Comment optimiser ses chances d’obtenir un prêt personnel quand on est handicapé

Tout d’abord, sachez que devant la loi, vous avez les mêmes droits qu’une personne valide, un prêt doit donc vous être accordé dans les mêmes conditions, même si dans la pratique, la réalité est tout autre.

handicap

Les organismes de crédits sont frileux à l’idée de prêter à une personne handicapée, pour de nombreuses raisons, le montant des ressources, l’avenir, mais surtout le fait que les assureurs refusent d’assurer le prêt.

Les moyens mis en place

Rassurez-vous, pour faire face, vous pouvez compter sur des dispositifs mis en place spécialement pour vous permettre d’accéder à un prêt, comme la Convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé).

La convention AERAS est valable lorsque le questionnaire de santé de l’emprunteur laisse apparaître un risque de santé présent ou futur, de telle sorte qu’une assurance classique ne lui sera pas proposée.

Cette convention, signée par différents partenaires (l’État, les fédérations professionnelles des organismes d’assurance et des établissements de crédit, les associations représentant les personnes malades et les consommateurs), a été révisée à plusieurs reprises depuis 2007, pour permettre au mieux l’accès des personnes handicapées aux crédits.

Pour l’obtention d’une assurance de prêt

Elle donne la possibilité à une personne handicapée de souscrire une assurance pour un prêt, souvent obligatoire, qu’il s’agisse d’un prêt personnel ou professionnel, étant précisé que cette même convention établit des plafonds pour les crédits (par exemple : 17.000 € pour un crédit à la consommation, 320.000 € pour un crédit immobilier).

Dans tous les cas, les organismes de crédits n’accordent un prêt que si l’emprunteur est solvable, ce qu’il ne faut pas confondre avec l’assurance emprunteur à laquelle la convention AERAS vous donne accès.

Autrement dit, votre patrimoine ou vos ressources doivent vous permettre de répondre au remboursement du crédit accordé, si le prêteur avait besoin de recouvrer la somme pour non respect d’une clause, qui ne rentrerait pas le champ de l’assurance.

Vous pouvez obtenir toute information utile sur la convention AERAS auprès de n’importe quel établissement de crédit, qui doit vous renseigner.
Vous pouvez aussi obtenir un prêt à taux zéro, si vous désirez faire des travaux d’accessibilité ou d’aménagement dans votre logement. Vous n’aurez, par définition, que le capital à rembourser.

Pas de conditions de ressources

Ce prêt est accordé sans condition de ressources, mais sous réserves de prouver que vous êtes allocataires au titre de l’allocation d’éducation d’un enfant handicapé ou de l’allocation aux adultes handicapés.

Vous pouvez également obtenir un prêt sans intérêt auprès de la Caisse d’Allocation Familiale, qui vous aidera pour l’aménagement du logement pour la sécurité, l’accessibilité et le confort de la personne handicapée, son montant ne dépassant toutefois pas 2.300 €.

Enfin, la plupart des organismes de crédit propose des micros crédits pour permettre l’aménagement d’un logement ou d’un véhicule. N’hésitez pas à vous renseigner.
Malgré tout, si vous n’avez pas accès à un prêt classique, pensez au prêt sur gage (le Crédit Municipal), si vous avez des objets de valeur.

credit

Plus d’informations sur le crédit personnel

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

3.7 (73.33%) 3 votes