Rachat de crédit FICP : Si le demandeur est propriétaire

La possibilité d'obtenir un rachat de crédit lorsqu'un emprunteur est fiché au FICP de la Banque de France est assez mince, car très peu d'établissements seront prêts à lui accorder un nouveau crédit, en raison d'antécédents de surendettement ou d'incidents de paiement.

Toutefois, les propriétaires fichés au FICP présentent un atout avec la possibilité de mettre leur bien en garantie.

La difficulté d'obtenir un rachat de crédit FICP

Si le demandeur est propriétaireEn théorie, le fait d'être inscrit au FICP de la Banque de France entraîne automatiquement l'impossibilité d'obtenir un crédit en France, et par conséquent un rachat de crédit.

Seulement, cette situation de FICP peut justement être l'une de celles qui nécessite le plus un regroupement de crédits, pour pouvoir sortir de la spirale du surendettement, en obtenant des mensualités moins élevées et donc plus de pouvoir d'achat.

Tout organisme consulte le fichier de la Banque de France au moment d'une demande de crédit, et il n'est donc pas possible de cacher cette situation.

Pour un établissement prêteur, proposer un rachat de crédit à un emprunteur avec des antécédents de non remboursement de mensualités ou de surendettement représente une très forte prise de risque, que très peu sont prêts à prendre.

Néanmoins, afin de rassurer les organismes prêteurs, les propriétaires en situation de FICP ont un avantage, avec la possibilité d'utiliser leur bien immobilier en garantie.

Mettre un bien immobilier en garantie

L'objectif de votre demande de rachat de crédit FICP étant de parvenir à convaincre un établissement, que malgré votre fichage, vous avez des garanties à lui proposer, le fait d'être propriétaire est un atout certain. Le rachat de crédit FICP pour les personnes locataires étant en effet très difficile à obtenir.

Vous avez donc la possibilité d'utiliser le bien immobilier dont vous êtes propriétaire comme garantie solide de ce rachat de crédit FICP, en utilisant la garantie hypothécaire. Avec ce moyen, l'établissement sera rassuré, car en cas d'incident de remboursement, il aurait le droit de revendre votre bien, à une valeur sous-estimée, afin de récupérer la somme qui lui est due.

Cette garantie hypothécaire représente une véritable sécurité pour les organismes, et elle peut faire basculer la demande de rachat de crédit FICP en votre faveur. Il faut toutefois que vous soyez conscient du risque pris lors d'une telle mise en garantie, avec la possibilité de perdre votre bien immobilier en cas de problème.

Malgré cet atout, les conditions d'octroi du rachat de crédit, s'il est accepté, seront néanmoins assez restrictives, avec un taux d'intérêt élevé, le fait d'être propriétaire ne permettant pas de faire oublier l'inscription au FICP. De plus, le montant que représente le rachat de crédit FICP ne doit pas dépasser 70% de la valeur estimée du bien immobilier. Un expert dédié est généralement utilisé pour cette estimation.

Une autre condition généralement demandée dans le cadre d'un rachat de crédit FICP par un propriétaire, est que le taux d'endettement une fois le regroupement de crédit réalisé, soit inférieur à 40%, et que les nouvelles mensualités soient deux fois moins élevées que celles avant le rachat de crédit.

Malgré ces critères plus sélectifs et une plus grande difficulté d'obtention, un propriétaire inscrit au FICP a la possibilité de réaliser un rachat de crédit.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE RACHAT DE CREDIT