Moto qui ne roule pas : devez-vous l’assurer ?

Il arrive parfois que sa moto se retrouve immobilisée au garage pendant de longues semaines, voire de longs mois.

Même s'il est dans ces cas là tentant de couper son assurance moto pour faire des économies, la loi française est claire : tous les véhicules, même immobiles, doivent être assurés.

Moto au garage : s'assurer en fonction de sa situation

Dois-je assurer ma moto si elle ne roule pas ?Avant toutes choses, il est bon de rappeler que, en France, l'assurance de tous les véhicules, même ceux qui ne roulent pas, est obligatoire en vertu de l'article L211-1 du Code des assurances.

Vous avez donc l'obligation que votre moto soit minimalement assurée pour couvrir votre responsabilité civile.

Même si on a tendance à penser qu'une moto au garage n'est pas source de danger et qu'il serait donc sans conséquence de ne pas l'assurer si on est certain de ne pas rouler avec, ce serait néanmoins une sérieuse entorse à la loi.

Par ailleurs, vous pourriez vous retrouver dans l'embarras si quelqu'un (un enfant qui jouerait autour par exemple) venait à se blesser sur la moto à l'arrêt.

Un simple trajet depuis chez le garagiste pourrait aussi vous coûter cher : rouler avec une moto non assurée peut vous exposer à une amende de 3750€.

Voici quelques-uns des cas de figure qui pourraient amener votre moto à dormir longtemps au garage, mais dans lesquels elle devrait quand même être assurée :

  • Vous faites hiverner votre moto et celle-ci ne sort pas du garage pendant plusieurs mois.
  • Votre moto ne sort jamais du garage parce que c'est une moto de collection, plutôt destinée à être exposée qu'à rouler. Ou alors vous avez une moto, mais nous n'avez pas encore le permis pour la conduite.
  • Votre permis a été suspendu ou vous avez été frappé d'une interdiction temporaire de conduite (plus ou moins longue).
  • Votre moto est en panne et vous ne la faites pas réparer (par manque de temps, de moyen ou tout simplement de nécessité).

En fonction de votre situation, vous pourriez choisir l'une des trois solutions d'assurance suivante pour votre moto.

L'assurance moto saisonnière

L'assurance moto saisonnière (ou assurance moto hivernage) est une bonne solution pour économiser sur votre assurance moto les mois où vous ne roulez pas. Sa particularité est en effet de vous permettre de suspendre une partie des garanties liées à votre contrat d'assurance quand votre moto dort au garage.

Elle est destinée aux motards qui n'utilisent pas leur véhicule pour leur déplacement quotidien, mais plutôt à la belle saison. Entre les dates fixées dans votre contrat, vous ne conservez que les options minimales d'assurance pour votre moto.

L'assurance moto au kilomètre

L'assurance moto au kilomètre (ou "pay as you drive") est une bonne piste pour faire des économies sur votre assurance si vous ne roulez pas beaucoup. Comme son coût est calculé en fonction des kilomètres que vous parcourez, si vous n'êtes pas un gros rouleur cela peut être une alternative intéressante à l'assurance garage mort.

L'assurance moto garage mort

L'assurance "garage mort" est une bonne option si vous ne roulez plus du tout avec votre deux-roues. Souvent, elle ne comprend que l'assurance responsabilité civile. Peu chère (c'est la moins chère sur le marché) elle ne vous permet pas de rouler et ne vous couvre qu'à minima.

Moto qui ne roule pas : devez-vous l’assurer ?
5 (100%) 2 vote[s]