Quelles sont les conditions pour souscrire à un crédit auto en étant étudiant ?

Obtenir un prêt bancaire peut paraître simple, et pourtant, les banques n’accordent des crédits qu’au regard de certains critères, notamment la condition de disposer de revenus réguliers.

Être étudiant peut ainsi représenter un obstacle à l’obtention d’un crédit et une fois le permis en poche, il est logique que vous souhaitiez acheter votre premier véhicule.

etudiant

Avec la hausse du coût de la vie, nombre d’étudiants n’ont d’autres choix que de solliciter l’aide de leurs banquiers Les offres de prêts étudiants, distribuées par la plupart des réseaux bancaires, vous aident autant à financer votre inscription universitaire qu’à faire face à vos dépenses courantes et donc à payer votre automobile.

Les organismes financiers comprennent vos besoins et vous devez vous montrer tout aussi responsable que si vous aviez un emploi en prenant le temps d’évaluer votre budget pour financer au mieux votre véhicule. Pour les crédits comme pour les assurances, des solutions ont été pensées pour les jeunes conducteurs.

Les modalités du prêt personnel étudiant

autoDu point de vue des organismes financiers, vous êtes considérés non pas comme des étudiants mais comme de futurs acteurs économiques, autrement dit comme de nouvelles sources de revenus et de placements.

L’intérêt qui vous sera porté au moment de votre demande de prêt auto dans le cadre de vos études sera doublement plus important. Un étudiant a effectivement parfois besoins de financer l’achat d’une première voiture, pour cela il peut souscrire à un prêt étudiant. Ce crédit non affecté permet d’aider l’étudiant à payer ses frais de scolarité, logement ou des frais annexes comme le financement d’une voiture.

En outre, tous les étudiants peuvent contracter ce type de crédit qui n’est pas réservé aux seuls élèves poursuivant des cursus prestigieux. N’ayant pas encore de revenus, l’étudiant aura ainsi l’opportunité de remboursement en différé et de se voir accorder un taux avantageux ainsi que la gratuité des frais de dossiers.

Les banques sont nombreuses à proposer des prêts étudiants pour financer en toute liberté votre voiture. Vous pouvez emprunter à partir de 1 000 euros sans fournir de justificatifs de vos dépenses et la durée des échéances mensuelles à rembourser peut s’étaler de 12 mois à 60 mois.

Vos études vous contraignent à ne pas avoir de salaire et suite à la négociation de prêt, il est fortement recommandé d’analyser minutieusement les diverses offres proposées par les établissements financiers. Pour ajuster le crédit à vos faibles revenus, vous devez alors comparer le taux annuel effectif global des prêts étudiants de plusieurs organismes financiers car il correspond à la somme que vous vous engagez à rembourser en y intégrant les frais annexes.

Beaucoup plus avantageux qu’un crédit auto classique, le prêt étudiant permet de bénéficier des taux les plus attractifs. Le taux de votre emprunt dépendra toutefois de votre banque, des études poursuivies et du niveau atteint.

Les taux varient entre 2,43 % et plus de 4 % contre 5 % à 7 % pour un emprunt personnel traditionnel, hors promotions. Plus les chances de trouver un emploi bien rémunéré sont grandes, moins le taux est élevé. Les personnes étudiant dans des écoles ou universités ayant lié des partenariats avec des banques obtiennent également un taux plus intéressant.

Par ailleurs, plus vous êtes avancé dans vos études au moment de souscrire votre prêt, plus le banquier risque de se montrer généreux. Pour des petites sommes, il est même possible de souscrire dans certains établissements des prêts dénués d’intérêts au moment de la rentrée scolaire.

Quoi qu’il en soit, le taux nominal ne prendra pas en compte les autres frais du prêt. Par ailleurs, le taux fixe ne changera en aucun cas et le taux variable évoluera selon la conjoncture, ce qui est plus risqué.

Prouver son statut d’étudiant

La première condition pour prétendre à un prêt bancaire réside dans le fait que vous devez impérativement être en possession de la carte d’étudiant et donc être inscrit dans un cycle d’études supérieures, peu importe le niveau. A défaut, vous devez démontrer que vous êtes étudiant en montrant l’attestation d’inscription qui vous a été délivrée par l’établissement dans lequel vous poursuivez votre cursus.

