Sommaire : Les garanties qui peuvent être demandées pour un prêt auto ?

  1. Le gage d’un véhicule
  2. Le nantissement sur crédit auto
  3. Une caution

Pour s’assurer que votre crédit auto sera bien remboursé, l’établissement prêteur (organisme de crédit ou banque) peut demander des garanties. Celles-ci sont appelées sûretés réelles ou sûretés personnelles. Mais quelles sont- elles exactement ?

Le gage d’un véhicule

gage d'un véhiculeLe gage est le fait qu’un objet (dans notre cas, le véhicule acheté) assure le paiement d’une dette (ici le crédit pour acheter ce véhicule). Dans le cadre du crédit auto, le gage est formalisé par un contrat et non pas par le fait de retirer le véhicule gagé à la personne.

Ce document va ainsi permettre au prêteur d’obliger la vente forcée du véhicule si le remboursement du crédit n’est pas honoré.

La voiture est alors enregistrée en préfecture comme véhicule gagé, ce qui entraîne que vous ne pouvez pas vendre votre véhicule sans l’autorisation du créancier. La carte grise ne pourra pas être changée tant que la levée de ce gage ne sera pas effectuée par le prêteur lui-même.

Il faut savoir que les organismes de crédit n’aiment pas spécialement cette forme de garantie car elle engendre beaucoup de démarches pour la saisie du véhicule en cas de problème de paiement.

Le nantissement sur crédit auto

Le nantissement consiste à bloquer un compte bancaire, en faveur du créancier, sur lequel il pourra saisir l’argent nécessaire au remboursement du crédit au cas où vous ne payeriez pas vos mensualités. C’est un mécanisme très utilisé pour les crédits aux particuliers.

Il peut concerner une assurance vie ou un autre placement financier (épargne salariale, parts de sociétés, PEA…) sur lequel vous pouvez toujours effectuer des versements d’argent, mais sur lequel vous ne pourrez pas retirer d’argent, tant que le crédit auto n’est pas terminé de rembourser.

Une caution

Il existe deux types de cautions : la caution solidaire et la caution simple. Dans le cas de la caution solidaire, en cas de manque de paiement de votre part, l’organisme de crédit ou la banque ira chercher votre caution, qui devra payer les mensualités du prêt à votre place.

Le créancier a même le droit de déclencher la caution sans que l’emprunteur ne soit averti de son défaut de paiement. Dans le cas de la caution simple, le créancier ne pourra déclencher la caution que si l’emprunteur est déclaré insolvable. Mais ce cas de caution est rarement accepté par les organismes prêteurs.

Il faut savoir qu’il existe aussi une caution multiple où plusieurs personnes peuvent accepter de se porter caution sur votre prêt auto.

Les garanties qui peuvent être demandées pour un prêt auto ?
5 (100%) 1 vote