Refus lié à la profession exercée

Avant de proposer un contrat d’assurance à un tarif particulier ainsi que des garanties, la banque ou la compagnie d’assurance examine le dossier transmis par le candidat à l’assurance.

Il arrive ainsi parfois que l’organisme décide de refuser de couvrir l’emprunt immobilier, ce refus pouvant être lié à la profession exercée comme lié à une autre raison quelconque.

Que faire en cas d’assurance prêt immobilier refusée ? Cnasea vous donne la réponse à cette question dans cet article.

Les options de l’organisme d’assurance

Face à un client emprunteur présentant un dossier marqué par un métier dangereux, l’organisme d’assurance a plusieurs solutions :

  • soit la banque accepte de proposer un contrat d’assurance emprunteur, en ajoutant une surprime
  • soit elle insère une exclusion dans le contrat, qui sera donc ici forcément en lien avec la profession exercée par l’emprunteur
  • soit elle refuse catégoriquement le risque et refuse de couvrir le client. Le prêt peut donc par la même occasion être refusé, d’où l’importance de trouver le plus rapidement possible un autre contrat d’assurance prêt immobilier satisfaisant.

Raisons du refus en lien avec la profession exercée

Comme c’est le cas pour tout refus lié à l’état de santé ou bien tout refus lié à l’âge, l’organisme peut considérer que le risque est trop grand et refuser de couvrir le prêt immobilier.

En effet, certains métiers peuvent exposer ceux qui les exercent à des risques conséquents, en comparaison d’autres métiers. Ce sera le cas des pompiers, des forces de l’ordre ou bien de tout autre corps de métier qui nécessite de manipuler es armes ou bien de se retrouver dans des situations dangereuses au quotidien.

Il en va de même de tous les salariés embauchés dans des usines utilisant des produits chimiques ou toxiques et qui travaillent dans le secteur du nucléaire.

La banque ou l’organisme d’assurance considèrera alors que ces emprunteurs présentent davantage de risques de subir un accident professionnel ou bien de développer une maladie grave et chronique avec le temps.

Seront aussi considérés comme dangereux les métiers en lien avec l’aviation. Ces professions sont considérées comme étant à risque puisqu’elles impliquent de la part des travailleurs des déplacements fréquents et parfois dangereux.

Enfin, si l’emprunteur travaille dans un environnement dangereux, comme un territoire en guerre, en haute mer ou en haute montagne, la compagnie d’assurance pourra se montrer frileuse à l’idée de le couvrir pour les risques liés à son emprunt immobilier.

Comment l’organisme d’assurance fait-il pour considérer qu’un métier est plus dangereux qu’un autre ? En réalité, il fixe le degré de risque d’après des statistiques d’accidents du travail ayant eu pour conséquence de causer un décès ou l’invalidité du travailleur.

Comment éviter un refus d’assurance en lien avec la profession exercée ?

Comment faire pour éviter un refus de la part de la banque ou de la compagnie d’assurance, en lien avec votre profession ?

Ne vous limitez pas à l’offre de groupe offerte par la banque et étudiez toutes les offres d’assurances emprunteurs provenant d’organismes externes.

De cette manière, vous serez en position de force et pourrez choisir la solution la plus adaptée à votre situation, notamment professionnelle.

COMPARER LES ASSURANCES DE PRÊT IMMO

Refus lié à la profession exercée
5 (100%) 2 vote[s]