L’âge

Une autre condition repose sur l’âge et les élèves trop précoces devront se méfier. Vous devez en effet être majeur puisque le crédit est souscrit par l’étudiant en personne qui doit être âgé de 18 ans à 30 ans. Certains organismes financiers exigent même que vous ayez moins de 25 ans ou de 28 ans.

Mais de plus en plus d’établissements offrent ces crédits sans limite d’âge. Ainsi, un salarié reprenant des études peut souscrire un prêt étudiant à un taux plus intéressant qu’un prêt personnel.

La présence d’une caution

Puisque vous n’êtes pas en mesure de fournir des bulletins de salaire, vous devrez impérativement présenter la caution de vos parents ou de toute autre personne solvable si vous voulez obtenir votre prêt.

Dans le cas où vous n’avez personne qui peut garantir le crédit, ne désespérez pas car vous pouvez tout à fait demander la garantie de l’État. Seuls certains établissements acceptent ce dispositif appelé prêt OSEO. C’est le cas du réseau de la Banque Populaire, du Crédit Mutuel, du CIC, de la Caisse d’épargne et de la Société générale. Le crédit ne peut alors excéder 15 000 euros et se rembourse sur dix ans maximum. Néanmoins, vous ne devez pas avoir plus de 28 ans au moment de la demande du prêt.

Les documents justificatifs

En tant qu’étudiant, vous devez fournir les pièces suivantes :

  • Votre carte nationale d’identité valide ;
  • L’attestation d’inscription ou la carte d’étudiant ;
  • Les justificatifs éventuels des dépenses et revenus comme le relevé de compte bancaire.

Les cautions devront fournir :

  • Leur carte nationale d’identité valide ;
  • La fiche familiale d’état civil ou le livret de famille ;
  • Les justificatifs des revenus et des charges tels que les tableaux d’amortissement, les quittances de loyers, les bulletins de salaires, etc…

Le coût total et le virement du prêt

le-cout-total-et-le-virement-du-pretLa somme demandée par l’étudiant peut être débloquée en une seule fois ou progressivement au cours des études, en fonction des besoins. Recevoir l’argent du crédit de manière progressive représente une solution moins onéreuse car les intérêts ne courent pas tant que l’argent n’est pas envoyé sur le compte bancaire de l’emprunteur.

L’étudiant rembourse son crédit sur une période qui n’excède généralement pas neuf ou dix ans, voire 12 ans, franchise comprise.

Étant donné votre statut d’étudiant, un système de franchise correspondant au temps pendant lequel vous étudiez et ne remboursez pas votre prêt est mise en place spécifiquement pour palier à cette fragilité.

Ce concept vous permet de ne commencer à rembourser votre emprunt qu’à partir de l’instant où vous avez trouvé votre premier emploi. Cette période peut durer un mois et s’étirer jusqu’à cinq ans, parfois sept ans. La franchise peut parfaitement être partielle dans le cas où vous remboursez par un paiement n’incluant que les intérêts et l’assurance dans une première phase, ou totale si vous ne remboursez rien pendant la période de franchise.

Le coût final d’un prêt avec différé total est bien entendu plus élevé que celui d’un prêt avec différé partiel. Un remboursement anticipé est cependant possible, lors de la période d’amortissement survenant dans la deuxième partie du remboursement avec différé partiel, sans pénalités.

Par ailleurs, les assurances-emprunteur sont généralement facultatives mais leur coût demeure modeste puisque vous êtes jeunes et donc a priori en bonne santé. De manière générale, le taux des assurances s’adapte à votre faible capacité financière et il est de 0,3 % ou 0,4 %, rajouté au taux d’intérêt global.

Pour un euro ou deux euros supplémentaires par mois, vous vous protégez des aléas de la vie. Vous serez ainsi couvert en cas de risques, décès, incapacité de travail ou invalidité permanente durant toute la durée de vie de votre emprunt. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de votre véhicule sans stress.

comparez

Plus d’informations sur le crédit auto

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

3.67 (73.33%) 6 votes