Prêt FICP et crédit social

Face à la difficulté de trouver un crédit pour les personnes fichées au FICP de la Banque de France, plusieurs solutions sont possibles, en fonction de leur situation.

Si vous êtes propriétaires par exemple, le rachat de crédit est facilité par la garantie que représente votre bien immobilier. Dans le cas contraire, une des solutions est de passer par le crédit social, aussi appelé micro-crédit personnel.

Qu'est-ce que le crédit social ?

crédit social ou micro-créditLe crédit social, également appelé micro-crédit personnel est à distinguer du micro-crédit professionnel, destiné à financer une création d'entreprise par exemple. Dans notre cas, il s'agit d'une solution de financement hors circuit bancaire classique, qui permet à des personnes souffrant d'un interdit bancaire, et fichées au FICP, de bénéficier malgré tout d'un prêt.

Ce type de crédit consommation spécifique est destiné à financer un bien précis, qui revêt une importance pratique pour l'emprunteur, dans le cadre de sa situation familiale ou professionnelle.

Cela peut être par exemple le financement d'une voiture, indispensable pour se rendre au travail ou en trouver un nouveau, ou encore d'éléments électro-ménagers basiques, qui sont une nécessité pour la vie familiale.

Le crédit social concerne uniquement de petits montants, allant au maximum jusqu'à 3000 euros, et sa durée de remboursement est généralement assez limitée, l'objectif étant de le rembourser le plus rapidement possible.

La période s'étend globalement de 6 à 36 mois. Le micro-crédit personnel est garanti à 50% par l'Etat et à 50% par l'organisme prêteur, et le taux du crédit est généralement bas pour ce type de prêt, compris en 1 et 3%.

Comment bénéficier du crédit social en tant que fiché FICP ?

Le fonctionnement de ce type de prêt FICP est assez spécifique et diffère des crédits consommation habituels. Pour faire une demande de financement de crédit social, il est recommandé de passer par une association, comme les Restos du Coeur ou la Croix Rouge, qui jouera le rôle d'accompagnateur et de caution vis à vis de la banque.

Il est également possible de bénéficier de ce micro-crédit social en passant par un médiateur social au sein d'un Centre Communal d'Action Sociale. Différentes structures peuvent jouer ce rôle d'accompagnement et de garantie, comme des crédits municipaux, des foyers de jeunes travailleurs, ou encore les missions locales.

La Caisse des Allocations Familiales est également connue pour proposer ce type de micro-crédit, offrant la possibilité d'obtenir de petites sommes d'argent pour les personnes fichées au FICP et sous le statut d'interdit bancaire. Encore une fois, la somme empruntée ne peut être utilisée que pour des achats précis et utiles, comme un véhicule ou le financement d'une formation.

Quels sont les avantages du crédit social pour les personnes FICP ?

Le crédit social est une opportunité bienvenue pour pouvoir obtenir des fonds en urgence, pour les personnes fichées à la Banque de France au FCIP. En effet, en plus d'être l'une des rares solutions pour souscrire à un crédit, ce type de prêt est proposé à des taux avantageux par rapport à un crédit classique.

De plus, il n'y a aucun frais de dossier qui pourrait alourdir le montant total du crédit, et le délai de déblocage peut être assez rapide, de parfois seulement deux semaines selon les accompagnateurs.

La plupart des micro-crédits octroyés ces dernières années ont concerné le financement pour l'achat d'un nouveau véhicule, afin de trouver un emploi ou de se rendre au travail.

Prêt FICP et crédit social
5 (100%) 2 vote[s]