Comment obtenir un prêt travaux pour rénover sa maison ?

Lorsqu'un particulier effectue des travaux dans sa maison, il a quelquefois la possibilité de se faire rembourser certains frais. Il peut aussi demander un prêt pour financer les travaux. Certaines personnes sont chargées de nous aider dans ces recherches, il suffit de les appeler.

Les conseils avant travaux

C'est le premier réflexe à avoir, aller sur le site de Faire.fr et rechercher un conseiller près de chez soi. Si les travaux envisagés comportent des améliorations énergétiques, de l'isolation thermique, remplacement de fenêtres ou de portes économiques en calories, on peut avoir droit à un crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) ou d'autres aides.

Le conseil est gratuit. Une personne vient mesurer les déperditions calorifiques au sein du logement et signale les travaux ayant possibilité de revenir beaucoup moins chers au particulier (ou au professionnel). Il recherche ensuite les professionnels dont il nous donne la liste et faisant partie du réseau homologué RGE. A nous ensuite de suivre les conseils ou pas.

Acheter de la peinture, des joints pour colmater des ponts thermiques puis changer les fenêtres deux mois après n'est pas une économie, bien au contraire. Les travaux réalisés doivent durer quelques années, si c'est juste en attendant, une grosse rénovation, c'est de l'argent jeté par la fenêtre.

Il vaut mieux trouver des solutions à long terme, sans trop impacter le budget mensuel. C'est pourquoi FAIRE nous guide pour trouver des aides financières après nous avoir signalé comment effectuer ces travaux.

Rénover les murs, les plafonds, ne nous apportera aucune aide, par contre, cela peut faciliter la revente de notre bien à bon prix. Certains organismes de prêts ou de crédits peuvent nous avancer l'argent nécessaire aux travaux. On en parle plus loin dans le texte.

Pour ceux qui ne sont pas des adeptes du bricolage et qui décident d’effectuer les travaux de rénovation eux-mêmes de nombres sites de travaux et de bricolage comme Ctendance.fr, Systemed.fr…sont des atouts appréciables pour une réalisation correcte des travaux.

Quels travaux nous font bénéficier d'aides de l’État ?

Selon les travaux que nous voulons effectuer, nous pouvons avoir droit à plusieurs formes d'aides. Personne ne viendra frapper chez nous pour les proposer, c'est à nous de faire la démarche pour nous renseigner, c'est pourquoi l'organisme FAIRE nous est si utile. Voici plusieurs aides auxquelles nous pouvons prétendre.

Au niveau du crédit d'impôts à 30 %, (CITE) sont pris en considération les travaux suivants :

Acquisition d'une chaudière à haute performance énergétique (fonctionnant sans fioul) ou pompe à chaleur.Matériaux d'isolation thermique en vue d'isoler : Plancher bas sur sous-sol ; Murs en façade ou en pignon ; Toitures-terrasses ; Planchers de combles perdus ; Rampants de toitures et plafonds de combles.
Sous condition que ces matériaux apportent une certaine résistante thermique indiquée au code général des impôts (CGI article 18 Bis)Matériaux d'isolation thermique des parois vitrées :

  • Fenêtres en toiture ;
  • Vitrages de remplacement à l'isolation renforcée ;
  • Double fenêtres;
  • Volets isolants;
  • Calorifugeage (radiateurs, cumulus);
  • Porte d'entrée;
  • Acquisition d'appareils de régulations de chauffage (thermostat);
  • Équipement de production d'énergie utilisant une énergie renouvelable.

Au niveau du crédit d'impôts (CITE) à 15 %

Remplacement des simples vitragesAcquisition d'une chaudière au fioulLe crédit d'impôt n'est pas cumulable avec les autres aides qui en seront donc déduites. Le montant maximum est de 8000 € pour une personne seule, 16000 € pour un couple et 400 € par personne à charge supplémentaire (montant en vigueur jusqu'au 31 décembre 2018).

Les travaux doivent être faits par des professionnels reconnus garants de l'environnement (RGE)

L'éco-prêt à taux zéro ou l'éco-prêt à taux zéro complémentaire

Seuls les propriétaires occupants ou bailleurs ont droit à ces prêts. Aucune condition de ressources. D'ici le 31 décembre 2018, les prêts doivent financer un bouquet de travaux (ensemble cohérent) d'amélioration de la performance énergétique. Ces prêts peuvent aller jusqu'à 30 000 €.

Ils financent les coûts de fourniture et pose des éléments d'économie d'énergie, la mise en décharge des gravats, le maitre d'œuvre, l'assurance du maitre d'ouvrage, le coût des travaux induits.
Les travaux doivent être effectués impérativement par des professionnels RGE.
L'éco-prêt à taux zéro peut être couplé au prêt accession.

La TVA à taux réduit

Elle concerne les propriétaires occupants ou bailleurs, les locataires et les sociétés civiles immobilières. La TVA est de 5,5 % au lieu de 10 % pour les travaux d'amélioration de la performance énergétique. Ne fonctionne pas sur la pose de climatisation, d'ascenseur, de certains systèmes de chauffages, de sauna…

Le programme "Habiter mieux" de l'Anah (Agence nationale de l'habitat)

Elle ne concerne que les propriétaires occupants, sous condition de ressources, les propriétaires bailleurs ou les copropriétaires. Seuls les logements de plus de 15 ans sont éligibles pour la rénovation du gros œuvre (isolation des murs, toiture, remise à neuf du plancher bas)

L'aide de la caisse de retraite

Divers travaux d'isolation et de confort peuvent être en partie payés par la caisse de retraite dont on dépend. Pour savoir si on a droit à cette aide il suffit de consulter ce lien : www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1613

Le prêt action logement

Il concerne les propriétaires occupants ou bailleurs travaillant dans une entreprise d'un minimum de 10 salariés. Le prêt se monte à 10 000 € et possède un taux de remboursement à 1 % utilisables pour l'amélioration des performances thermiques du logement.

Le prêt de la CAF

Il concerne tous les allocataires pour des petits travaux. Après présentation du devis en vue d'une amélioration de l'habitat (Rénovation, isolation thermique), on peut prétendre à 1067,15 € remboursable sur 3 ans avec 1 % d'intérêt mensuel. L'avantage, est la possibilité de remboursement anticipé.

Un prêt personnel travaux auprès de sa propre banque

Qui connait mieux nos finances que notre banquier ? Il peut nous proposer un "prêt personnel travaux" après discussion qui convient parfaitement à notre budget. Ce n'est pas un prêt rigide mais plutôt flexible, à la carte.

Un petit prêt sur quelques mois ou un plus gros sur quelques années. De plus, les mensualités sont modifiables en cours de route et une pose est permise. Le maitre mot, le dialogue. Il est par contre nécessaire d'ajouter le prix d'une assurance qui permettra de couvrir le reste du prêt en cas de perte d'emploi, ou de décès.

Prêt personnel avec des organismes de crédits

Ils sont nombreux sur internet : Sofinco, Cetelem, Cofidis, entre autres. Si le dossier est accepté avec le devis des travaux à effectuer, tout va s'enchainer très vite. Une assurance devrait être contractée aussi. Les remboursements seront prélevés sur le compte bancaire chaque mois. On peut faire une simulation sur chacun des sites et faire jouer la concurrence.

Comment obtenir un prêt travaux pour rénover sa maison ?
5 (100%) 1 vote