En fonction de sa capacité d’endettement

La souscription à un crédit à la consommation dépend de plusieurs facteurs, et notamment du type de projet en question.

En plus du type de crédit que vous choisirez, les montants des mensualités, ainsi que le taux d'intérêt évolueront selon la somme à emprunter et selon votre capacité d'endettement.

C'est pourquoi la définition précise et le calcul sérieux de votre capacité à emprunter sont déterminants.

Comment définir sa capacité d'endettement pour un crédit conso ?

Bien choisir un crédit conso en fonction de sa capacité d'endettementLorsque vous mettez en place un projet qui nécessite le recourt à un crédit de consommation, vous devez faire une analyse claire et précise de vos rentrées et de vos sorties mensuelles, et annuelles.

Car c'est bien votre situation financière et budgétaire qui permettra à l'organisme de vous accorder ou non un crédit avec un montant espéré.

Si le crédit non affecté est un type de crédit à la consommation qui ne nécessite pas ces justificatifs, dans le cas d'un crédit affecté, par exemple pour une voiture ou des travaux, vous devrez prouver votre capacité d'endettement.

Cette capacité d'emprunt est le plus souvent calculée sur la base d'un endettement maximum de 33%, c'est à dire que vous ne pourrez rembourser plus du tiers de ce que vous gagnez.

Malgré tout, ce taux de 33% est un usage commun des organismes prêteurs, et ne correspond pas à un taux réglementaire. Sous certaines conditions et concernant le profil de l'emprunteur, ce taux pourrait sensiblement varier, mais il sera toujours compris entre 25 et 35%.

Il convient cependant d'entrer plus dans les détails, notamment afin de déterminer le reste à vivre qui est un indicateur clé de votre capacité d'endettement.

Il faut également être conscient que chaque organisme aura ses propres critères, et qu'il est ainsi recommandé de bien comparer les offres de crédit de consommation pour trouver celle qui correspondra le mieux à votre profil.

Calculer de façon précise sa capacité d'endettement

Le calcul précis du taux d'endettement se fait d'une part à partir de l'ensemble des sources de revenus sur l'année, et d'autre part des différentes charges. Les revenus intègrent : les salaires, les revenus fonciers, les retraites, les revenus de placements réguliers ainsi que les Bénéfices Industriels et Commerciaux.

Il ne faut pas ici comptabiliser les éventuelles allocations ou les primes.

Les charges comprennent les loyers si vous êtes locataires, les éventuelles mensualités de remboursement de prêt en cours, ainsi que les pensions alimentaires et toute autre charge récurrente. Les impôts sont parfois également pris en compte dans le calcul.

C'est à partir de ces deux données que l'organisme prêteur pourra alors calculer votre taux d'endettement : le reste à vivre correspond ainsi à la différence entre ces revenus et ces charges.

Selon les banques ou les organismes, le montant du reste à charge diffère entre un foyer avec enfants ou un célibataire, mais c'est bien cette somme restante qui leur permettra de savoir si vous êtes en capacité de réaliser un crédit à la consommation, et à hauteur de quel montant.

Si vous optez pour un crédit conso ne nécessitant pas de justificatif, contrôlez au moins par vous-mêmes ce que vous êtes en capacité de rembourser chaque mois, sans que cela n'empiète sur votre pouvoir d'achat.

En fonction de sa capacité d’endettement
5 (100%) 2 vote[s]

Mieux comprendre le crédit consommation