Assurance prêt immobilier et grossesse

L’arrivée d’un enfant est souvent l’occasion d’agrandir l’espace de vie et de devenir propriétaire de son logement.

Dans le cadre de cet achat de grande ampleur, un emprunt immobilier est souvent nécessaire.

Or, la souscription à une assurance prêt immobilier est généralement nécessaire pour emprunter à la banque.

Bien que la grossesse apparaisse comme un événement heureux, certaines compagnies d’assurance peuvent refuser de vous assurer ou bien fixer une surprime et des exclusions de garanties conséquentes.

L'état de santé est un élément majeur dans l'assurance prêt immobilier.

En quoi cet état de santé a-t-il un lien dans votre assurance emprunteur ? Tour d’horizon en cas de grossesse.

État de grossesse et questionnaire médical

La loi ne définit pas la période de maternité comme une période d’invalidité. En ce sens, si votre contrat couvre la garantie invalidité, il ne couvrira pas la garantie maternité. D’où l’importance de prévoir une couverture particulière dans votre contrat en cas de grossesse.

D’ailleurs, sachez que les avantages de l’assurance prêt immobilier et invalidité ne sont pas versés durant le congé légal de maternité.

Nombreuses sont les compagnies d’assurance à estimer que l’arrivée d’une grossesse entraîne un risque en plus, sans que cela constitue un risque aggravé comme c’est le cas de l’assurance emprunteur et cancer.

Ce n’est bien évidemment pas le cas de l’ensemble des assureurs, certains affichant une volonté de ne pas pénaliser les femmes enceintes. Dans tous les cas, veillez bien à préciser cet élément dans le questionnaire médical.

Si l’assureur s’aperçoit après coup que vous n’avez pas mentionné cet élément, il pourra refuser de vous couvrir, ce qui pourra constituer une charge financière importante pour vous.

Si vous estimez que ce questionnaire n’est pas assez bien conçu pour vous permettre de répondre précisément sur votre état de santé, vous pouvez aussi parfaitement joindre un courrier complémentaire, à intégrer dans votre dossier de demande.

Joignez-y alors les compte-rendu d’examens et de consultations de médecins. L’intérêt sera ici de montrer à votre assureur que votre grossesse se déroule bien et qu’elle ne constitue pas un risque conséquent.

Il en va différemment si votre grossesse est pathologique notamment.

Si vous suivez un traitement spécifique pendant votre grossesse, n’hésitez pas non plus à le préciser et à joindre votre dernière ordonnance médicale. Envoyer un maximum de documents prouve votre volonté de gagner du temps et de faire preuve de transparence.

Grâce à tous ces documents, la cellule « Risque Médical » de l’assurance pourra rapidement prendre une décision.

Grossesse pathologique : comment trouver une assurance emprunteur ?

Qu’est-ce qu’une grossesse pathologique ? Il s’agit d’une grossesse au cours de laquelle un risque maternel, fœtal ou obstétrical a été identifié.Dans ce type de cas, les assureurs sont plutôt enclins à considérer qu’il s’agit d’un risque important à ne pas prendre à la légère.

Ils proposent ainsi souvent d’ajourner la décision (généralement pendant 4 mois, mais ce délai peut atteindre 6 mois dans certaines situations).

Certains autres assureurs (généralement des compagnies d’assurance externes) accepteront le dossier et proposeront même un tarif classique, sans surprime.

Pour trouver l’assurance emprunteur qui vous convient le mieux avec une grossesse pathologique, le mieux est de faire jouer la concurrence en procédant à une comparaison entre les différentes offres.

Vous pouvez aussi vous tourner directement vers un assureur extérieur si vous vous rendez compte que le contrat de groupe proposé par votre banque ne vous donne pas satisfaction.

COMPARER LES ASSURANCES DE PRÊT IMMO

Assurance prêt immobilier et grossesse
5 (100%) 2 vote[s]