Banque classique pour financer des travaux

Pour réaménager ou rénover son logement, les travaux peuvent faire grimper rapidement la facture.

Les services d'une banque permettent de bénéficier d'un prêt pour réaliser ses projets de rêve. Quelles sont les dispositions à prendre au préalable ?

Le préalable pour demander un prêt travaux

Se lancer dans les travaux de construction, d'aménagement ou de rénovation n'est point de l'improvisation. Il est nécessaire d'établir des devis concrets auprès de professionnels. Cela permet de chiffrer avec précision le budget nécessaire. Les devis constituent des guides pour étudier les aides nécessaires.

Il faut savoir à l'avance s'il sera question d'une subvention ou d'un prêt à taux profitable. Les banques peuvent accorder un prêt sans apport en faisant une étude de l'épargne, des emprunts existants et des rentrées d'argent probables. Le prêt subventionné est plus accordé pour les travaux de rénovation énergétique. Le prêt d'accession sociale est réservé aux ménages modestes.

Ils reçoivent près de 4 000 euros pour financer les travaux de rénovation énergétique. Le prêt à taux zéro est accordé aussi par l'État en cas de ressources limitées pour acquérir une ancienne habitation à rénover.

Le simulateur de crédit travaux est idéal pour estimer le prêt nécessaire. Que ce soit pour les travaux d'agrandissement ou les travaux de rénovation, il faut prendre le temps de faire une bonne estimation du montant des travaux. Le simulateur de crédit travaux est gratuit.

Les questions nécessaires avant le choix d'un prêt travaux

Avant d'enclencher les démarches pour la souscription d'un prêt travaux, dans un établissement sérieux, il est nécessaire de se poser certaines questions. La première interrogation concerne l'étendue, l'objectif et les finalités des travaux.

S'agit-il de l'amélioration du cadre de vie, de la mise aux normes ou de la réduction de la facture énergétique ? Quel est le budget nécessaire pour réaliser réellement les travaux ? Pour répondre à cette problématique, il faut collecter des données en demandant une gamme de devis chez les professionnels afin de réaliser une estimation du coût réel des travaux.

Quelle est la capacité d'endettement actuelle ? C'est une question cruciale pour ne pas sombrer dans l'endettement sans fin. En principe, le montant des mensualités de tous les prêts ne doit pas dépasser 33% des revenus mensuels.

Quel sera l'impact réel des mensualités sur le budget familial ? Ce prêt ne risque-t-il pas de conduire la famille à son déclin ? Serait-il possible d'opter pour une catégorie particulière de prêts travaux avec un taux d'intérêt zéro.

Les taux d'intérêts sont pris en compte en totalité par l'Etat. Le PTZ encore appelé le prêt à taux 0 est l'œuvre des pouvoirs publics dans le but d'accompagner les particuliers dans la réalisation des travaux liés à une habitation neuve.

Le second cas est l'éco PTZ ou éco prêt travaux à taux 0. Il est octroyé pour le financement des travaux de rénovation des bâtiments réalisés avant l'année 1990. Les travaux concernent l'isolation thermique ou la pose des sources d'énergies renouvelables.

Un crédit immobilier ou un prêt à la consommation pour réaliser les travaux ?

Il est possible de financer les travaux en souscrivant à un crédit bancaire classique. Le prêt immobilier peut servir au financement des travaux. Les sommes sont en principe débloquées selon l'avancement des travaux sur la présentation des factures.

En tant que propriétaire, on peut bénéficier d'un crédit immobilier auprès de sa banque. Le crédit à la consommation est sans cautionnement et sans garantie hypothécaire. Lorsqu'on réalise soi-même les travaux, il est possible de demander un prêt à la consommation à sa banque.

Dans ce cas précis, il n'est exigé aucun devis contrairement au crédit travaux. Dès que la somme est versée, la rénovation peut se réaliser sans l'intervention des professionnels. Néanmoins, les travaux qui sont subventionnés par l'ANAH sont réalisés en général par un expert du bâtiment. Lorsqu'il s'agit des travaux amélioration d'Action Logement, les différentes factures d'acquisition des matériels doivent être présentées.

Les démarches d'obtention du prêt travaux

La demande de prêt doit être déposée auprès de la banque ciblée.

Le dossier contient les justificatifs de domicile et d'identité, les 3 derniers relevés de compte, le dernier avis d'imposition, les pièces justificatives des travaux envisagés à savoir les devis ou le plan d'architecte, les justificatifs de la pertinence des travaux envisagés, l'attestation de la valeur de l'immeuble, le tableau d'amortissement des prêts éventuels sur l'immeuble, les preuves de revenus dont les bulletins de paie, le bilan de l'entreprise, les déclarations Urssaf, la preuve CAF, assureur ou caisse de retraite et les justificatifs concernant les crédits en cours à travers la présentation du tableau d'amortissement et des attestations de paiement délivrées par la banque ou l'organisme prêteur.

Pour optimiser le dossier de demande de prêt, il est conseillé de rassembler les documents, de bien réfléchir à l'avance, de réaliser un apport personnel et d'apporter une caution.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Banque classique pour financer des travaux
5 (100%) 1 vote

Mieux comprendre le crédit travaux