Sommaire : Les justificatifs à présenter lors d’une demande de prêt automobile

  1. Les justificatifs habituels d’un prêt automobile
  2. Le crédit auto sans justificatif d’achat

Un crédit auto nécessite de constituer un dossier exhaustif à présenter à l’organisme financier auprès duquel vous faites la demande. Toutefois, certains documents ne seront pas exigés que vous contractiez un crédit affecté ou alors un emprunt perso, tous deux appartenant à la catégorie des crédits à la consommation.

Si le premier oblige effectivement le souscripteur à justifier l’objet de son emprunt, le second se révèle être plus souple.

Les justificatifs habituels d’un prêt automobile

Avant de vous octroyer le crédit, l’établissement financier vous demandera de fournir divers documents justificatifs à insérer dans le dossier daté et signé :

  • La copie d’une pièce d’identité recto-verso, qui peut tout aussi bien être la carte nationale d’identité valide, un passeport, votre permis de conduire ou une carte de résident. Pensez à joindre la pièce d’identité de votre conjoint s’il y a lieu. La photocopie du livret de famille peut également être exigée et vous la récupérerez auprès de votre mairie ;
  • Un justificatif de domicile de moins de six mois mentionnant votre adresse. Un fournisseur d’énergie ou d’accès à Internet peut vous délivrer une facture du service apporté ;
  • Un justificatif de patrimoine prouvant que vous vivez en situation régulière devra être présenté. Pour cela, vous devrez délivrer votre titre de propriété et la taxe foncière si vous êtes vous-même propriétaire. Dans le cas où vous êtes locataire ou logé par votre employeur, demandez à votre propriétaire qu’il vous fournisse les trois dernières quittances de loyer et attestations des paiements à jour ;
  • Si vous êtes séparé, une copie de jugement de divorce ou de séparation peut vous être exigée. Vous vous la procurerez auprès du tribunal de grande instance qui a géré votre affaire ;
  • La photocopie des trois derniers justificatifs de revenu afin de prouver que vous êtes dans la capacité de rembourser le crédit auto. Il peut s’agir des bulletins de salaire que vous obtiendrez auprès de votre employeur et ceux de votre conjoint si vous êtes en couple, ainsi que du dernier avis d’imposition si vous êtes salarié. Vous avez la possibilité d’obtenir un duplicata de ce document auprès du centre des impôts. Vous devrez également transmettre votre contrat de travail, à demander auprès de votre employeur. Dans le cas où vous êtes retraité, vous devez fournir le dernier avis d’imposition ou le dernier bulletin de pension de retraite. Un professionnel libéral, un commerçant, un artisan ou un agriculteur devront produire les deux derniers avis d’imposition et la liasse CERFA qui regroupe les comptes annuels de l’entreprise pour toute demande de crédit supérieure ou égale à 15 000 euros. Votre comptable vous distribuera par ailleurs les trois derniers bilans d’entreprise qui peuvent être astreints par l’organisme prêteur. Les chefs d’entreprise devront également présenter leur K-bis et les statuts de l’entreprise qu’il est possible de récupérer auprès du greffe du tribunal de commerce. Si vous êtes travailleur indépendant, préparez votre déclaration Urssaf et les trois dernières attestations Urssaf prouvant la régularité de votre entreprise. Ces attestations sont à récupérer auprès de l’Urssaf ou sur son site Internet ;
  • Les documents de revenus divers, autres que votre salaire, comme les pensions alimentaires ou les allocations ;
  • Les trois derniers relevés de compte bancaire qui viennent attester les revenus déclarés ;
  • Vos coordonnées bancaires qui sont affichées sur le relevé d’identité bancaire afin que l’organisme prêteur puisse procéder au virement du crédit ;
  • Un chèque annulé original afin de prouver votre situation régulière et que vous possédez un compte bancaire. Pour en obtenir un, il suffit de prendre un chèque dans votre chéquier puis de le barrer de deux traits parallèles en travers. Apposez lisiblement la mention annulé entre les deux traits en gros caractère. Cela permet à l’établissement prêteur de savoir si vous êtes autorisé à émettre des chèques, et donc d’être sûr que vous n’êtes pas interdit bancaire ;
  • Les éventuels tableaux d’amortissement des prêts en cours avec l’attestation des paiements à jour auxquels vous aurez accès par les organismes qui vous ont accordé des crédits ;
  • Le justificatif de l’utilité des fonds. Pour cela, vous devez apporter le certificat de vente d’un véhicule d’occasion ou le bon de commande d’une voiture neuve. Si vous choisissez un prêt personnel affecté, ce papier ne vous sera pas demandé.

