Courtier en prêt travaux : quel est son rôle?

Nous sommes à une époque où le crédit est roi et à des taux d'intérêt qui défient parfois même la raison.

Comment identifier le crédit idéal et personnalisé qui vous correspond ?

Votre première question doit être un crédit pour quoi faire ? Bien que tous les prêts soient considérés comme crédits à la consommation et répondent donc à la législation qui les régit, il faut identifier des sous-catégories dont la nomenclature est claire : Le prêt personnel non affecté et le crédit affecté.

Un prêt travaux pour quels travaux ?

Sur un plan générique, si vous désirez réaménager, agrandir ou rénover votre demeure qu’elle soit un appartement ou une résidence, qu’elle soit votre lieu principal de vie ou votre logement secondaire, vous pouvez financer votre projet en demandant un prêt personnel affecté à travaux ou crédits travaux.

Cependant, il existe bon nombre de situations particulières qui requiert une connaissance très avertie du marché du crédit et des conditions imposées par banques et établissements créanciers.

Le prêt travaux et le prêt personnel non affecté

L’emprunteur reçoit son crédit à la consommation dès l’acceptation de ce dernier et en dispose à sa guise, sans devoir remettre à l’établissement prêteur devis, factures de matériaux ou de main d’œuvre. Ce genre de prêt est pour ceux qui réalisent leurs travaux seuls, sans professionnel.

Le prêt travaux et le crédit affecté

Il s’agit d’un crédit dont la finalité est l’exécution de travaux bien précis définis dans un projet unique, soumis à l’approbation de l’entité prêteuse. Le capital accordé ne peut être affecté qu’aux plans pour lesquels le crédit a été contracté.

L’emprunteur devra ponctuellement remettre à la banque ou l’établissement créditeur tout ce qui se réfère aux devis, factures des matériaux et de tous les intervenants sur le chantier. Le prêt oscille entre 200 et 7500 € avec un taux allant de 2,5 à 7,75% voire même jusqu’à 10%.

Ces différences sont dues aux caractéristiques de l’emprunteur mais aussi au type de prêt demandé. Quant au remboursement du capital prêté et des intérêts, il peut être étalé sur 5 voire 10 ans.

Les prêts travaux aidés

L’État, dans un souci d’élargir l’accès au crédit à l’ensemble de la population française, a fomenté des prêts aidés pour travaux dont les taux sont réduits voire nuls. Pour y avoir droit, deux critères sont pris en compte, les entrées mensuelles du demandeur et le type de logement.

Dans ce domaine, il existe les prêts à la transition énergétique dont le but est de baisser la consommation en énergie par les foyers en changeant leurs équipements tels chaudière, cuisinière, fenêtres ou en installant des panneaux solaires ou isolation thermique.

Ces travaux répondent à une liste régulée par l’État. Le Prêt d’Accession Sociale PAS, est attribué selon des critères sociaux pour financer des travaux destinés à l’économie d’énergie.

Afin que tous les Français puissent accéder au développement de performances énergétiques d’aujourd’hui et à la propriété, toute une série de crédit a été créée : l’éco-PTZ (prêt à taux zéro), le PTZ +, le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), les aides de l’ANAH, les subventions des collectivités locales, le prêt amélioration de l’habitat le prêt pass-travaux.

Il est très important de considérer que beaucoup de ces crédits travaux aidés passent par des banques car elles ont signé une convention avec l’État. Or, il s’avère qu’à chaque crédit aidé correspond une liste de conditions différentes selon l’emprunteur et sa situation personnelle.

Rôle du courtier en prêt travaux

Le thaumaturge du crédit qu'est le courtier en prêt travaux devient donc, la pièce maîtresse de tout cet imbroglio. Lors d'une demande de prêt, il faut impérativement identifier les variations des taux d'intérêt d'un éventail de 2,5 à 7,5% voire 10%.

Un autre élément fondamental est la parfaite connaissance de toutes les offres qu'au cours de l'année que proposent les banques et institutions variées spécialisées dans le crédit. Voici le domaine parfait du courtier en prêts travaux.

Il peut travailler sur internet ou en agence ou dans des institutions de crédit. C'est lui qui saura identifier le prêt travaux qui vous correspond car il est l’expert en crédit privé ou sous couverture d’État.

C'est encore lui qui montera votre dossier client et qui, avec intelligence et pertinence, le soumettra à un maximum de centres financiers et organismes de crédits. De là naîtra une concurrence qui permettra à votre courtier d’identifier la meilleure option pour vous satisfaire.

Par ailleurs, n’oubliez pas qu’un courtier en prêt travaux vit dans le monde de la finance et des prêteurs. Il est leur partenaire privilégié et saura donc négocier les taux les plus avantageux pour vous. Aucun particulier ne peut le concurrencer.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Courtier en prêt travaux : quel est son rôle?
5 (100%) 1 vote