Quelles sont les conditions de remboursement d’un prêt travaux ?

En contractant un prêt pour le réaménagement ou la rénovation de son logement, il est bon d’avoir les idées claires, sur les modalités de remboursement avant même de se lancer. Cela est d’autant plus important, lorsqu’il s’agit d’un prêt travaux.

Étant moins taxé que les prêts classiques, ce type de prêt présente également une certaine souplesse, qu’il est bon de savoir. Les mensualités, la durée de remboursement et le taux d’intérêt sont autant d’éléments à considérer, avant d’engager ses travaux.

Durée de remboursement du prêt travaux

La durée de remboursement dépend du montant du prêt. Mais de façon générale, le versement des annuités est mensuel, à une date convenue d’un commun accord avec votre banque. Il en sera ainsi, jusqu’au paiement intégral du montant dû.

Délai de remboursement

En outre, le premier remboursement est dû dans le mois succédant la mise à la disposition du crédit. En cas de difficultés rencontrées par l’emprunteur, il peut demander à sa banque une pause (afin de rétablir sa situation financière), ou différer une des mensualités dues.

Il peut aussi demander un réaménagement des modalités de paiement ; dans ce cas, la banque pourrait, par exemple, diminuer le montant des mensualités. Ce qui aura tendance à rallonger la durée de remboursement du prêt.

Le client emprunteur a aussi la possibilité d’effectuer un remboursement anticipé.

Celui-ci peut se faire de deux façons :

  • Un remboursement intégral du montant dû (en une seule fois) ;
  • Un remboursement du reste des mensualités dues.

Lorsqu’un client effectue un remboursement anticipé, il n’est pas tenu de payer les intérêts et autres frais financiers assortis au prêt. Toutefois, son établissement de crédit peut lui réclamer le paiement d’une indemnité compensatoire.

Celle-ci est applicable, lorsque dans un délai de 12 mois, le remboursement anticipé porte sur un montant supérieur à 10 000 euros. La banque pourra, alors, demander le paiement d’une indemnité n’excédant pas 1 % du montant du prêt total.

En outre, l’indemnité ne sera due que si entre le temps séparant la date de remboursement anticipé et celle d’échéance du contrat de crédit dépasse 12 mois. Dans le cas contraire, l’indemnité à verser ne peut être supérieure à 0,5 % du montant du prêt travaux.

Se renseigner sur le prêt travaux

Bien qu’étant un prêt personnel, le prêt travaux a un taux fixe (entre 2,5 et 7,5 %, selon la nature des travaux, du logement, de la durée du crédit et de la situation financière du demandeur). De ce fait, l’emprunteur sait à l’avance combien il devra rembourser mensuellement.

Ce qui ne l’empêche pas de s’informer des conditions générales de la banque, et de celles qui pourraient lui être spécifiques. Par exemple, pour les paiements anticipés, des pénalités peuvent être assortis, et qu’il est préférable de savoir.

En outre, il peut vous être demandé un apport initial, pour la mise en place du crédit. Il s’agit de la participation de l’emprunteur au crédit, autrement dit au financement de ses travaux. La comparaison est donc de mise, avant de contracter un crédit, pour la réalisation de travaux. De même, les conditions d’annulation du contrat doivent être explicitement comprises de l’emprunteur.

Fonctionnement du crédit travaux

Le prêt travaux fonctionne comme un crédit à la consommation, à la différence qu’il est destiné à la réalisation de travaux d’aménagement. Pour y prétendre, le demandeur doit présenter un projet à sa banque, qui étudiera sa solvabilité.

C’est en fonction de cela qu’elle décidera de lui prêter ou non. Au cours du remboursement, la banque procédera à une réévaluation de la solvabilité de son client, tous les 3 ans. La démarche voudrait que l’établissement de crédit propose un contrat de prêt, avec tous les renseignements lui permettant de se décider, de façon éclairée.

Si des risques de surendettement existent, la banque est tenue de les notifier au client demandeur. Un emprunteur ne peut prétendre à un crédit de plus de 75 000 euros, pour une durée n’excédant pas 10 ans.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Quelles sont les conditions de remboursement d’un prêt travaux ?
5 (100%) 1 vote