Rachat de crédit FICP : Si le demandeur est locataire

Le fait d'être inscrit au FICP de la Banque de France rend toute demande de crédit très difficile, les établissements ne souhaitant pas prendre le risque de ne pas être payés.

Les conditions sont les mêmes pour un rachat de crédit, mais il existe des solutions, notamment pour les propriétaires souhaitant faire un rachat de crédit FICP, mais aussi pour les locataires, dans certains cas précis.

La difficulté d'être FICP et locataire

Si le demandeur est locataireLes emprunteurs inscrits au FICP de la Banque de France, que ce soit pour une situation de surendettement, ou en raison d'incidents de paiement d'un crédit, se heurtent à de nombreuses difficultés pour parvenir à emprunter à nouveau.

Cette situation est souvent signe d'impossibilité de souscrire à un nouveau prêt.

Cependant, si des garanties supplémentaires sont apportées, certains établissements peuvent accepter un crédit, et plus généralement un rachat de crédit, qui permettrait à l'emprunteur de sortir plus facilement de cette situation de surendettement.

C'est le cas pour les rachats de crédit FICP pour les propriétaires, qui ont l'avantage de pouvoir mettre leur bien immobilier en garantie.

Malheureusement, les locataires au FICP n'ont pas cet atout, et ont comme seule possibilité de se tourner vers des organismes spécialisés dans les profils FICP, qui imposent certains conditions et qui octroient le regroupement de crédit à des taux plus élevés.

Le rachat de crédit FICP pour les locataires

La différence qui existe entre un rachat de crédit FICP pour propriétaire et locataire est importante. En effet, le recours à une garantie hypothécaire sur un bien immobilier, qui n'est cependant pas sans risque, est une sécurité notable pour l'établissement prêteur, qui pourra selon les cas consentir à octroyer ce rachat de crédit.

Les locataires inscrits au FICP n'ont pas cette possibilité, et doivent convaincre un organisme avec leur seul dossier, qui n'est pas assez solide. La solution est donc de faire des demandes de rachat de crédit FICP auprès d'établissements qui ont fait des FICP leur spécialité, qui connaissent donc leur difficultés et la fragilité de leur dossier.

Il faudra néanmoins que l'emprunteur respecte un certain nombre de conditions pour bénéficier de ce rachat de crédit FICP. Les critères sont notamment que le rachat de crédit soit d'un montant inférieur à 30 000 euros, et que le loyer de représente pas plus de 50% des revenus. Un plan de financement devra par ailleurs être présenté dans de nombreux cas.

Le locataire FICP pourra en outre tenter d'apporter d'autres garanties que celle d'un bien immobilier, avec un véhicule par exemple. Aussi, sa situation professionnelle doit pouvoir apporter des gages de sécurité, avec notamment un contrat en CDI. Il est par ailleurs possible de faire appel à un proche qui se portera caution hypothécaire s'il est propriétaire.

Dans le cas où le locataire souhaitant faire un rachat de crédit FICP ne dispose pas de telles garanties, il lui reste la possibilité de saisir la Commission de Surendettement de la Banque de France, ou encore d'entrer en contact avec des organismes sociaux spécialisés dans ce type de situations, comme le Fonds de Solidarité pour le Logement.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE RACHAT DE CREDIT

Rachat de crédit FICP : Si le demandeur est locataire
5 (100%) 1 vote[s]