Travaux dans la résidence secondaire

L'achat d'une résidence secondaire est très souvent synonyme de travaux à réaliser.

Maison de bord de mer, vieille ferme ou appartement en station nécessitent en effet la plupart du temps des travaux plus ou moins lourd de remise en état (voire de remise aux normes).

Tout comme pour votre résidence principale vous pouvez intégrer ces coûts dans votre prêt immobilier global.

Qu'est-ce qu'une résidence secondaire ?

Une résidence secondaire n'est pas définie par son charme ou sa localisation, mais par le fait que ce n'est pas votre lieu principal de résidence. Par opposition, la résidence principale est le lieu dans lequel vous habitez plus de huit mois par an.

Même si vous êtes locataires, l'achat d'un bien que vous n'occuperez pas au moins huit mois dans l'année sera considéré comme votre résidence secondaire. 

Cette différence entre résidence principale et résidence secondaire a surtout des conséquences fiscales, puisque tous les abattements fiscaux liés à la résidence principale ne s'appliquent, logiquement, que sur celle-ci.

Certains prêts aidés ne sont pas non plus accessibles pour financer l'achat ou les travaux d'une résidence secondaire.

Financer des travaux dans une résidence secondaire grâce au prêt immobilier

Travaux dans la résidence secondairePour pouvoir inclure le coût des travaux nécessaires à votre résidence secondaire dans votre prêt immobilier, il vous faudra tout d'abord faire réaliser une estimation réaliste, précise et concrète de leur montant.

Vous devez pour cela faire appel à des professionnels de confiance, qui ne vont pas sous-évaluer ces sommes.

Vous transmettrez ensuite les devis à la banque. C'est sur eux qu'elle se basera pour prendre la décision de vous accorder, ou non, une ligne de crédit dédiée à vos travaux.

En matière de travaux, les banques opèrent généralement à un déblocage progressif des fonds, au fur et à mesure de l'avancée du chantier. Ce sont souvent les professionnels eux-mêmes qui transmettent l'appel de fonds à la banque. Les prestataires sont donc ainsi réglés directement par la banque.

Bon à savoir : si le montant des travaux effectivement réalisé est en dessous de celui initialement prévu, la somme inutilisée est retirée de votre emprunt et vous n'avez donc pas à la rembourser. Vous n'aurez en revanche pas le droit à une rallonge, donc attention à bien choisir les professionnels et à comparer les devis avant de faire votre demande.

Les aides accessibles pour financer des travaux dans une résidence secondaire

Depuis le sommet de Grenelle et ses lois en faveur de la transition énergétique, l'État français accorde de nombreuses aides pour supporter le financement de travaux qui améliorent la performance énergétique des logements.

Toutefois, ces aides sont moins nombreuses pour les résidences secondaires que pour les résidences principales.

Vous pourriez bénéficier de :

  • La TVA réduite à 5.5% pour des travaux de rénovation énergétique.
  • Le crédit d'impôt pour les améliorations qui permettent des économies d'énergie (nouvelle chaudière, isolation ou nouveau chauffage - sous conditions toutefois).
  • Les CEE (ou Primes Énergie), qui sont des aides versées directement par les fournisseurs d'énergie pour aide aux travaux de rénovation énergétique.

Bon à savoir : vous pouvez au préalable faire réaliser un DPE (un diagnostic de performance énergétique) pour faire le point sur la consommation énergétique de votre logement et les potentiels travaux qui pourraient l'améliorer.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT IMMOBILIER

Travaux dans la résidence secondaire
5 (100%) 1 vote[s]

Mieux comprendre le prêt immobilier