Renégocier les mensualités de son crédit travaux, conseils

Très utiles pour financer petites et grandes améliorations ou rénovations à la maison, le crédit travaux est comme tous les emprunts renégociables.

Une démarche qui peut dans certains cas diminuer nettement le coût global de ce crédit.

Quelques explications pour bien renégocier votre crédit travaux ! Lisez nos conseils sur le financement des travaux avant de vous lancer.

De quoi parle-t-on ?

Le crédit travaux en tant que tel appartient à la famille des prêts à la consommation dit affectés. Il accorde jusqu'à 75.000€ pour un projet précis et ne comporte pas systématiquement une clause de renégociation de son taux en cours d'amortissement. Cette clause doit donc être présente au contrat de prêt pour envisager cette dernière.

On notera que les banques ou organismes de crédit parlent en la matière dans leur contrat de clause de renégociation ou de réajustement. Au-delà de 75.000€, les travaux ont forcément été financés par un prêt immobilier qui s'avère, de part la loi, systématiquement renégociable.

Dans tous les cas, une démarche de renégociation des mensualités vise à obtenir un avenant au contrat en cours entérinant un taux d'emprunt plus avantageux que celui initialement obtenu. Cet avenant donnera lieu à l'édition d'un nouveau tableau d'amortissement aux mensualités diminuées conformément à la baisse de taux accordée.

Bien évidemment, l'organisme prêteur n'est pas tenu d'accepter cette renégociation d'où l'intérêt de présenter une demande parfaitement étayée et argumentée.

Pourquoi et quand renégocier son crédit travaux ?

Tous simplement pour économiser de l'argent ! En renégociant votre taux d'emprunt, vous diminuez vos mensualités et donc le coût global du crédit. Une très bonne opération à envisager dés lors que les taux d'emprunt sont à la baisse.

Qu'il s'agisse des taux des crédits à la consommation ou des crédits immobiliers, ceux-ci fluctuent en fonction des taux directeurs des banques centrales eux même dictés par les données macroéconomiques du moment.

Lorsque mois après mois les taux baissent, il peut devenir très avantageux pour l'emprunteur de solliciter une renégociation de taux auprès de sa banque ou de son organisme de crédit. Même si cette renégociation ne signifiera pas un alignement pur et simple sur les taux en vigueur au moment de ce réajustement, chaque point gagné se traduit par une baisse de la mensualité et par conséquent une diminution significative du coût du crédit.

Concrètement dés lors que l'écart entre le taux du crédit en cours et celui en vigueur sur le moment dépasse 0,75%, il devient intéressant d'envisager cette renégociation ! De fait une renégociation rondement menée va vous offrir deux options : une mensualité moindre sur une durée d'amortissement inchangée soit une mensualité identique sur une durée d'amortissement plus courte !

Comment renégocier votre crédit travaux ?

Pour initier la renégociation, il vous suffit d'en formuler la demande par écrit auprès de votre prêteur. Un courrier en accusé réception est préférable. Il mentionnera toutes les références du crédit concerné et s'appuyant sur la clause de réajustement de son contrat.

La banque ou l'organisme de crédit devrait alors vous contacter pour vous faire une proposition. N’hésitez pas à négocier les meilleures conditions possibles en laissant entrevoir la possibilité qui vous est offerte de faire racheter le prêt par une banque ou un organisme de crédit concurrent.

Soucieux de garder un bon client, le prêteur peut être amené à optimiser sa proposition initiale. Lorsque les deux parties, prêteur et emprunteur, sont tombées d'accord sur les nouvelles conditions du prêt, un avenant au contrat de prêt en bonne et due forme est édité et signé. Attention ce dernier peut donner lieu à des frais de dossier par ailleurs parfaitement négociables !

Bien préparer votre renégociation !

Une renégociation réussie c'est toujours une renégociation parfaitement préparée ! Une préparation d'autant plus facile qu'Internet vous offre aujourd'hui toute l'information et les contacts nécessaires. Commencez par compiler sur les différents sites spécialisés des informations précises sur les taux du moment.

Procédez à une ou deux simulations de rachat de votre crédit qui donneront du poids à votre argumentaire. Il s'agit de faire comprendre à votre interlocuteur que vous maîtrisez parfaitement votre dossier et que vous êtes tout à fait disposé à faire jouer la concurrence.

Si l'art de la négociation n'est pas votre fort, vous pouvez tout à fait faire appel à un courtier spécialisé qui saura pour un coût très raisonnable vous obtenir les meilleures conditions possibles.

Le courtier en crédit à l'étude de votre dossier pourra même très vite faire la balance entre une simple renégociation et un rachat du crédit travaux. Cette dernière option peut être plus avantageuse lorsque l'écart de taux constaté est tel qu'il permet d'absorber les éventuelles pénalités de rachat prévues au contrat !

Vous le constatez, une renégociation de prêt peut être très avantageuse tout en n'étant pas très compliquée à mener. Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à l'envisager avec votre conseiller bancaire.

Un bon moyen de vérifier la qualité de la relation qui vous lie avec ce dernier ! S'il est légitime qu'il se montre soucieux de préserver les intérêts de son établissement, il doit aussi se montrer un partenaire à l'écoute de vos projets et de vos attentes.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Renégocier les mensualités de son crédit travaux, conseils
5 (100%) 1 vote