Prêt FICP pour les locataires

Le fait d'être en situation d'interdit bancaire FICP, c'est à dire en raison d'un surendettement, complique logiquement les possibilités de bénéficier d'un prêt.

Contrairement aux propriétaires, qui peuvent garantir le crédit avec un bien immobilier, les locataires ne peuvent pas faire d'hypothèque. Toutefois, il existe des solutions pour obtenir un prêt FICP pour les locataires.

Faire un rachat de crédit FICP

prêt FICP pour locatairesLa meilleure solution pour sortir du fichage FICP à la Banque de France est de lever la situation de surendettement, en étant capable de rembourser les dettes et les pénalités en cours. Pour cela, l'option de rachat de crédit est pertinente et peut permettre de réorganiser son budget.

En raison du fichage FICP, il est inutile dans ce cas de chercher à faire racheter le crédit par des banques traditionnelles, qui ne prendront pas ce risque.

Il existe néanmoins un certain nombre de courtiers en ligne et d'organismes spécialisés qui proposent un rachat de crédit FICP, à des taux logiquement plus hauts que dans un cadre normal.

L'intérêt est de pouvoir ensuite étaler le remboursement du prêt sur une plus longue durée, et ainsi avec des mensualités moins importantes, afin de pouvoir s'acquitter plus facilement de la dette.

En sortant du fichage FICP, il sera ainsi possible de souscrire à des offres de crédit consommation classiques.

Demander un prêt FICP hors de France

L'une des options pour obtenir un prêt FICP en étant locataire, est de faire une demande de crédit hors de France. En effet, le fichage est réalisé à la Banque de France et donc pas dans les autres pays européens.

Un certain nombre de personnes qui sont fichées FICP parviennent ainsi à obtenir des fonds depuis un établissement financier européen.

Cela ne vous désengage pas néanmoins de fournir un certain nombre de documents justificatifs, notamment sur vos revenus, mais dans le cas où votre situation le permet, l'organisme étranger n'aura pas de problème à vous octroyer le crédit.

Il peut être intéressant dans un cas comme celui-ci de viser des offres de crédit à des taux inférieurs, comme ils sont proposés dans certains pays européens.

Un grand nombre de ces organismes sont aujourd'hui présents directement sur Internet, ce qui facilite à la fois le processus de demande, et qui accélère l'obtention des fonds, dans des cas urgents de besoin de trésorerie.

Obtenir un micro-crédit

Il est pourtant possible d'obtenir un prêt FICP en France tout en étant fiché à la Banque de France, en ayant recours aux micro-crédits, ou crédits rapides. Il s'agit d'un type de crédit de consommation qui se caractérise par de faibles montants, allant au maximum jusqu'à 3000 euros, et qui peut être octroyé sous certaines conditions aux personnes fichées FICP.

Le micro-crédit social est une variante de ce micro-crédit qui est proposée par des organismes à dimension sociale, tels que la Caisse d'Allocations Familiales.

Il peut répondre à des besoins urgents en trésorerie, sous réserve de répondre à différents critères, notamment concernant votre situation familiale.

Le prêt FICP entre particuliers

La dernière possibilité qui vous est offerte si vous êtes à la recherche d'un prêt FICP en tant que locataire, est de passer par la méthode du prêt entre particuliers.

Aujourd'hui proposé sous forme sécurisée par des organismes en ligne, ce type de crédit passe par la mise en relation de particuliers souhaitant prêter de l'argent à d'autres souhaitant en emprunter.

Le prêt entre particuliers, qui doit être déclaré aux impôts, est souvent proposé sous forme de prêt à des chômeurs, ou de prêt spécialement destiné aux personnes en situation d'interdit bancaire.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT CONSOMMATION

Prêt FICP pour les locataires
5 (100%) 1 vote[s]