Une assurance emprunteur est-elle obligatoire pour un crédit travaux ?

Vous avez besoin de réaliser vous-même ou avec le concours d'artisans des travaux dans un bien immobilier dont vous êtes le propriétaire.

Selon l'importance de ceux-ci, vous allez peut être avoir besoin de souscrire à un prêt travaux.

Faut-il prendre également l'assurance associée que votre établissement bancaire vous proposera de façon automatique ? Que dit la législation à ce sujet ? Comment être sûr d'être bien protéger ?

Quel est le rôle d'une assurance emprunteur dans le cadre d'un crédit travaux ?

Si vous sollicitez l'aide d'un établissement bancaire pour obtenir un prêt pour le financement de vos travaux, il y a de très fortes probabilités que celui-ci vous propose de souscrire à une assurance. Dans les faits, on s'aperçoit que cette pratique est systématique, quelque soit la banque à laquelle vous faites appel.

En effet, la très grande majorité des établissements financiers mettent à votre disposition leurs propres produits d'assurances ou, à défaut, ceux de leurs partenaires issus du monde des assurances.

A entendre les banquiers, la souscription à une assurance pour un crédit travaux revêt un caractère obligatoire. En effet, aucun d'entre eux n'indique qu'il pourrait s'agir d'une option et que vous avez donc la liberté d'y souscrire ou non.

De même, rares sont les établissements bancaires à prendre le temps de vous expliquer ce que doit couvrir ce type d'assurance et dans quelles conditions elle s'applique. En résumé, du point de vue des banques, l'assurance et le prêt travaux sont totalement indissociables. Mais qu'en est-il réellement ?

Est-elle absolument indispensable et obligatoire ?

Autant ne pas vous faire attendre davantage et répondre immédiatement à cette question. Non, en aucun cas, la présence d'une assurance emprunteur est imposée par la législation dans le cadre d'un emprunt travaux.

Concrètement, cela signifie que vous avez entièrement le droit de refuser ce que la banque tentera par tous les moyens de vous imposer. Ainsi, on constate parfois que certains établissements tentent de glisser dans votre dossier de demande de prêt les documents de souscription à l'assurance en espérant que vous les signerez sans trop y prêter attention.

Certaines banques vont plus long encore et vous menaceront carrément de vous débouter de votre demande de prêt en cas de refus de l'assurance.

De plus, si vous souhaitez malgré tout être assuré, rien ne vous oblige à choisir l'assurance proposée par l'établissement bancaire. Vous êtes libres de trouver un prestataire qui vous fera une bien meilleure offre. N'hésitez pas, pour cela, à utiliser les nombreux comparateurs d'assurance en ligne.

Si ce type d'opération est refusé par votre banque, sachez que la loi Lagarde vous permettra de faire pression sur elle et d'obtenir finalement gain de cause.

Faire preuve de pragmatisme

Nous vous conseillons cependant de faire preuve de discernement. En effet, tous les cas ne se valent pas. Pour un montant emprunté élevé et une longue période de remboursement, nous vous conseillons vivement de souscrire à une assurance.

Ce sera le seul moyen pour vous d'être absolument certain de rembourser les échéances de votre prêt en cas de problème (invalidité, maladie ou perte d'emploi par exemple). En effet, vous n'êtes malheureusement pas à l'abri de ce genre d'"accidents de la vie" durant le remboursement de votre prêt travaux. Plus la période de remboursement sera longue et plus vous serez exposé à ce risque.

Si vous optez pour une assurance liée à votre prêt travaux, soyez absolument certain de tout connaître à son sujet. Ainsi, lisez attentivement chacune des parties du contrat et notamment les clauses d'exclusion. N'oubliez pas que l'on a l'habitude de dire que le diable se cache dans les détails en matière de contrat.

Malheureusement, les contrats d'assurance pour un crédit travaux n'échappent pas à cette règle. N'hésitez pas à vous faire assister par votre agent d'assurance, votre conseiller bancaire ou même des associations de consommateurs pour bien comprendre les tenants et les aboutissants du contrat que vous vous apprêtez à signer.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Une assurance emprunteur est-elle obligatoire pour un crédit travaux ?
5 (100%) 1 vote

Mieux comprendre le crédit travaux