Comment assurer sa moto quand on la prête ?

Quand on est le propriétaire et le conducteur principal d'un deux-roues, on a l'obligation que les éventuels conducteurs occasionnels de notre moto soient eux aussi assurés.

S'il s'agit d'un conducteur récurrent, il peut être intéressant de le faire rajouter à son contrat d'assurance. S'il s'agit de prêts occasionnels, la garantie "prêt de guidon" devrait suffire.

Pour qui ma moto est-elle assurée ?

Prêter sa moto en toute sécuritéEn règle générale, le conducteur qui est assuré pour conduire une moto est le conducteur principal. Aux yeux de la loi, le conducteur principal est celui dont le nom figure sur la carte grise et le contrat d'assurance. Le prêt ponctuel de sa moto est quand même possible, mais les assureurs considèrent qu'il s'agit d'un facteur supplémentaire de risque. Dans certains cas, ils spécifient contractuellement l'interdiction de prêter sa moto (qui ne peut alors être conduite que par son conducteur principal).

Si vous prêtez votre moto à un proche ou une connaissance sans faire les démarches pour l'assurer correctement, vous serez en infraction. Au-delà du risque légal, cette personne ne serait pas couverte (et votre moto non plus) si elle a un accident au guidon de votre deux-roues.

Assurer sa moto pour des prêts occasionnels

Si vous ne comptez prêter votre moto que de façon occasionnelle à des conducteurs différents, vous pourriez choisir la garantie "prêt de guidon". Cette garantie vous autorise à prêter votre moto à un tiers (pour des trajets privés seulement) de façon ponctuelle et exceptionnelle.

Soyez néanmoins vigilant sur le prix de votre contrat, cette garantie (qui est optionnelle et facultative) peut en effet vite faire grimper le budget de votre assurance moto (jusqu'à 10%).

L'assureur pourrait par ailleurs décider d'imposer certaines limites  à cette garantie. Il peut par exemple restreindre la liste des personnes à qui vous pouvez prêter votre moto ou les conditions dans lesquelles ils peuvent rouler (conduite de nuit interdite par exemple). Votre assureur pourrait aussi décider d'augmenter le montant de votre franchise.

Assurer sa moto pour un prêt récurrent

Si vous au contraire souhaitez prêter régulièrement votre moto à la même personne (votre conjoint, un enfant ou un proche), vous devez d'abord vérifier avec votre assureur les conditions dans lesquelles vous pouvez le faire ajouter sur votre contrat.

Sachez que tous les assureurs n'acceptent pas cette possibilité. D'autres au contraire permettent d'assurer deux conducteurs supplémentaires.

Votre surprime augmentera sensiblement si le profil de la personne à qui vous prêtez votre moto est plus risqué (jeune conducteur ou conducteur malussé par exemple). En revanche, si la personne a le même profil que vous, le coût de votre assurance ne devrait pas trop augmenter.

L'assureur est toujours libre de fixer des limites au prêt de votre moto (par exemple en ne permettant le prêt qu'à votre conjoint, ou en interdisant le prêt à un jeune conducteur, même s'il s'agit d'un des vos enfants). Il peut aussi restreindre les trajets pour lesquels vous pouvez prêter votre moto (pas de trajets de nuits ou à but professionnel par exemple).

Attention : la garantie personnelle (qui est une garantie optionnelle et facultative) ne couvrira que le conducteur principal si elle est nominative. Pour couvrir aussi le conducteur secondaire, il faut qu'elle soit rattachée à la moto, non à la personne.

Comment assurer sa moto quand on la prête ?
5 (100%) 1 vote[s]