Franchise d’assurance voiture sans permis, de quoi s’agit-il ?

Lors de votre demande d'assurance de voiture sans permis, il y a un élément qui peut parfois passer inaperçu, mais dont l'importance est primordiale : la franchise.

Le niveau de franchise aura un impact direct sur le montant de la prise en charge par l'assureur de réparations par exemple, et il convient de s'y attarder avant la signature du contrat.

Qu'est-ce que la franchise d'assurance voiture sans permis ?

Franchise d'assurance voiture sans permis, de quoi s'agit-il ?La franchise d'assurance voiture sans permis est un élément qu'il faut choisir lors de la souscription à une assurance auto, dans le cadre des différentes garanties proposées.

Quel que soit le niveau d'assurance pour lequel vous avez opté, aussi bien l'assurance au tiers que l'assurance tous risques, il faudra vérifier quelle est la franchise de certaines garanties incluses ou optionnelles.

La franchise peut être exprimée de différentes façons, selon la garantie à laquelle elle est liée. Pour une garantie dommage tous accidents, la franchise sera définie en euros, tandis que pour une garantie assistance dépannage, elle sera exprimée en kilomètre. Elle peut également se définir en jours.

De façon générale, la franchise est le montant ou le niveau à partir duquel l'assureur prendra en charge le paiement de réparations ou de divers frais concernant un sinistre de la voiture sans permis.

Ainsi, plus la franchise est haute et plus la possibilité de se voir prendre en charges les frais par l'organisme assureur sera faible. Ce qui n'est pas pris en charge par l'assureur est à la charge du conducteur assuré.

Les deux types de franchises

Deux catégories de franchises existent, avec pour chacune d'entre elles une application différente de la franchise liée à une garantie. La première d'entre elles est la franchise dite simple, ou relative, notamment utilisée pour une garantie accidents, ou dommages tout accidents.

La franchise simple définit la prise en charge des frais par le montant en lui-même. Si le montant des réparations dues à l'accident est plus élevé que la franchise de cette garantie, alors c'est l'assureur qui les prendra en charge. Si à l'inverse le montant des réparations est inférieur à la franchise, c'est à l'assuré de payer. Ceci souligne l'impact que peut avoir une franchise trop haute.

Le second type de franchise, la franchise absolue, va séparer le montant des réparations qui dépassent la franchise et qui sera à la charge de l'assureur, du montant inférieur à la franchise, qui sera à la charge de l'assuré. C'est un type de franchise également assez courant pour les assurances voiture, notamment pour la garantie protection juridique.

La franchise simple est plus avantageuse pour les biens coûteux, par exemple dans le cas où les réparations d'une voiture sans permis sont élevées. Un autre type de franchise est parfois utilisé, la franchise proportionnelle, qui est une variante de la franchise absolue plus adaptée aux biens de faible valeur.

Il est ainsi primordial de bien calculer le montant de franchise des différentes garanties lors de la souscription à votre assurance voiture sans permis. Parfois, une offre semblant complète avec de nombreuses garanties et un prix attractif peut en fait cacher une franchise très élevée qui ne couvrira pas certains frais.

COMPARER LES ASSURANCES AUTO

Franchise d’assurance voiture sans permis, de quoi s’agit-il ?
5 (100%) 2 vote[s]

Mieux comprendre l'assurance voiture sans permis