Le tableau d’amortissement d’un prêt travaux

Vous venez de vous voir accorder un crédit par votre banque afin de pouvoir réaliser des travaux d'aménagement, de rénovation ou de décoration dans votre habitation.

Votre organisme prêteur vous a remis un tableau d'amortissement de prêt le jour de la signature du contrat.

Mais que signifie-t-il ? Comment bien comprendre son fonctionnement ?

Qu'est-ce qu'un tableau d'amortissement ?

Lorsque l'on contracte un crédit pour la réalisation de travaux dans son logement, l'organisme de prêt remet le contrat signé à l'emprunteur, accompagné du fameux tableau d'amortissement.

Celui-ci, comme son nom l'indique, se présente sous la forme d'un tableau à double-entrée, avec un certain nombre de colonnes (catégories) et de nombreuses lignes (échéances). Ce document obligatoire indique le capital emprunté, et surtout le montant dû, échéance par échéance (mois par mois en l'occurrence).

Dans ce tableau doivent apparaître : les dates d'échéance, le montant des mensualités, le taux et/ou le montant des intérêts, le capital amorti, le montant de l'assurance (éventuelle), et le capital restant dû.

La colonne "Dates d'échéance"

Cette colonne est, en toute logique, la première. Même si certaines banques ajoutent une première colonne "Numéro" avant la colonne "Date". Chaque date indiquée correspond à la date exacte à laquelle la mensualité sera prélevée. Par exemple, si le crédit travaux contracté a une durée de 4 ans, soit 48 mois, il y aura donc 48 lignes dans le tableau d'amortissement, correspondant aux 48 dates d'échéance.

Si le prêt dure 10 ans, soit 120 mois, le tableau comportera 120 lignes correspondant aux 120 dates. Et ainsi de suite...

Cette colonne est très importante car elle permet à l'emprunteur de savoir exactement où il en est tout au long de la durée de son crédit et de compter les mensualités qu'il a déjà remboursées, et celles qui lui restent encore à honorer.

La colonne "Montant des mensualités"

Cette colonne indique mois par mois le montant des mensualités prélevées sur le compte de l'emprunteur. Dans la plupart des cas, lorsqu'il s'agit d'un crédit fixe, les mensualités seront identiques à chaque échéance tout au long de la durée du prêt travaux.

Par contre, s'il s'agit d'un crédit modulable, ou variable, le montant de ces mensualités ne sera pas forcément le même tout le temps : il variera en fonction du contrat établi avec l'organisme prêteur. Le tableau d'amortissement sera alors mis à jour et ré-édité à chaque fois, en fonction des mensualités versées ou non.

La colonne "Taux d'intérêt" ou "Montant des intérêts"

A la signature du contrat de prêt, la banque propose un taux d'intérêt fixe, c'est-à-dire qu'une fois établi, il ne changera pas du début jusqu'à la fin du crédit. Ce taux varie en fonction de la durée du prêt travaux et du capital emprunté. Le tableau d'amortissement doit donc faire apparaître le taux d'intérêt en pourcentage, mais aussi très souvent, le montant des intérêts remboursés à chaque échéance.

D'une manière générale, le maximum des intérêts se remboursent en début de prêt, et leur montant est dégressif au fur et à mesure de l'avancée du remboursement dans le temps. C'est pour cette raison qu'il est déconseillé de faire un remboursement de crédit anticipé tout au début du prêt travaux, et de bien calculer le moment où il est plus rentable de le faire, afin de ne pas perdre trop d'argent...

La colonne "Capital amorti"

Cette colonne "Capital amorti" correspond à la somme déjà remboursée, échéance après échéance. Cela permet de voir où l'emprunteur en est de son remboursement à une date donnée, et de connaître la somme exacte de ce qu'il a déjà versé à l'organisme prêteur depuis le début de son crédit pour travaux.

La colonne "Montant de l'assurance"

Même si elle reste facultative, les banques et les organismes de prêt recommandent vivement de contracter une assurance pour son prêt travaux. En effet, en cas de perte d'emploi, d'invalidité, de décès,... cette assurance a pour fonction de vous couvrir en cas d'incapacité de remboursement, et offrent une véritable garantie aux banques.

Le montant de l'assurance apparaît donc dans le tableau d'amortissement, et logiquement, ce montant est fixe du début jusqu'à la fin du crédit.

La colonne "Capital restant dû"

Certainement la colonne la plus intéressante du tableau d'amortissement... En effet, tout emprunteur doit savoir où il en est de ses remboursements, et la colonne "Capital restant dû" lui permet de savoir, mois par mois, ce qu'il doit encore avec exactitude à la banque.

Ce montant inclut toutes les données précédentes, et dans le cas d'un remboursement anticipé, c'est cette somme qui devra être versée intégralement.

Les banques et les organismes prêteurs ont libre choix quant à l'ordre de ces différentes catégories du tableau d'amortissement, pour plus ou moins de lisibilité et de compréhension. Mais dans tous les cas, le tableau doit impérativement les comporter toutes.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Le tableau d’amortissement d’un prêt travaux
5 (100%) 2 votes