auto

Exemples d’organismes comparés

sofinco

cofinoga

cofidis

cetelem

carrefour

casino

Une voiture est indispensable au quotidien et un crédit auto peut vous faciliter la vie. C’est un moyen d’investir petit à petit sans pour autant toucher à votre épargne. Il représente également un procédé pratique pour obtenir rapidement votre véhicule.

Le crédit auto répond aux divers besoins et peut se faire de différentes manières à partir d’un crédit affecté, un prêt personnel, un prêt relais ou un leasing. Mais avant de signer un contrat pour un crédit auto, il est essentiel de se renseigner sur quelques points afin de garder la main mise sur votre budget et de faire votre choix en toute connaissance de cause.

Le financement

autoUn crédit auto est une somme d’argent déterminée qui correspond au montant souhaité afin de participer au financement de votre nouvelle voiture. Ce crédit peut être financé à partir d’un prêt affecté ou d’un emprunt perso.

Si vous optez pour un prêt personnel, vous n’êtes pas tenu de justifier votre achat et l’emprunt peut notamment servir à financer un autre projet qui n’a rien à voir avec l’achat d’un véhicule.

En ce qui concerne un prêt affecté, le montant emprunté auprès de l’organisme financier sera dédié directement à l’achat de votre voiture et versé auprès du concessionnaire.

Mais il est aussi possible de contracter un crédit auto auprès d’un concessionnaire ou tout établissement financier. Toutefois, que ce soit pour un prêt personnel ou pour un prêt affecté, votre emprunt se composera d’un montant en capital et d’un intérêt remboursable en plusieurs échéances avec un taux d’intérêt défini par l’organisme prêteur. La durée complète du prêt est très importante pour votre remboursement.

Elle peut aller de 12 mois à 84 mois maximum pour l’achat d’une voiture neuve ou de moins de deux ans. Au-delà de cette limite, la voiture a perdu de sa valeur et si vous ne parveniez plus à rembourser votre emprunt, la société financière pourrait courir un trop grand risque en se faisant rembourser avec une voiture fortement dévaluée.

La durée est évaluée en fonction du type de voiture désirée ainsi que du montant des mensualités prévues. Plus cette durée de remboursement sera longue, moins vous remboursez à chaque mensualité, mais il faut tout de même savoir qu’une durée de remboursement élargie fera monter le coût de votre investissement. Enfin, vous pouvez souscrire un crédit pour l’achat d’un véhicule pour un montant maximal de 75 000 euros.

L’engagement

Investir dans votre future voiture à partir d’un crédit auto implique que vous allez non seulement effectuer un achat considérable, mais aussi que vous allez vous engager sur un remboursement de prêt sur plusieurs années.

Avant de signer un contrat de crédit auto, il est important de peser le pour et le contre, et définir ce que cela impliquera dans vos revenus et dans votre budget en général. C’est dans ce sens qu’une simulation est recommandée avant de s’engager dans un crédit auto.

A partir d’une simulation entièrement gratuite, vous pouvez déterminer la faisabilité de votre projet d’achat à crédit. Par ailleurs, un prêt-auto durera en moyenne cinq ans, ce qui vous donne une vision un peu plus précise sur les échéances à rembourser. Vous savez ainsi que vous vous engagez sur une mensualité de près de soixante mois. Pour mieux prévoir ce qu’un crédit auto pourrait entraîner, imaginez que pourrait surgir un imprévu au cours de vos remboursements.

C’est d’ailleurs là où réside l’utilité de souscrire à une assurance-emprunteur qui fait augmenter le coût total du prêt mais qui ôtera du stress afin de vivre cette période de remboursement sereinement et profiter pleinement de votre nouveau bolide.

Un taux d’endettement minutieusement étudié

lengagement-a-travers-un-credit-autoAvant de contracter un prêt automobile, il est important de connaître les différents détails de votre emprunt. Comme il s’agit d’un crédit catégorisé dans le crédit à la consommation, il est conformément régi par la loi sur le Code de la consommation.

Avant de vous accorder un prêt, l’établissement financier examinera votre dossier avec soin et évaluera votre taux d’endettement par rapport au montant de crédit que vous souhaitez emprunter.

Ce taux ne doit pas dépassé 33 % de la totalité de vos revenus afin que vous préserviez un certain confort de vie. Il est en effet fondamental de souscrire un crédit en tenant compte de votre situation personnelle.

