Payer les frais de notaire avec ses économies : avantages et inconvénients

Les frais de notaire englobent tous les frais d'acquisition liés à l'achat d'un bien immobilier. Sont donc regroupés sous cette appellation la rémunération du notaire, mais surtout les taxes et droits dus à l'État.

Ces frais s'ajoutent au montant de la valeur du bien et représentent de 2 à 8% du prix de la vente (en fonction de la nature du bien).

S'il est possible de payer ces frais grâce à son prêt bancaire, il est souvent plus judicieux d'utiliser pour cela son apport personnel.

Combien représentent les frais de notaire ?

Pourquoi payer les frais de notaire avec son apport personnel ?Les frais de notaire incluent en réalité la rémunération du notaire (à hauteur de 10%), les débours (soit les sommes avancées par le notaire pour régler des documents et des intervenants au cours du processus, à hauteur de 10% également) et les droits de mutation (des taxes dues à l'État, à hauteur de 80%).

En moyenne, les frais de notaire représentent de 6 à 8% du montant de la valeur du bien pour un logement ancien et de 2 à 3% du montant de la valeur du bien pour un logement neuf.

C'est donc un budget conséquent qu'il faut anticiper et surtout financer. Pour cela, on peut intégrer cette somme dans le montant de son prêt immobilier (en demandant alors un prêt total à 110%, qui couvrira la valeur du bien et les différents frais associés à l'acquisition), ou utiliser son apport personnel. 

L'apport personnel est la somme que l'on a épargnée en vue de procéder à un achat, et il est justement généralement recommandé de réunir environ 10% du montant du bien convoité avant de faire sa demande de prêt.

Pourquoi payer ces frais avec son apport personnel ?

L'avantage principal de payer les frais de notaire grâce à son apport personnel est d'éviter d'augmenter le coût de son prêt immobilier. En effet, plus le montant du prêt est élevé, plus les intérêts coutent cher (ils sont calculés sur le restant dû).

En sus, l'ajout d'une somme non négligeable à son prêt entrainera un rallongement de la période de prêt, et donc là encore de son coût (plus on paie longtemps, plus on paie d'intérêts).

Le fait d'être en mesure de payer les frais de notaire grâce à son apport personnel est de plus une excellente façon de montrer à la banque que vous êtes un épargnant fiable, ce qui facilitera l'obtention de votre prêt.

Payer les frais de notaire avec ses économies : avantages et inconvénients
5 (100%) 2 vote[s]