Assurance voiture sans permis : tarif avec antécédents

Malgré sa petite taille et sa vitesse limitée, la voiture sans permis est souvent conduite par un profil de personnes qui peuvent être considérées comme plus à risque par les assureurs.

Qu'il s'agisse de jeunes conducteurs, de seniors ou de personnes ayant connu une suspension de permis, le profil du conducteur va influer sur le montant des cotisations, qui sera revu à la hausse en cas d'antécédents.

De quoi dépend le tarif d'une assurance voiture sans permis ?

Tarif avec antécédentsAu même titre qu'une assurance voiture classique, l'établissement assureur va prendre en compte différents éléments pour fixer le montant de la prime d'assurance. L'avantage de la voiturette est qu'en raison de ses capacités limitées, et notamment l'impossibilité de rouler sur autoroute et de dépasser les 45 km/h, elle est moins sujette aux accidents. C'est un point fort pour les assureurs.

Toutefois, les conducteurs de ces voitures sans permis sont en contrepartie souvent des personnes plus à risque pour les assureurs, aussi bien seniors, que jeunes conducteurs ou personnes n'ayant plus leur permis B à disposition.

Pour cette raison, le montant des cotisations d'une assurance voiture sans permis peut être légèrement plus faible que celui d'une voiture classique, mais selon le profil du conducteur, il peut s'en rapprocher.

Les éléments pris en compte pour le calcul des cotisations seront donc le type de véhicule, le type d'assurance ainsi que le profil du conducteur. Un profil moins solide, ou présentant des antécédents, entraînera automatiquement une hausse du coût de l'assurance, avec parfois l'application d'une surprime.

L'impact des antécédents sur le montant des cotisations

Le type de conducteur et ses antécédents aura un impact important sur le montant des cotisations de l'assurance voiture sans permis. C'est sur cet élément que le coût variera le plus, les assureurs souhaitant se prémunir face à des profils plus à risque que les autres.

Certains types de conducteurs peuvent présenter des risques pour l'assureur, comme les jeunes conducteurs, qui n'ont pas encore d'expérience et qui sont en proportion plus souvent impliqués dans des accidents. Une surprime est généralement appliquées sur leur contrat d'assurance, même en voiture sans permis.

Ensuite, les seniors peuvent aussi représenter un type de conducteur à risque, ayant moins de réflexe qu'un conducteur plus jeune, et ayant parfois perdu un peu l'habitude de la conduite.

En dehors de ces cas précis, ce sont les éventuels antécédents qui peuvent faire augmenter le coût de l'assurance. Il est en effet courant qu'un conducteur de voiture sans permis ait auparavant conduit des véhicules classiques, mais qu'il se soit vu retirer son permis, ou pour le moins suspendre.

Un conducteur qui s'est vu suspendre son permis de conduire auparavant va ainsi devoir débourser plus qu'un autre, avec un prix moyen d'une assurance basique tournant autour de 800-850 euros. Il représente en effet un type de conducteur à risque, qui a déjà eu des problèmes avec la loi, ou qui ne rassure pas quant à ses habitudes de conduite.

Il faudra donc d'autant plus faire un bon comparatif des offres disponibles si vous avez des antécédents de ce type, pour parvenir à trouver une assurance voiture sans permis à un prix raisonnable.

COMPARER LES ASSURANCES AUTO

Assurance voiture sans permis : tarif avec antécédents
5 (100%) 2 vote[s]

Mieux comprendre l'assurance voiture sans permis