Acheter une voiture à crédit ne doit pas mettre votre situation économique en danger sachant qu’un véhicule est un bien semi-périssable qui subira systématiquement une future dépréciation. Le crédit voiture vous sera donc accordé en fonction de vos revenus et de vos charges totales. Le montant du prêt dépendra également de vos revenus et de vos dettes en cours. Si vos revenus sont modestes, vous ne recevrez pas une somme que vous ne pourriez pas rembourser, l’objectif étant que vous puissiez constamment rembourser le crédit sans tomber dans la spirale du surendettement. Envisagez donc l’acquisition d’une voiture dont le prix reste raisonnable.

Vous pourrez toujours faire une simulation en ligne de crédit auto pour connaitre le montant que vous pourrez emprunter et notamment la valeur de crédit auto qui correspond à votre budget.

Tenir compte des frais à charge et des obligations

Vous devez prendre en compte la totalité de ce que va vous coûter votre prêt automobile. Ainsi en plus de la somme empruntée et des intérêts que vous devez rembourser à votre banquier, n’oubliez pas qu’il faut rajouter les frais de dossier et l’assurance obligatoire de votre prêt qui peuvent vite faire augmenter la facture.

C’est pour cela que vous devez demander à votre conseiller bancaire quel est le taux annuel effectif global de l’offre de crédit auto qu’il vous accorde. Vous connaîtrez alors tous les frais imposés par l’organisme financier pour qu’il accepte de vous financer.

Vous ne serez confronté à aucun moment à d’éventuels frais cachés et donc aucune mauvaise surprise en fin de mois. Par ailleurs, si vous contractez un crédit auto chez un concessionnaire, un acompte est souvent à prévoir. Quoi qu’il en soit, vos obligations envers la banque ne naîtront qu’une fois que votre voiture sera livrée. Au cas où vous ne recevez pas le véhicule, votre crédit sera tout simplement annulé.

Des conditions plus avantageuses que d’autres formules

Il est recommandé de souscrire un crédit auto plutôt qu’un crédit à la consommation car les organismes financiers sont rassurés de savoir que l’argent qu’il vous met à disposition servira à un achat utile et précis.

C’est pour cela que les conditions de prêt se révèlent être réellement meilleures si vous choisissez spécifiquement un crédit auto. Un crédit à la consommation peut parfaitement servir à l’achat d’une voiture mais vous aurez plus de difficulté à obtenir le prêt.

De plus, méfiez-vous du prêt report où la première mensualité de remboursement est décalée. Faites également attention au prêt relais qui sert à acheter une nouvelle voiture avant d’avoir vendu votre ancien véhicule. En général, ces types de prêts sont moins intéressants et sécurisants et au final, ils sont plus onéreux que les crédits auto classiques.

Faire jouer la concurrence

faire-jouer-la-concurrenceN’hésitez jamais à vous rendre dans divers établissements financiers pour comparer les offres. Visitez plusieurs banques et plusieurs sociétés de crédit pour trouver les conditions de crédit auto les plus avantageuses et les taux d’intérêt les plus compétitifs.

Dans les banques, le taux d’intérêt sur votre crédit auto peut varier de 3,3 % à 9 % selon le montant que vous demandez et la durée de remboursement de votre prêt. Restez méfiant quant aux frais de dossiers qui peuvent être élevés. En revanche, le taux d’intérêt se montre légèrement supérieur dans les établissements spécialisés dans l’octroi de crédit puisqu’il peut aller de 3,9 % à 10,3 %. Toutefois, les frais de dossiers sont habituellement gratuits.

Sachez par ailleurs que le montant du prêt est souvent plafonné. Concernant les compagnies d’assurance auto, elles appliquent plus ou moins les mêmes conditions que les organismes spécialisés mais le montant du prêt accordé est généralement plus important. De temps à autre, elles proposent des offres promotionnelles à des taux assez bas. Il est donc fortement recommandé de prendre le temps de comparer les différentes offres de crédit auto entre elles.

Un délai de rétractation

Pour votre protection, l’article L. 311-15 du Code de la consommation prévoit un délai de rétraction de quatorze jours calendaires pour un crédit auto après avoir signé l’offre préalable. En cas de besoin, ce temps de réflexion prévu depuis le 1er mai 2011 vous offre l’opportunité de revenir sur votre décision sans préciser le motif qui vous a poussé à prendre cette décision et sans subir de pénalité.

Vous pouvez vous rétracter en remplissant le bordereau détachable présent dans l’offre de prêt. Vous pouvez également avertir votre conseiller bancaire au moyen d’une lettre recommandée avec accusé de réception et lui précisez que vous exercez votre droit de rétractation.

