Les prêts immobiliers complémentaires

L'achat d'un bien immobilier nécessite la plupart du temps de souscrire un prêt immobilier. Il s'agit généralement d'un prêt bancaire classique.

Mais il est bon de savoir qu'un achat immobilier peut être financé par l'addition de plusieurs prêts de nature et d'origine différents.

En fonction de votre situation personnelle, géographique et financière, vous pourriez utiliser un prêt complémentaire pour financer votre projet.

Qu'est-ce qu'un prêt complémentaire ?

Les prêts immobiliers complémentairesUn prêt complémentaire vient en complément du prêt principal et de votre éventuel apport personnel pour financer votre projet d'achat immobilier.

Ils sont généralement octroyés par un autre organisme que la banque ou l'établissement de crédit avec lequel vous souscrivez votre prêt principal.

Ils sont généralement tributaires d'un certain nombre de conditions liées à votre situation personnelle, financière et, parfois, géographique. Ils s'adressent principalement aux ménages à revenus modestes.

Ils présentent souvent des conditions (notamment au niveau des taux d'intérêt) plus avantageuses que les prêts bancaires classiques.

Quels sont les différents types de prêts complémentaires ?

Les prêts complémentaires sont majoritairement des prêts aidés de l'État. Toutefois, il est bon de savoir que les collectivités territoriales (les communes, départements et régions) disposent aussi parfois de système de prêt. Vous pouvez vous renseigner dans votre mairie.

Le Prêt Accession Sociale (ou PAS)

C'est un prêt sous conditions de ressources octroyé par les établissements de crédit sous convention avec l'État. Il est destiné à faciliter l'achat de leur résidence principale aux ménages à revenus modestes. 

Le PTZ (Prêt à Taux Zéro)

Le PTZ (ou PTZ+) est un prêt sans intérêts offert aux primo-accédants sous conditions de ressources. Son montant est fixé en fonction de vos ressources, de votre situation géographique et du nombre d'habitants dans votre logement. Nous avons réuni ces différents plafonds ici, dans un tableau récapitulatif.

Le Prêt Action Logement (ou prêt patronal)

Parfois appelé "1% logement" ou "prêt patronal" il est accordé par un organisme collecteur du 1% logement. Il s'adresse aux salariés d'une entreprise de + de 10 salariés qui sont primo-accédants.

Le Prêt fonctionnaires

Pour les fonctionnaires, certains organismes offrent des prêts à taux bonifié, en prenant en compte la taille du bien visé, la zone où il se situe, la situation familiale de l'emprunteur et l'état achevé ou à construire du bien.

Les fonctionnaires ne sont pas éligibles au PAL mais ils ont accès au PAS.

Le PEL (Plan Épargne Logement)

Le PEL permet au demandeur de bénéficier, après une longue période d'épargne, d'un taux avantageux sur son emprunt.

Le Prêt conventionné

Il est accordé par un organisme conventionné par l'État pour financier tout ou partie de l'achat d'un logement ancien (ou la construction d'un logement neuf). Il ouvre le droit aux APL (Aides Personnalisées au Logement).

Les aides de la CAF

La CAF peut octroyer des prêts complémentaires de petits montant, par exemple pour couvrir les frais de dossier relatifs à l'emprunt.

Les prêts des mutuelles et des caisses de retraite

Certaines caisses de retraite complémentaire ou mutuelle  offrent des prêts immobiliers complémentaires pour leurs bénéficiaires. Les offres varient selon les organismes, renseignez-vous auprès du votre.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT IMMOBILIER

Les prêts immobiliers complémentaires
5 (100%) 1 vote[s]