Assurance prêt immobilier pour sénior

En fonction de l’âge de l’emprunteur, les garanties proposées par la compagnie d’assurance peuvent être plus ou moins intéressantes.

L’assurance prêt immobilier est en pratique un marché en constante évolution.

Qu’en est-il pour les seniors ? Peuvent-ils prétendre à bénéficier d’une assurance emprunteur aux meilleures garanties ? Faisons le point avec Cnasea.

L’emprunt des seniors, un phénomène fréquent

Les banques et compagnies d’assurance font de plus en plus face à la hausse des emprunts immobiliers pour les personnes seniors, autrement dit après 60, 65 ans, voire parfois 70 ans pour certains.

Les raisons de cet allongement de l’âge sont nombreuses : volonté de changer de région pour partir à la retraite sereinement, cadre familial modifié entre temps, investissement locatif…

Quoi qu’il en soit, assurance prêt immobilier et âge font désormais plutôt bon ménage. Si l’on peut penser de prime abord qu’il peut être difficile pour un senior d’obtenir une assurance emprunteur aux meilleures conditions, les bases semblent pour autant particulièrement saines.

En effet, les seniors bénéficient souvent de revenus stables et récurrents (comme les pensions de retraite), peu d’endettement et une épargne plutôt intéressante.

Cependant, nombreuses sont les compagnies d’assurance à refuser d’assurer certains retraités, que ce soit en raison de leur âge et/ou de leur état de santé.

Difficultés de souscrire une assurance emprunteur pour les seniors

Y a-t-il un âge limite pour souscrire une assurance prêt immobilier ? Au regard des décisions de certaines compagnies d’assurance, il est possible de penser qu’il existe effectivement un âge limite.

Les difficultés pouvant se poser sont assez nombreuses : âge maximal atteint pour la couverture d’emprunt, surprime trop conséquente, refus de garantie, tarifs élevés… Les organismes bancaires réclament quasiment tous la souscription au préalable à une assurance. Or, pour les emprunteurs seniors, le premier problème qui se pose concerne l’âge de cessation de la garantie décès.

Ainsi, si un retraité de 65 ans désire emprunteur une somme d’argent en vue de l’acquisition d’un bien immobilier sur 20 ans, l’établissement bancaire ne pourra pas lui proposer de couverture jusqu’au terme du crédit (85 ans dans la situation présente).

Or, si aucun établissement bancaire n’accepte de le couvrir, cela signifie que la banque refusera forcément le prêt d’argent, le risque étant trop important.

La banque se basera alors sur la durée maximale possible pour l’assurance emprunteur, ce qui va générer un problème d’endettement pour le senior, d'où la question de l'existence d'un âge limite pour l'assurance emprunteur.

Emprunteurs seniors : optez pour la délégation d’assurance

Comment faire si vous faites face à des refus ou bien à des surprimes trop conséquentes ? En tant qu’emprunteur, vous avez le libre choix de votre assurance de prêt immobilier, depuis la Loi Lagarde de 2010.

L’avantage de cette liberté est de pouvoir opter pour un contrat individuel externe qui vous couvrira souvent jusqu’à 85 ans, voire même 90 ans. Vous pourrez alors profiter de cet allongement de la durée du prêt immobilier et être parfaitement couverts jusqu’au terme du prêt.

Se posera aussi la question du coût de votre assurance emprunteur. Or, si vous êtes un emprunteur senior, votre âge aura forcément une certaine incidence dans le coût total.

Votre assurance emprunteur peut ainsi peser jusqu’à 45 %, voire 50 % dans le coût total de votre crédit immobilier, et pourra être encore davantage augmentée si vous empruntez à deux et que chaque membre du couple souhaite bénéficier d’une assurance.

COMPARER LES ASSURANCES DE PRÊT IMMO

Assurance prêt immobilier pour sénior
5 (100%) 2 vote[s]