Assurance auto au kilomètre : pour qui est-elle conseillée ?

Le fonctionnement particulier de l'assurance auto au kilomètre en fait une solution adaptée à certains types de conducteurs, dont la formule consistant à ne payer que pour ce qui a été conduit est une bonne chose. Pour que ce type d'assurance reste intéressant au niveau financier, il est important de bien respecter les plafonds, c'est pourquoi elle se destine plutôt à des petits rouleurs.

Une assurance auto moins chère dans certains cas

Le principe de l'assurance auto au kilomètre est simple : le conducteur ne paie que pour ce qu'il a roulé. En théorie, cela lui assure donc de maîtriser complètement ses dépenses en matière d'assurance auto, à partir du moment où il maîtrise sa conduite. En fait, grâce à un boîtier connecté, fournissant géolocalisation et transmission des données, l'assureur connaît tous les déplacements du véhicule.

Assurance auto au kilomètre : pour qui est-elle conseillée ?Deux options sont possibles en matière de paiement, soit un forfait kilométrique défini en amont, compris généralement entre 7000 et 12 000 kilomètres, soit un paiement au kilomètre près, avec un prix défini au kilomètre, en fonction de différents facteurs comme le véhicule et le profil du conducteur.

Dans ces deux cas, l'assurance auto au kilomètre peut se révéler intéressante au niveau financier, à la condition que les plafonds ne soient pas dépassés, ou que le cadre défini ne soit pas une limite, sinon le surcoût pourrait vite se révéler important, et ce type d'assurance ne serait donc pas judicieux.

C'est pourquoi l'assurance au kilomètre se destine principalement à des profils de conducteurs précis, notamment les petits rouleurs.

L'assurance auto au kilomètre pour les jeunes conducteurs ou les seniors

En ce sens, l'une des catégories qui peut être intéressée par l'assurance auto au kilomètre est celle des jeunes conducteurs, qui peut par cette option compenser la surprime qui leur est appliquée en raison de leur manque d'expérience et de leur jeune âge. Ce sont généralement des conducteurs qui conduisent assez peu et ce type d'assurance peut leur convenir.

Il est possible que l'assureur ajoute certaines conditions, comme l'interdiction de rouler la nuit par exemple, s'il estime que le risque d'accident y est plus élevé. Le jeune conducteur peut s'y retrouver et économiser sur sa prime d'assurance s'il respecte bien les limites de conduite définies.

De même, les seniors, ou les retraités, peuvent y trouver leur compte, car ce sont généralement des conducteurs roulant assez peu, et qui peuvent ainsi réduire leurs coûts en adaptant bien l'assurance à leur conduite.

Pour les véhicules d'appoint

Une autre situation qui peut convenir à l'assurance auto au kilomètre est celle des véhicules d'appoint, utilisés seulement quelques fois dans l'année, pour des occasion particulières. Ce peut être le cas d'un camping-car par exemple, ou encore d'une voiture secondaire. Dans ces cas, cette assurance assure des économies importantes, ne représentant un coût que lorsque le véhicule est réellement utilisé.

De façon générale, ce sont tous les conducteurs utilisant assez peu leur véhicule, ou le conduisant pour de petits trajets, qui peuvent trouver leur compte dans cette assurance auto au kilomètre, dans le cas où ils maîtrisent bien les kilomètres parcourus.

Assurance auto au kilomètre : pour qui est-elle conseillée ?
5 (100%) 1 vote[s]