Incidence du taux sur le coût de l’assurance emprunteur

En tant qu’emprunteur en vue d’un achat immobilier, la souscription à une assurance prêt immobilier est majoritairement rendue obligatoire.

Il est donc préférable d’être au courant du mode de calcul du taux d’assurance emprunteur, ainsi que des taux pratiqués et des modalités précises de remboursement.

Quelle est l’incidence su taux de votre assurance sur le coût total ?

Le coût total de l’assurance emprunteur, une obligation d’information

Tous les établissements bancaires de crédit sont tenus, et ce depuis le 1er octobre 2015, de fournir aux emprunteurs ainsi qu’aux co-emprunteurs le détail des caractéristiques de l’assurance emprunteur qu’ils proposent.

Sur cette fiche standardisée doit notamment figurer le coût total de l’assurance prêt immobilier, qui s’étend sur l’ensemble de la durée du prêt. Ce montant doit nécessairement être indiqué en euros et être suivi d’un détail des différentes caractéristiques de toutes les garanties minimales pour l’obtention de ce contrat.

L’emprunteur qui accepte de signer le contrat proposé par la banque et qui s’aperçoit après coup que le taux est élevé en comparaison des offres proposées par la concurrence peut tout à fait en changer, ce qui constitue un avantage non négligeable et une source de liberté pour l’assuré.

Cette liberté est d’autant plus importante qu’en moyenne, le taux pour l’assurance prêt immobilier représente une partie importante du coût total du prêt immobilier.

Taux de l’assurance emprunteur, un montant variable

Le taux de l’assurance emprunteur n’est pas identique d’un contrat à un autre. En effet, il varie sensiblement en fonction de plusieurs critères :

  • la politique de l’organisme de prêt
  • l’âge de l’emprunteur ainsi que son état de santé
  • les risques qui sont couverts par le contrat

Ce taux de l’assurance emprunteur prend également en compte le taux annuel effectif d’assurance (TAEA) dont le montant doit nécessairement être communiqué par la banque, dans un souci de transparence.

Pour faire baisser le taux de votre assurance emprunteur, rien ne vous empêche de renégocier le contrat et de choisir une nouvelle assurance emprunteur à un prix moins élevé et proposant les mêmes garanties.

Assurance prêt immobilier : calcul

Le coût de votre assurance de prêt immobilier, si elle est proposée par la banque qui vous octroie le crédit immobilier, est une offre collective de contrat qui se calcule sur la base du capital total emprunté.

Le taux total de votre assurance de prêt immobilier est inchangé pendant la durée du crédit. Le mode de calcul des différentes mensualités à payer est assez simple en pratique : vous devez simplement multiplier le capital emprunté par le taux de l’assurance emprunteur et le diviser par 12, soit le nombre de mois dans une année.

Si vous vous situez dans une situation de délégation d’assurance, le mode de calcul des mensualités à payer s’opère non plus en fonction du total du capital emprunté mais en tenant cette fois-ci compte du capital restant dû.

Ainsi, en partant du capital restant dû, le principe est que chaque mensualité fait l’objet d’un nouveau calcul chaque année, en fonction d’un tableau d’amortissement. Le montant de ces mensualités est dégressif puisque plus les années passeront et moins vous aurez de capital à rembourser.

COMPARER LES ASSURANCES DE PRÊT IMMO

Incidence du taux sur le coût de l’assurance emprunteur
5 (100%) 2 vote[s]