Les particuliers investissent de plus en plus dans une résidence mobile de loisirs, plus communément appelée mobil home. Elle offre un aspect plus luxueux au camping en étant conçue comme une maison tout confort. Importé d’Angleterre, le concept a pris racine en France et ne cesse de croître. Synonyme de vacances et de liberté, ce type de résidence secondaire séduit beaucoup de Français qui aiment le contact avec la nature mais aussi vivre dans un environnement confortable. Il existe une grande variété de modèles et le prix d’acquisition s’échelonne entre 20 000 euros et 50 000 euros environ pour une résidence neuve. Pour une résidence mobile d’occasion, il faut compter au minimum 15 000 euros. Le prêt mobil-home fait son apparition auprès des professionnels de crédit pour financer l’acquisition de ce type de bien de loisirs.

Les avantages du prêt mobil-home

Ce prêt amortissable est spécifiquement élaboré pour l’achat de votre mobil-home et financera votre projet de mobil-home avec ou sans apport. Il ne réserve alors aucune mauvaise surprise. En recourant au crédit, vous bénéficiez d’un taux d’intérêt fixe durant toute la durée de votre prêt. Votre mensualité est définie dès le départ et ne change pas pendant la durée du prêt. Simulez le crédit qui vous convient et choisissez le montant dont vous avez besoin ainsi que la durée adaptée à votre situation. En prenant un prêt auprès d’un établissement de crédit, vous pouvez notamment y intégrer le prix d’achat du mobil-home, les options, l’ameublement, le transport, les frais d’installation, le droit d’entrée. Le taux effectif global est fixe et vos mensualités n’évoluent pas. Opter pour un prêt s’avère être véritablement la meilleure solution pour passer de bonnes vacances en famille ou avec des amis en toute sérénité.

Quelques informations utiles sur le crédit mobil home

L’achat d’un mobil-home ne doit jamais se faire sur un simple coup de tête. Le financement est un engagement sur de nombreuses années et il vaut mieux comparer plusieurs offres de crédit avant de souscrire. Ne regardez pas que le taux effectif global mais aussi et surtout le coût total de l’opération, qui est le seul véritable indicateur de comparaison. En fonction de votre budget, essayez de réduire au maximum la durée de remboursement afin de payer moins d’agios et d’être plus vite libéré de votre crédit mobil-home. Avant d’investir dans un mobil-home, essayez le camping dans lequel vous souhaitez installer votre future acquisition. Il est impératif de vous sentir chez vous et d’avoir un coup de coeur pour le lieu. Si vous ne vous vous sentez pas à votre place, il est inutile d’insister. Prenez le temps de trouver un autre endroit qui conviendra à vos attentes. Ne louez surtout pas un emplacement sans avoir au moins été au moins une fois sur les lieux. De plus, ne vous arrêtez pas au premier constructeur de résidence mobile, même si vous avez craqué sur un modèle en particulier. Il y a de multiples fabricants de mobil-homes en France, faites marcher la concurrence. Enfin, avant de vous engager, prenez en compte tous les coûts engendrés par l’achat d’un mobil-home :

  • le transport de votre résidence mobile neuve vers sa destination peut rapidement augmenter le prix d’achat de 10 à 20 %. Plus le fabricant est loin, plus le coût du transport va être élevé ;
  • les frais d’installation et de calage qui peuvent varier de 400 euros à 2000 euros selon l’emplacement ;
  • le droit d’entrée sur le terrain qui peut monter jusqu’à 5000 euros. Soyez vigilant et faites très attention aux abus ;
  • dans votre budget, n’oubliez pas la location de l’emplacement qui peut monter jusqu’à 7000 euros de loyer annuel selon la catégorie, les prestations et la région.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Crédit Mobil Home
4.2 (84%) 5 votes