Financer des travaux sans apport, les conditions

Peut-être envisagez-vous de financer des travaux sans apport ?

Peut-être ne disposez-vous pas d'un patrimoine ou d'un compte en banque suffisant pour régler les rénovations travaux dont vous rêvez ?

Rassurez-vous, votre cas est loin d’être unique et il existe nombre de dispositions juridiques et de solutions efficaces pour atteindre vos objectifs.

Faites appel à l’Agence nationale de l’habitat (ANAH)

L’ANAH aide notamment les propriétaires occupants et bailleurs à financer des travaux. Si vous ne disposez pas d’apport, c’est que vous êtes très certainement un propriétaire occupant.

Vous cherchez à rendre votre intérieur sain et confortable

Que vous ayez besoin de financer l’installation de toilettes, d’une salle de bain, d’améliorer votre consommation de gaz, d’eau ou d’électricité, de remplacer votre toiture ou vos fondations, l’ANAH peut financer jusqu’à la moitié du montant de vos travaux. Le plafond s’élève à 10 000 euros maximum et à 25000 euros en cas de travaux importants.

La prime habiter mieux pour réduire votre consommation énergétique

La prime habiter mieux vous est attribuée si vos travaux permettent de diminuer de 25% au moins votre consommation d’énergie. Elle se décline de plusieurs façons :

Habiter mieux sérénité

Le dispositif Habiter mieux sérénité ajoute des conseils à une prime qui peut s’élever à 2000 euros maximum.

Vos ressources sont modestes

Si vous êtes classé au rang des ressources modeste vous bénéficiez d’une aide couvrant 35% du montant total des travaux pour un maximum de 7000 euros. S’y ajoute une prime Habiter mieux qui finance 10% du montant total des travaux un maximum de 1600 euros.

Vos ressources sont très modestes

Vous bénéficiez d’une aide couvrant 50% du montant total des travaux dans la limite de 10 000 euros. Vous êtes également éligible à la prime Habiter mieux, soit 10% du montant total des travaux pour un maximum de 2000 euros.

Habiter mieux agilité

Trois types de travaux

Vous êtes éligible à la prime Habiter mieux agilité si vous confiez à une entreprise ou un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement) des travaux de rénovations d’une maison individuelle dans le but de :
· changer votre mode de chauffage ou votre chaudière
· isoler des murs (intérieurs ou extérieurs) ou des combles.

Vos ressources sont modestes

Vous bénéficiez d’une aide couvrant 35% du montant de vos travaux dans la limite de 7000 euros. Vous cumulez une aide forfaitaire de l’Anah de 150 euros.

Vos ressources sont très modestes

Vous bénéficiez d’une aide couvrant 50% du montant de vos travaux dans la limite de 10 000 euros. Vous pouvez cumuler le Crédit d’Impôt Transition énergétique (CITE) voire de l’Eco-prêt à taux zéros sous conditions.

La prime habiter mieux pour réduire d’au moins un quart votre consommation énergétique

Habiter mieux pour les copropriétaires

Un syndicat de copropriétaires est éligible à l’aide Habiter Mieux Copropriété s’il prévoit de réaliser des travaux réduisant la consommation énergétique d’au moins 35%. Cette aide cumule :

Le financement de l’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO)

Elle s’élève à 180 euros par logement maximum. L’AMO aide la copropriété à élaborer un plan de financement et à rechercher des aides.

Une aide financière couvrant une partie des travaux

L’aide peut couvrir jusqu’à 25% du montant total des travaux dans une limite de 5250 euros par logement.

Le prêt action logement

Le prêt action logement peut vous être accordé pour effectuer des travaux améliorant votre consommation d’énergie dans la résidence dont vous êtes propriétaire occupant. Il concerne les salariés d’une entreprise privée non agricole de dix salariés et plus. Vous pouvez bénéficier du prêt agri-travaux si vous êtes salarié.

Il finance vos travaux pour un maximum de 10 000 euros. Il est remboursable dans un délai de dix an.

Faites appel votre banque

Le prêt d’accession sociale

Votre banque a probablement contracté avec l’Etat une convention vous ouvrant le droit à un prêt d’accession sociale. Il doit notamment vous aider à financer des travaux d’économies d’énergie ou d’amélioration de votre logement. Il est versé sous conditions de ressources. Les travaux doivent être terminés trois ans maximum après l’offre de prêt.

Eco-prêt à taux zéro

Les conditions d’éligibilité

Vous pouvez bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro que vous soyez propriétaire occupant, bailleur, copropriétaire ou syndicat de copropriétaire.
Le logement doit avoir été bâti avant le 1er janvier 1990 et être occupé au titre de résidence principale.

Les types de travaux à réaliser

Les travaux doivent concerner l’isolation thermique, le système de chauffage, la réhabilitation de votre système d’assainissement non collectif etc. Ils peuvent également améliorer la performance énergétique de votre logement.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Financer des travaux sans apport, les conditions
5 (100%) 1 vote