Comment assurer un conducteur occasionnel ou secondaire pour sa moto ?

Pendant longtemps, il a été impossible d'ajouter un second conducteur sur le contrat d'assurance d'une moto. Les assureurs proposent aujourd'hui cette option, qui peut toutefois vite être coûteuse.

Pour pouvoir prêter votre moto de façon occasionnelle à un tiers, vous pourriez aussi choisir de prendre une garantie optionnelle "prêt de guidon", pour lui faire bénéficier de votre couverture.

Qui est assuré au guidon d'une moto ?

Assurer un conducteur occasionnel pour sa motoSur le papier, la personne qui est assurée au guidon d'une moto est le conducteur principal, celui dont le nom figure sur la carte grise et le contrat d'assurance. Dans certaines conditions, il est toutefois possible de prêter sa moto à un second conducteur, de façon permanente ou ponctuelle.

Il faut néanmoins savoir que les assureurs sont plutôt frileux à l'idée d'assurer 2 motards pour un même véhicule. Leur calcul est simple : plus la moto roule, plus les risques de sinistres sont grands.

Il arrive même parfois qu'une clause "conduite exclusive" vienne spécifiquement préciser que la moto concernée par le contrat ne peut être conduite que par le conducteur principal.

Il est bon de rappeler que, en France, il est interdit de rouler avec un deux-roues sans être assuré (avec au minimum une assurance responsabilité civile). Si vous prêtez votre moto à un tiers sans avoir pris de disposition pour l'assurer, il serait (et vous aussi) non seulement dans l'illégalité, mais il ne serait en plus pas couvert en cas de sinistre.

Faire assurer un proche sur son contrat d'assurance moto

Si vous souhaitez partager de façon régulière votre moto avec un proche ou un membre de votre famille, vous devez vérifier avec votre assureur que son addition sur votre contrat d'assurance est possible. Il est même parfois possible d'assurer deux conducteurs supplémentaires.

Si le conducteur supplémentaire répond au même profil que vous, vous ne devriez pas voir le coût de votre assurance augmenter de façon trop drastique. En revanche, si son profil est plus risqué, une surprime vous sera très probablement demandée.

Il est également possible que l'assureur pose des limites à cette nouvelle clause de votre contrat. Il pourrait limiter l'addition d'un conducteur supplémentaire à la personne de votre conjoint, exclure la possibilité d'assurer un jeune conducteur ou exclure un certains types de trajets (comme les trajets de nuit par exemple).

Bon à savoir : la garantie personnelle (qui est optionnelle) ne couvrira que le conducteur principal si elle est nominative. Pour couvrir aussi le conducteur secondaire, il faut qu'elle soit rattachée à la moto, non à la personne.

La garantie "prêt de guidon" comme solution pour des prêts occasionnels

Si vous ne souhaitez prêter votre moto que de façon occasionnelle à des conducteurs variés, vous pourriez vous tourner vers la garantie "prêt de guidon". Cette garantie vous autorise à prêter votre engin de façon exceptionnelle à une tierce personne, pour effectuer un trajet privé.

Attention toutefois, cette garantie (qui est optionnelle et facultative), peut vite faire grimper le prix de votre assurance moto (jusqu'à 10%).

Là encore, l'assureur peut décider d'imposer certaines limites, de restreindre la liste des personnes à qui vous pouvez prêter votre engin ou les conditions dans lesquelles ils peuvent rouler. Il est également possible que la garantie "prêt de guidon" de votre contrat s'accompagne d'une franchise plus élevée que celle dont vous bénéficiez.

Comment assurer un conducteur occasionnel ou secondaire pour sa moto ?
5 (100%) 1 vote[s]