avez choisi quel type d’assurance souscrire, il faut aussi connaître le bon établissement où signer le contrat sur son prêt-auto. En effet, même si votre banque ou l’institution de crédit vous propose une assurance, vous ne serez pas obligé d’accepter.

En effet, l’assurance qui accompagnera votre crédit auto peut être souscrite dans l’établissement d’assurance de votre choix. Dans ce cas, si le capital que vous avez emprunté est d’un montant assez élevé, il est conseillé de choisir un établissement d’assurance à part. Mais avant toute chose, il est préférable de faire des comparaisons et de faire des simulations en ligne pour voir les offres les plus intéressantes.

Dans le cas contraire, c’est-à-dire que si le capital à rembourser n’est pas conséquent, vous n’aurez qu’à choisir l’offre d’assurance proposée par l’établissement de crédit en évitant de perdre du temps et de l’argent en cherchant ailleurs.

Il est aussi nécessaire de savoir que si vous allez dans un autre établissement d’assurance pour effectuer la souscription, il faut que les conditions et les garanties soient pareilles à ceux de l’établissement de crédit où vous avez fait le prêt. Autrement, ce dernier peut refuser l’assurance, sous réserve d’une présentation des raisons du refus.

Comment souscrire à une assurance crédit auto ?

Avant de souscrire à une assurance crédit auto, il est nécessaire que le contrat de prêt-auto soit effectif et accordé par une banque ou un établissement de crédit. Ainsi, la démarche de recherche du bon établissement doit se faire en même temps que la demande de prêt.

Cela permettra d’avoir une assurance en même temps que l’octroi du crédit. Dans tous les cas, selon le Code d’assurance, pour limiter les risques au niveau de l’assureur et pour qu’il puisse vous proposer une assurance adéquate, il est nécessaire que vous fournissiez des informations utiles pour l’assureur. Cela concerne entre autres, votre santé, votre âge, la profession exercée, les loisirs, etc.

Après analyse de ces points, l’assureur pourra délimiter la garantie qu’il pourra vous octroyer, ainsi que le tarif de la cotisation et des possibles remboursements à faire. Ce dernier définira le montant mensuel de l’indemnisation offerte sur la période totale du prêt. Concernant les garanties et votre profil, il est conseillé de souscrire à tous les types d’assurance crédit auto si vous avez moins de 55 ans. Cela permet d’avoir une sécurité maximale sur la capacité à rembourser.

Par ailleurs, avant vos 55 ans, vous serez encore dans la vie active, mais vous serez exposé à divers dangers. Dans ce cas, l’assureur peut prendre en charge tous les éventuels cas de soucis comme le décès, l’inactivité temporaire, l’invalidité totale, ou le chômage.

Pour les personnes de 55 à 65 ans, il est conseillé de souscrire à toutes les assurances également, hormis, celle de l’assurance chômage étant donné que cette catégorie de personne est en âge de retraite. Concernant les personnes de 66 à 80 ans, il est préférable de ne souscrire que l’assurance décès sur le prêt-auto. Dans ce cas, si l’emprunteur décède, il revient à l’établissement d’assurance de rembourser les restes du crédit non dus.

Bien choisir les modalités d’assurance de son crédit auto
5 (100%) 1 vote