Pour obtenir un crédit rapidement, il est préférable de préparer l’ensemble des documents à l’avance puis de vous présenter à l’organisme financier avec tous les papiers prêts qui seront nécessaires à l’obtention d’un crédit auto.

Vérifiez consciencieusement tous vos documents au moins quinze jours avant le rendez-vous afin de réclamer si besoin les justificatifs manquants aux établissements adéquats. Tous ces documents servent notamment à s’assurer que l’emprunteur respecte la règle de l’endettement total à 33 %.

Le crédit auto sans justificatif d’achat

autoSi vous souhaitez souscrire à un prêt personnel pour acquérir votre future automobile sans émettre de justificatif d’utilisation des fonds, la démarche est parfaitement envisageable.

La plupart des organismes financiers exigent parfois le document justifiant l’achat de votre voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion. Vous êtes alors contraint de souscrire à un crédit affecté exclusivement à l’achat de votre future automobile et le montant du prêt ne peut en aucun cas être plus élevé que le prix de votre véhicule.

Si vous comptiez sur cette alternative pour acheter des accessoires supplémentaires ou pour avancer les frais d’assurance, vous n’en aurez pas l’opportunité.

En revanche en contractant un crédit auto sans justificatif d’utilisation de la somme empruntée, vous pouvez acheter n’importe quelle voiture en fonction du financement que vous avez obtenu, peu importe son montant.

Ainsi, si vous désirez opter pour un crédit auto sans justificatif, vous serez dans l’obligation de contracter un prêt personnel ou un crédit renouvelable et non un prêt auto proposé par les établissements financiers.

Vous bénéficiez d’une meilleure capacité de négociation puisque vous possédez un certain niveau de budget immédiatement disponible au moment où vous acheter la voiture. Le vendeur est d’ailleurs plus souvent ouvert à vous faire une remise si vous prenez directement le véhicule.

C’est ensuite à vous que revient de gérer au mieux vos finances. Vous faites alors ce que vous voulez de l’argent qui vous a été accordé. Toutefois, contracter un crédit auto sans apporter de justificatif d’utilisation des fonds présente quelques inconvénients.

Certes vous aurez plus de facilité au moment de la signature du contrat de prêt mais vous n’êtes pas protégé par le code de la consommation qui concerne seulement le crédit affecté à un achat spécifique, comme ici un véhicule.

En effet, le crédit automobile classique est moins souple mais en contrepartie il se révèle être beaucoup plus sûr puisque l’octroi ou non du prêt dépend de la réalisation de la vente, comme le prévoit expressément la loi Hamon. Si vous subissez un litige, vous serez entièrement couvert et vous ne procéderez au remboursement de votre crédit qu’après réception de votre bien.

La vente sera également annulée si l’organisme financier refuse d’accorder le crédit. Inversement, ce dernier est annulé si la vente est suspendue pour cause de bien défectueux ou de non livraison.

En revanche ce genre de situation très délicate qui peut parfaitement surgir dans le cadre d’un crédit auto sans justificatif n’est pas couvert et dans ce cas, vous serez contraint de régler les échéances mensuelles de la même façon que si vous étiez en possession du véhicule.

Les justificatifs à présenter lors d’une demande de prêt automobile
4.33 (86.67%) 6 votes