Sommaire : LLD : Location Longue Durée, est ce un bon choix pour sa voiture ?

  1. Les avantages du LLD
  2. Quelques inconvénients du concept

Pour beaucoup de ménages, le fait d’acheter une voiture est une démarche qui se planifie depuis longtemps. Mais pour d’autres également, avoir une voiture est plus une manière de perdre beaucoup d’argent que d’investir en sécurité.

En effet, selon les calculs des professionnels, dès sa première année de mise en circulation, une voiture perd de la valeur. Et cela peut aller de 20 à 25 %. D’autant plus que c’est un investissement qui demande des dépenses pouvant être colossales en termes d’entretien, de crédit et de consommation de carburant.

 Pour pallier à ces désagréments, beaucoup de concessionnaires proposent actuellement le concept LLD ou Location Longue Durée.

Par principe, et comme son nom l’indique, c’est un moyen de disposer d’une voiture sur une longue durée, sans pour autant faire d’énorme dépense dans l’entretien. En d’autres termes, avec la LLD, une personne peut faire des économies tout en ayant la possibilité de conduire un véhicule neuf. Par ailleurs, en faisant ce type de location, le particulier a la possibilité de contracter jusqu’à une période de 5 ans et un minimum d’une année.

Cependant, dans ce type de location, le concessionnaire ou le bailleur déterminera le nombre de kilométrages à consommer durant cette période de location, mais il offrira gratuitement ou fera une réduction conséquente sur l’entretien et l’examen de la voiture. Ce sera également le cas concernant les autres prestations telles que l’assurance assignée au véhicule et le service d’assistance.

La LLD est aussi un bon moyen pour un particulier de changer de voiture comme bon lui semble, mais sous réserve de respect de la durée du contrat. Pour ce qui est de la fixation du kilométrage, généralement, elle est de 15 000 km par an pour les voitures à essence et de 25 000 km pour le diesel.

Les avantages du LLD

lldComme toutes les offres de produits ou de services sur le marché, le LLD peut présenter beaucoup d’avantages comme des inconvénients également. Concernant les points positifs de ce type d’offre, c’est un bon moyen pour faire de l’économie, surtout pour un budget modeste qui a peur de dépenser un gros volume d’argent en une seule fois.

En effet, la LLD est un bon moyen de maîtriser les dépenses et de prévoir à l’avance ce qui sera à payer par mois. En d’autres termes, au lieu de payer en une seule fois un gros montant, il y aura la possibilité d’insérer cette location parmi les charges mensuelles.

Il y a aussi les offres de services qui accompagnent le véhicule loué, qui sont de véritables opportunités pour le locataire. Cela, parce que la formule des contrats de LLD comprend souvent le service d’entretien et d’assistance.

De ce fait, il pourra conduire en toute quiétude, étant donné que l’entretien sera à la charge du bailleur. Un autre point important, c’est que ce type de contrat ne demande pas de caution chez certains loueurs, ni d’avancement d’un gros montant au départ de la location.

Cependant, le loueur a le droit de faire une analyse de votre dossier et pourra demander un dépôt de garantie avant de vous octroyer un contrat de LLD. Dans tous les cas, que ce soit pour une caution ou un dépôt de garantie, le montant déposé sera restitué au locataire quelques jours ou semaines avant le contrat.

Le plus grand avantage qui pousse les particuliers à faire le choix de ce type d’offre, c’est qu’ils peuvent changer de voiture à chaque fin de contrat. Donc, ils n’auront pas à se soucier de la revente ou du désagrément de certaines personnes qui ne possèdent qu’une seule voiture sur 10 ou 20 ans sans pouvoir en changer, faute de moyen. Enfin, par comparaison à l’achat d’une voiture neuve et du nombre de kilomètre consommé sur la période du contrat, une LLD revient à 15 % moins chère.

Quelques inconvénients du concept

Pour ce qui est de l’inconvénient de ce type d’offre, la première chose à constater est que les locataires seront limités au kilométrage annuel prévu dans le contrat. Certes, 15 000 ou 25 000 km, c’est beaucoup pour une personne qui habite en ville et qui fait tout en ville.

Mais pour une personne dont le travail demande des déplacements fréquents ou qui aime voyager, ce sera assez juste. Par ailleurs, il n’est pas rare que les loueurs appliquent des pénalités financières exorbitantes si jamais la consommation kilométrique dépasse celle prévue par le contrat.

Concernant les contrats, les termes ne sont jamais flexibles et difficilement discutables. Et dès lors qu’une personne l’a signé, il lui sera difficile de revenir en arrière. Autrement dit, les loueurs ne négocient pas, même si le locataire rencontre des soucis imprévus dans sa vie.

LLD : Location Longue Durée, est ce un bon choix pour sa voiture ?
5 (100%) 1 vote