Garanties facultatives de l’assurance de prêt immobilier

L’assurance prêt immobilier est un indispensable pour tous les emprunteurs qui désirent obtenir un prêt immobilier.

Cette dernière permet de couvrir le remboursement du prêt, dans le cas de la survenance d’un événement inattendu. Dans ce cas, l’assureur rembourse le restant auprès de la banque.

Les garanties de l’assurance prêt immobilier permettent à l’emprunteur d’avancer sereinement dans le cas d’un accident de la vie, le remboursement étant réalisé. Or, si certaines garanties sont obligatoires, certaines autres ne sont que facultatives.

L’emprunteur devra donc veiller à bien les intégrer au contrat. Quelles sont ces garanties facultatives à l’assurance emprunteur ? Tour d’horizon avec Cnasea.

L’incapacité temporaire totale

L’ITT, ou incapacité temporaire totale, sert à désigner tous les cas où l’assuré est inapte temporairement à exercer son activité professionnelle habituelle ou bien qu’il est dans l’incapacité temporaire d’exercer toute autre activité rémunératrice.

En fonction des différents contrats, ce type de garantie facultative est variable et peut varier de durée. Veillez également à vérifier le délai de franchise et le possible plafonnement des prestations proposées.

Comme pour toutes les garanties de votre assurance prêt immobilier, il peut aussi exister certaines exclusions de garanties qui viendraient alors interrompre le remboursement des sommes en cas d’accident de la vie.

Sur le contrat, vérifiez aussi :

  • le montant des mensualités prises en charge par l’assureur au titre de cette incapacité temporaire totale
  • les conditions d’hospitalisation
  • les différentes modalités de prise en charge, et notamment en ce qui concerne les garanties forfaitaires ou indemnitaires qui ont une incidence non négligeable sur le contrat et sur le mode de remboursement en cas de difficulté rencontrée par l’emprunteur.

L’invalidité permanente partielle et totale

Ce type d’invalidité constitue une garantie facultative en ce qu’elle correspond à un niveau de pourcentage d’incapacité inférieur à 100 %.
Dans ce type de situation, l’emprunteur est définitivement inapte à exercer une activité rémunératrice ou bien sa propre activité professionnelle.

La compagnie d’assurance ou la banque (pour un contrat de groupe) fait appel à un médecin expert qui évalue l’état de santé de l’assuré. Sur reconnaissance de l’assureur, l’emprunteur sera considéré comme étant en état d’invalidité totale ou bien seulement partielle.

Garantie licenciement et perte d’emploi

Contrairement à des garanties obligatoires comme la garantie décès et perte totale d’autonomie, la garantie perte d’emploi est quant à elle facultative et doit souvent faire face à de nombreuses exclusions de garanties qui viennent obérer le champ du remboursement au bénéfice de l’assuré.

Qu’est-ce que la garantie perte d’emploi ? Cette garantie sert à désigner une couverture en cas de licenciement et lorsque la perte de l’emploi ouvre droit à la perception d’une indemnité chômage.

Côté indemnisation, cette garantie facultative, lorsqu’elle est prévue dans le contrat, permet un versement forfaitaire ou bien un versement des mensualités pendant toute la durée du chômage. Cependant, cette seconde possibilité ne se rencontre que très rarement.

La garantie perte d’emploi est de manière générale souvent accordée après que soit passée une période de carence ainsi qu’une période de franchise. Cette dernière se limite à quelques mois pour une période de chômage, généralement de 3 ou de 6 mois.

COMPARER LES ASSURANCES DE PRÊT IMMO

Garanties facultatives de l’assurance de prêt immobilier
5 (100%) 2 vote[s]