Crédit travaux pour financer un agrandissement de votre maison

Les raisons qui poussent les gens à vouloir agrandir leur maison peuvent être diverses.

Il y a, par exemple, la naissance d'un enfant, l'arrivée d'un proche ou, tout simplement, l'envie d'avoir plus d'espace. Toutefois, c'est le financement qui limite leur possibilité et ils doivent trouver d'autres moyens pour réaliser leur projet.

Heureusement, les créanciers peuvent leur proposer des solutions.

Si vous aussi vous projetez d'ajouter une pièce à votre logement, voici quelques informations qui pourraient vous servir.

Les types de travaux d'extension

Le prêt travaux pour extension est un financement accordé aux particuliers pour l'agrandissement de leur logement. Cela peut se présenter sous plusieurs formes dont le réaménagement d'une pièce déjà existante, pour la rendre habitable, la construction d'une nouvelle chambre ou l'élévation d'un étage, si la fondation le permet.

A titre d'information, afin de connaitre toutes les conditions imposées par la loi sur ces travaux, il est important de consulter le Plan Local d'Urbanisme au bureau de la commune. Généralement, si la surface utilisée ne dépasse pas 40m², il suffit d'aviser la mairie. Au-delà de cette mesure, il faut faire une demande de permis de construire.

Cependant, ce PLU change d'une commune à l'autre et il peut être souple ou non. Dans les zones à architecture uniforme, la forme de la maison est prédéfinie. Quoi qu'il en soit, qu'importe le type d'extension à faire, tout le monde peut bénéficier d'un crédit pour sa réalisation.

Le crédit à taux zéro

C'est le type d'emprunt le plus courant quand on parle d'agrandissement du lieu d'habitation. Son montant est entre 2.700€ et 65.000€ et il ne peut être accordé que s'il inclut la transition énergétique puisqu'il n'est pas vraiment destiné à l'extension.

Effectivement, il s'agit en réalité d'un financement pour les travaux liés à la protection de l'environnement et à la réduction de la consommation d'énergie. Parmi les conditions d'allocation de cette aide, il y a le plafonnement des revenus déterminé à partir de la comparaison de deux modes de calcul, du nombre d'occupants et de la zone où se trouve la maison.

Pour le premier calcul, il faut enlever deux ans à l'année en cours et additionner tous les gains fiscaux de l'année obtenue. Pour le second, il faut évaluer la totalité des opérations et diviser le résultat par 9. C'est le résultat le plus élevé qui va servir de référence.

En ce qui concerne la zone, le territoire est partagé en 4 en fonction du nombre de la population. En effet, plus le nombre de personnes qui vivent dans la maison et le nombre d'habitants de la zone est élevé plus le plafond monte. Le revenu maximal est alors de 76.800 euros pour la zone C et pour une maison habitée par plus de 8 individus.

Si ces conditions ne sont pas réunies, il n'est pas possible de souscrire un prêt à taux nul.

Le crédit d'impôt ou le Plan Epargne Logement

Le crédit impôt est un emprunt qui exige également l'inclusion des travaux d'amélioration de la consommation énergétique à l'extension du logement. Pour un célibataire, les dépenses maximales pour bénéficier du crédit impôt sont de 8.000€.

Pour un couple, elles sont de 16.000€ et s'ils ont des enfants, on y ajoute 400€ pour chaque personne en plus. En ce qui concerne le prêt Plan Epargne Logement, connu sous l'abréviation PEL, le prêt s'élève jusqu'à 92.000 €. Il est remboursable en 2 à 5 ans et l'intérêt change selon la date de souscription.

Pour l'obtenir, il faut avoir souscrit au PEL pendant, au moins, 4 ans. Contrairement au crédit à taux zéro, il n'y a pas de plafond de revenus. Attention, il ne peut être accordé que pour l'agrandissement du logement principal.

Les établissements emprunteurs peuvent également accorder d'autres crédits à leurs clients comme le prêt perso travaux ou le prêt travaux dont le remboursement est entre 200 et 75.000€. En somme, il existe plusieurs formules de financement possibles pour l'agrandissement de la maison, mais l'essentiel est de savoir comparer les offres et de faire le bon choix.

Comparer les offres de crédits

Grâce à l'évolution technologique, il est facile de choisir un crédit pour financer les travaux d'extension. Cependant, il faut être vigilant par rapport aux conditions d'éligibilité et aux critères de sélection imposés par les différents établissements de microfinance.

Voilà pourquoi, il est toujours important de consulter les comparateurs en ligne. Ces outils permettent de faire la différence entre toutes les offres disponibles sur internet et de trouver celle qui est la plus adaptée aux travaux prévus. Ils aident également à l'obtention de toutes les informations sur les modalités de souscription et sur les risques.

De plus, la diversité des prêts qui y sont présentés permet de voir toutes les possibilités proposées aux particuliers. Dans tous les cas, puisque rien ne doit être pris à la légère, une analyse approfondie s'impose.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Crédit travaux pour financer un agrandissement de votre maison
5 (100%) 1 vote