Les plus pressés ont l’opportunité de demander le déblocage des fonds avant la fin du délai de réflexion mais jamais avant le huitième jour. Vous conservez tout de même votre droit de changer d’avis et vous devrez toutefois rembourser le capital qui vous a été concédée mais aussi les intérêts qui ont couru depuis le déblocage du crédit.

Avoir une idée précise de votre projet

Une voiture se choisit avec soin et il en est de même pour un crédit. Avant de vous lancer dans les demandes de prêt automobile, il est impératif d’avoir une idée arrêtée en tête. Vous devez ainsi savoir le type de véhicule qui vous convient, si vous le souhaitez neuf ou d’occasion, dans quel éventail de prix.

Ciblez toujours un véhicule qui reste dans vos moyens pour éviter de vous endetter ou de voir refuser votre demande de crédit. Il n’est pas nécessaire de disposer d’importants revenus pour déposer un dossier de demande de crédit auto.

Les petits salaires ont tout autant leurs chances de se voir accorder un prêt à partir du moment où votre profil est sérieux et démontre que vous serez toujours régulier dans le remboursement des échéances. Ainsi, tout le monde a la possibilité de déposer un dossier de demande de prêt auto auprès de sa banque ou de tout autre établissement apte à prêter de l’argent.

Le choix de l’apport personnel

le-choix-de-lapport-personnelPour le financement d’un véhicule, vous pouvez régler votre achat comptant si votre épargne est conséquente et que vous disposez de bons revenus. Cependant, peu de personnes sont en mesure de payer la totalité du prix de la voiture en une seule fois et fournir un apport personnel lorsque vous souscrivez un crédit auto demeure la stratégie gagnante.

Certes, vous ne payerez pas votre nouvelle voiture comptant mais vous avez déjà mis de l’argent de côté en prévision de cet achat. Votre dossier de demande de prêt auto sera plus solide et beaucoup plus crédible. Vous aurez besoin d’emprunter une somme moindre pour couvrir vos dépenses et donc moins d’argent à rembourser.

Si vous avez un emploi stable et une source de revenus correcte en plus d’un apport personnel, vous avez toutes les chances de vous voir octroyer un crédit.

Conclure

Avant de rencontrer votre conseiller bancaire, vous devez avoir rassemblé les documents demandés, soit la photocopie recto-verso de votre pièce d’identité pour vérifier que vous êtes bien la bonne personne, vos deux derniers bulletins de salaire et ceux de votre conjoint ou votre avis d’imposition si vous n’êtes pas salarié pour confirmer le montant de vos revenus, une facture d’eau ou d’électricité pour vérifier votre adresse, un relevé d’identité bancaire où seront effectués les prélèvements, un bon de commande prouvant l’achat de votre future voiture.

Certains documents optionnels peuvent parfois être exigés comme le plan d’amortissement de tous les crédits en cours, vos relevés de comptes bancaires, un justificatif de propriété, une attestation de domicile manuscrite pour les personnes vivant chez un particulier, l’acte d’un jugement de divorce, votre contrat de travail si vous avez récemment changé d’emploi ou tout autre pièce qui vous sera éventuellement réclamée pour s’assurer du sérieux de votre demande et de votre situation.

L’établissement financier sera ainsi en mesure de définir avec précision la somme d’argent que vous pouvez emprunter. Il vous proposera un taux d’intérêt qui correspond au prix à payer pour avoir le droit d’emprunter. L’idéal est de pouvoir rembourser son crédit auto en cinq ans, soit la durée de vie d’un véhicule.

Vous rembourserez votre prêt automobile sous forme de mensualités. Vous aurez à verser chaque mois une partie du crédit qui vous est alloué et des intérêts que vous devez à l’organisme prêteur.

Se renseigner avant d’emprunter

Méfiez-vous des publicités pour crédit. Lisez bien les clauses écrites en tout petit car elles peuvent préciser que le crédit à faible taux n’est valable qu’un certain temps généralement très court. Il passera subitement à un taux phénoménal et vous n’en saurez rien si vous ne prenez pas le temps de décrypter les clauses publicitaires.

Dans tous les cas, la publicité doit indiquer le taux annuel effectif global en caractères plus gros que ceux du taux promotionnel. Le TAEG doit être illustré d’un exemple suffisamment clair et représentatif afin que vous puissiez vous engager en sachant exactement dans quelle voie vous orientez.

