Comment sont calculées ces primes ?

Les primes d’assurance prêt immobilier sont calculées de deux manières différentes, ce qui dépend du type de contrat et des modalités choisies par la banque ou l’établissement d’assurance.

En fonction du contrat, le montant de votre prime d’assurance se calcule ainsi soit proportionnellement au montant total que vous avez emprunté (il s’agit alors d’un contrat de groupe proposé par votre banque prêteuse), soit par majoration du taux d’intérêt (il s’agit alors d’un contrat individuel).

Tour d’horizon des modes de calcul de ces primes.

1er mode de calcul : proportionnellement au montant emprunté

Le premier mode de calcul de la prime d’assurance se fait en proportion du montant total emprunté par l’assuré. Systématiquement, l’emprunteur se voit proposer par la banque un contrat d’assurance collective afin de garantir le crédit immobilier.

Ce mode de calcul concerne en particulier les contrats d’assurance de groupe, proposés par les établissements bancaires en même temps que l’emprunt immobilier. Un des avantages de ce type de prime est qu’elle est fixée en prenant en compte le montant à payer, ce qui permet notamment de bien gérer son budget.

Le calcul des primes proportionnellement au montant emprunté est le même pour tous les contrats : il se réalise à partir du montant du capital emprunté. Le principe est que la prime est fixe jusqu’à ce que le crédit se termine.

Pour tous les emprunteurs jeunes et peu à risques, ce type de calcul n’est pas forcément avantageux puisqu’il débouche sur un coût plus important que celui dont ils pourraient bénéficier en optant pour une assurance individuelle. Cette dernière est de son côté établie en fonction de la situation particulière de l’emprunteur.

Dans un contrat de groupe, la prime d’assurance se calcule selon le montant du prêt immobilier, par tranche de 10 000 ou de 1 000 euros empruntés.

2e mode de calcul : par majoration du taux d’intérêt

Si l’emprunteur fait appel à la délégation d’assurance, la conséquence en est qu’il souscrit un contrat individuel et non plus collectif. Il fait en effet appel à une compagnie d’assurance externe et non à la banque qui lui prête l’argent pour l’achat de son bien immobilier. Il s’agit d’un droit qui lui est ouvert depuis la Loi Lagarde de 2010.

Dans la plupart des contrats de cette nature, le calcul de la prime se réalise par une majoration du taux d’intérêt, qui est fonction du capital restant dû.

Pour les emprunteurs jeunes et présentant peu de risques, notamment en matière de santé, ce type de solution apparaît comme la meilleure puisqu’elle est individuelle et établie selon la situation de l’emprunteur. Ainsi, les primes seront de plus en plus faibles chaque année à mesure que le capital restant dû diminue.

Pour vérifier si votre assurance de prêt immobilier propose la prime la plus faible en fonction de vos besoins, tout en couvrant des risques adaptés, vous pouvez réaliser une comparaison entre les différentes offres.

En comparant votre offre d’assurance groupe avec les autres offres d’assureurs externes, vous avez alors la possibilité d’opter pour le contrat d’assurance emprunteur dont la prime est la plus intéressante tout au long de la période de remboursement du crédit.

COMPARER LES ASSURANCES DE PRÊT IMMO

Comment sont calculées ces primes ?
5 (100%) 2 vote[s]

Mieux comprendre l'assurance prêt immobilier