Crédit travaux et surendettement, les bonnes pratiques

Des personnes proches de vous qui se sont retrouvées dans une situation difficile à cause d’un endettement trop important contracté à la suite d’un prêt travaux qui semblait pourtant plus qu’intéressant, le risque de non-remboursement contre lequel souhaitent se prémunir toutes les banques par les temps qui courent, la difficulté d’obtenir un prêt personnel la faute à une situation financière personnelle qui ne le permet pas…

Force est de constater que le recours à l’emprunt en France est, au-delà du fait qu’il s’agisse d’un sujet généralement tabou, souvent perçu comme quelque chose de périlleux sur le long terme.

Dans le cadre d’un prêt travaux, c’est-à-dire de l’emprunt d’une somme auprès d’un établissement bancaire en vue de réaliser des travaux dans un appartement ou une maison, il est important de faire attention à quelques menus détails, en vue de profiter au mieux de la disponibilité de cette somme et d’éviter tous les risques évoqués précédemment.

Découvrez, dans les lignes qui suivent, tout ce qu’il vous faut savoir afin que prêt travaux ne rime pas avec endettement et difficultés futures.

Le prêt travaux : qu’est-ce que c’est ?

Quelques lignes avant d’aller à l’essentiel de cet article au sujet du prêt travaux. Différent du prêt personnel classique que nous pouvons avoir l’habitude de rencontrer, le prêt travaux vous permet de mobiliser une somme d’argent à la hauteur de vos besoins, et ce dans le but de réaliser des travaux et des rénovations dans votre lieu de vie courant ou dans un bien immobilier qui vous appartient.

Petite subtilité au sujet de ce type de prêt spécifique : il vous faudra prouver, au-delà d’un emprunt d’une valeur de 8 000 euros, la nature de vos travaux par des justificatifs d’achats de matériel etc. Une petite rigueur administrative demandée par les banques en vue de s’assurer de la nature de votre projet. Mais passé ce petit obstacle, force est de constater que le prêt travaux est une alternative intéressante.

Avant le prêt : identifier sa capacité de remboursement et l’étendue de ses besoins

Avant de souscrire à un prêt travaux, il vous faudra donc identifier avec précision et rigueur l’étendue des travaux à réaliser. Que ce soit l’installation d’une nouvelle pièce, la rénovation d’un espace ou encore l’isolation de vos combles, ce projet doit être chiffré avec précision et peut-être même avec l’aide d’un professionnel du secteur.

L’idée étant de prévoir un budget précis à ne pas dépasser, budget qui comprendra déjà une rallonge afin de répondre aux différents frais supplémentaires pouvant s’ajouter naturellement dans le cadre de la réalisation de tout type de projet.

Autre critère à prendre en compte en amont de la réalisation de vos travaux : votre capacité de remboursement. Si, par exemple, vous avez déjà un crédit à rembourser, sachez que votre banque sera bien plus frileuse pour vous attribuer un prêt travaux. Autant d’éléments à prendre en compte afin d’établir votre capacité réelle de remboursement et éviter les tracas d’endettement en aval de la réalisation de vos travaux.

Pendant le prêt : utiliser la somme avec rigueur

Comme dit précédemment, et parce que vous aurez prévu tout le matériel à acheter avant même la souscription de votre prêt, il vous faudra durant la réalisation de vos travaux utiliser la somme prêtée avec parcimonie.

Pas d’achats dispendieux, pas de recours à des prestataires autres que ceux prévus initialement… Autant de mauvais réflexes qui peuvent très vite faire gonfler la facture finale et vous faire dépasser la somme prévue initialement dans votre prêt travaux.

Après le prêt : rembourser à la hauteur de ses dispositions

Vos travaux sont terminés, vous avez enfin pu réaliser votre projet comme attendu de longue date. Vient désormais le temps du remboursement de votre prêt travaux.

Avec des taux d’intérêt intéressants mis volontairement en place par les banques pour maintenir l’attractivité de ce type de prêt, avec une durée de remboursement malléable entre 12 et 120 mois selon les besoins de chaque client, force est de constater que le prêt travaux compte parmi les solutions d’emprunt les plus faciles à rembourser actuellement.

N’hésitez tout de même pas à prévoir des mensualités à la hauteur de votre capacité de remboursement, sans mettre à mal votre confort de vie actuel et en vous permettant d’autres dépenses annexes. En résumé, ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier et ne tablez pas sur un remboursement rapide avec des mensualités élevées.

Il est bien plus pratique de rester sur des mensualités moyennes et une durée de remboursement plutôt longue afin de ne pas vous mettre trop près de la zone rouge.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Crédit travaux et surendettement, les bonnes pratiques
5 (100%) 1 vote