Différé total de paiement d’un prêt immo

Un différé total de paiement de son prêt immobilier est une période (entendue avec la banque) durant laquelle on ne rembourse pas le capital restant dû et durant laquelle on ne pait pas non plus les intérêts.

Un différé total de paiement est intéressant lorsque l'on doit faire face à plusieurs frais de front, notamment lorsque l'on continue de payer un loyer en attendant d'emménager dans son nouveau logement.

Comprendre le fonctionnement d'un différé total de paiement d'un prêt immobilier

Un différé total de paiement est une période durant laquelle l'emprunteur ne rembourse pas le capital restant dû et ne paie pas non plus les intérêts de ce capital à la banque.

Les frais relatifs à l'assurance obligatoire doivent néanmoins continuer à être réglés.

On confond souvent le différé total de paiement (ou franchise totale) avec une période de gratuité, mais ce n'est pourtant absolument pas le cas. En effet, durant cette période, les intérêts continuent d'être calculés et sont ajoutés au montant dû à la banque.

C'est pour cette raison qu'on parle parfois d'amortissement négatif pour ce type de paiement différé. À chaque mensualité différée, le montant global du prêt augmente.

Néanmoins, dans les périodes où les taux sont bas, voire très bas, le coût de ce type de prêt n'est pas exorbitant.

Différé total de paiementLes banques peuvent toutefois se montrer relativement frileuses à accorder ce type de différé de paiement, et ce pour plusieurs raisons.

Premièrement, en raison de l'augmentation du capital restant dû, qui augmente leur exposition au risque en conséquence. Deuxièmement, en raison de l'augmentation du montant et de la durée des échéances qu'il entraine (si le capital restant dû augmente, il est logique que celles-ci augmentent en conséquence).

Avantages du différé total de paiement

Outre le fait qu'il permet de faire face à des périodes de superposition des frais (comme lorsqu'on doit continuer de payer un loyer en attendant d'emménager dans son nouveau logement), le différé total de paiement a aussi un intérêt fiscal, si le bien immobilier concerné est à visée locative.

En effet, les intérêts d'emprunt peuvent dans ce cas être déductibles des revenus fonciers de l'emprunteur et donc lui permettre de réaliser une opération fiscalement avantageuse.

Toutefois, il est important de noter que ce n'est que lorsque le bien est terminé et mis en location de manière effective que cette manoeuvre fiscale est possible.

Néanmoins, il faut savoir que les banques sont peu enclines à accorder un différé total de paiement quand il s'agit d'une création de trésorerie, ce qui est le cas lorsqu'il s'agit d'un investissement à visée locative.

Bon à savoir : lorsque la demande de différé survient quand le remboursement du capital restant dû a déjà commencé, on ne parle plus de paiement différé, mais de report des échéances. Les prêts modulables permettent également ce type de suspension des mensualités en cours de prêt.

Quand demander un différé total de paiement ?

Le différé total de paiement peut être demandé :

  • En cas de délais concernant la fin de construction d'un logement neuf ou VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement).
  • En cas de travaux dans le futur logement ancien.
  • Lors d'une opération d'achat/vente.

Différé total de paiement d’un prêt immo
5 (100%) 2 vote[s]