Des éléments doivent impérativement figurer sur la publicité. L’organisme financier doit mentionner si le taux est fixe, variable ou révisable, le montant des frais de dossier ou de garantie, la durée du crédit. Si ces critères ne sont pas respectés, montrez-vous prudent et allez voir un autre établissement de crédit ou une autre banque.

Tout organisme financier doit impérativement communiquer la fiche d’information précontractuelle qui détaille les termes du crédit au consommateur. Elle permet d’estimer si le contrat convient à vos réels besoins.

Pour cela, ce document obligatoirement remis entre vos mains doit comporter les coordonnées du prêteur et de l’emprunteur, le type de crédit, son montant, sa durée, son taux, le Taux Annualisé Effectif Global, les assurances obligatoires et leur montant, les échéances de remboursement, les frais de dossier, les indemnités et risques de résiliation en cas de retard et enfin les délais de rétractation.

Pour toute souscription à un crédit, l’établissement prêteur doit vérifier la solvabilité de la personne. Si vous souscrivez un crédit à distance, vous devez remplir avec l’organisme financier une fiche de dialogue pour établir ensemble vos besoins et votre solvabilité.

Pour un prêt supérieur à 3 000 euros, vous devez joindre à la fiche de dialogue des justificatifs d’identité et de revenus. Cette fiche possède une valeur juridique en cas de litige ou de dépôt de dossier de surendettement. Vous devez donc penser à déclarer tous vos crédits en cours.

De plus, l’offre de contrat de crédit résumant les principales caractéristiques du prêt automobile est valable quinze jours. Cette offre préalable se transforme en contrat définitif une fois qu’elle est acceptée et signée.

L’emprunt en cas de graves soucis de santé

lemprunt-en-cas-de-graves-soucis-de-santeVous hésitez à demander un crédit auto car vous êtes malade et vous pensez à juste titre que vous rencontrerez de grosses difficultés pour vous voir accorder un emprunt. Heureusement, la convention Aeras, signifiant S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé, permet de s’assurer et recourir à un crédit même avec un risque aggravé de santé.

Elle s’adresse aux personnes dont les probabilités de subir un évènement garanti comme une invalidité ou un décès sont supérieures à la normale.

Si vous souffrez ou avez été gravement malade comme c’est le cas d’un cancer ou du diabète, cette convention soutiendra votre dossier et vous n’êtes donc plus exclu du système du crédit. Ainsi, les crédits à la consommation qui n’excèdent pas 15 000 euros sont concernés et vous pouvez parfaitement contracter un crédit automobile sans craindre d’essuyer un refus. Vous devez cependant être âgé de moins de 50 ans à la signature du prêt.

Selon le niveau de gravité de la maladie, la demande fait l’objet d’une ou plusieurs analyses par l’assureur et éventuellement un réassureur, soit une assurance des sociétés d’assurance.

Choisir entre le crédit pour voiture neuve ou d’occasion

Chacun décide du type de voiture en fonction de ses propres moyens financiers.

Le choix entre une voiture d’occasion ou une voiture neuve est donc totalement subjectif. Une voiture neuve est bien évidemment plus chère mais sa durée de vie s’en trouvera nettement supérieure.

Vous aurez moins de frais à engager après son achat puisque vous aurez peu de réparations à faire. De plus, étant neuve, elle n’a pas de vice caché à cause de l’usage.

Il est également plus facile d’obtenir un crédit pour un véhicule neuf. Toutefois, les automobiles d’occasion auront presque invariablement des durées de remboursement plus courtes. Actuellement, acheter une voiture d’occasion chez un concessionnaire de la marque est devenu aussi fiable qu’une voiture neuve si vous fournissez de bonnes garanties.

Si votre famille s’est agrandie et que vous avez besoin d’un monospace alors que votre budget ne vous permet pas de l’acheter neuf même à crédit, vous avez tout intérêt à l’acheter d’occasion. Cet investissement s’avère indispensable et vous pourrez souscrire un crédit auto spécifiquement conçu pour le financement des véhicules d’occasion.

D’autres personnes pourraient acheter leur voiture neuve sans avoir un quelconque intérêt à acheter un bien qui perd bien souvent 25 % de sa valeur en seulement une année. A ce prix-là, acheter un véhicule qui a déjà servi ne doit pas poser de cas de conscience et il est préférable d’acheter une voiture d’occasion relativement récente.

comparez

Plus d’informations sur le crédit auto

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Comparateur de crédit auto
4.98 (99.59%) 98 votes