Différé partiel de paiement d’un crédit immobilier

En matière de prêt immobilier, un différé partiel de paiement est une période durant laquelle le remboursement du capital dû à la banque est suspendu.

Cette période permet de bénéficier d'un laps de temps entre l'octroi du prêt et le début des mensualités.

Un différé de prêt est en particulier utile lorsqu'on ne peut pas emménager immédiatement dans son nouveau logement (pour cause de travaux par exemple) et qu'on doit encore payer un loyer (voire des frais relatifs aux travaux).

Comprendre le fonctionnement du différé partiel de paiement

Appelé également "différé d'amortissement partiel", un différé de prêt partiel est une période (entendue contractuellement avec la banque) durant laquelle l'emprunteur de rembourse pas le capital dû.

Néanmoins, durant cette période, il doit s'acquitter du paiement des intérêts et des frais relatifs à l'assurance obligatoire de son prêt.

Il est bon de noter qu'en cas de différé partiel, les intérêts payés durant la période de différé sont calculés sur le reste du capital dû (qui est donc à ce moment de 100%). Habituellement, les intérêts (qui sont toujours calculés sur le reste du montant du capital dû) décroissent au fur et à mesure des remboursements.

Ce n'est ici pas le cas, puisque la somme à rembourser concernant le capital emprunté ne bouge pas durant la période de différé. Le montant dû à la banque reste le même durant toute la période. En conséquence, celui des intérêts aussi.

Différé partiel de paiementBon à savoir : on parle de différé de paiement (ou de "différé d'amortissement") quand la période de report intervient au début du crédit.

En revanche, quand celle-ci intervient en cours de crédit, on parlera plutôt de "report d'échéances" (c'est par exemple le cas dans les prêts modulables).

Bon à savoir également : il existe aussi des formules de prêt différé total, durant lesquelles ni les intérêts ni le capital ne sont payés.

On parle parfois ici d'"amortissement négatif", car le montant du capital dû augmente au cours de cette période.

Les différents cas de figure qui peuvent entrainer une demande de différé

Plusieurs raisons peuvent amener à demander à la banque un différé partiel de ses remboursements. Un prêt différé partiel est en effet utile :

  • Lors de la construction d'une maison (ou d'un appartement) neuve ou d'un logement en VEFA (Vente en l’Etat Futur d’Achèvement). Dans ce cas, le différé partiel de paiement permet de continuer à payer son loyer dans l'attente de la livraison du nouveau logement, sans perde en niveau de vie.
  • Lors de travaux dans le futur logement ancien. Dans ce cas, il est possible de financer les travaux en faisant deux prêts séparés (et c'est alors le prêt immobilier à proprement parler qui fera l'objet du paiement différé) ou de choisir un prêt différé à déblocage progressif des fonds.
  • Lors d'une opération d'achat/vente durant laquelle un délai de plusieurs mois est prévu entre l'achat du nouveau logement et la vente de l'ancien. Dans ce cas, le paiement différé servira à faire le pont entre le remboursement de l'ancien et du nouveau bien. Toutefois, il est plus fréquent de faire appel à un prêt relais dans ce cas de figure précis. Le différé de paiement partiel permet néanmoins d'éviter les frais d'hypothèque liés au prêt relais.

Différé partiel de paiement d’un crédit immobilier
5 (100%) 2 vote[s]