La durée du crédit travaux influe t-elle sur le taux?

A l’occasion de la mise en place d’un crédit, une question revient régulièrement : est-ce que le taux d’intérêt qui sera appliqué est dépendant de la durée du prêt ?

Pour répondre à cette question, il est important de savoir comment les organismes prêteurs construisent leur grille de taux. Pour ensuite en déduire quel sera l’impact de la durée sur le coût du crédit.

La règle de base pour fixer un taux de crédit ?

Les organismes qui mettent en place des financements, et donc les crédits travaux, se basent sur la courbe de taux d’intérêt du marché. En effet, il est ici question d’équilibre entre l’actif et le passif. Une banque ne va prêter à ses clients qu’en fonction des taux où elle-même pourra emprunter sur les marchés.

Une courbe des taux est relativement simple à comprendre. Elle démarre sur les durées très courtes (un jour, un mois…) et se termine sur les échéances plus lointaines (dix ans, trente ans…). Pour chaque durée constatée, un lien est fait avec le taux d’intérêt sur les marchés. Il suffit de relier tous les points pour obtenir la courbe des taux.

Dans l’absolu, elle est en général croissante : les taux d’intérêts augmentent en même temps que la durée. Mais ce n’est pas toujours le cas, car les taux sont fonction d’un certain nombre de critères, et certains de ces critères peuvent être pénalisant à court terme (ex : défaut de trésorerie) et non pas à long terme (solvabilité globale). On parle donc dans certain cas d’inversion de la courbe des taux.

Le taux du crédit travaux est fonction de la durée ?

De façon théorique, la grille de taux pour un crédit sera donc basée sur la courbe des taux, en tenant compte de la marge que l’établissement prêteur décide de prendre.
Par exemple, si le taux d’intérêt du marché sur une certaine durée est de 3%, la banque pourra mettre un taux de 3.20% dans sa grille catalogue, la différence étant la marge qu’elle se prend lors de la mise en place du financement.

Donc dans le cas le plus courant où la courbe des taux est régulièrement croissante, on peut donc dire que la durée du crédit fait augmenter le taux d’intérêt. Attention néanmoins à un point : les établissements prêteurs raisonnent en général par tranches de maturité, et non pas de façon précise.

Il peut par exemple y avoir des taux pour la tranche 0-2 ans, un autre taux pour la tranche 2-5 ans, et ainsi de suite. Dans ce cas de figure, faire un prêt travaux sur trois ou quatre ans n’aura pas d’impact sur le taux d’intérêt.

Les autres composantes du taux non liées à la durée

Pour être complet, il faut également prendre en compte les autres éléments qui font le taux d’intérêt global du prêt travaux, et qui ne sont pas liées à sa durée.
Il peut tout d’abord y avoir la prime de risque. Une banque peut décider d’augmenter son taux de base d’un petit pourcentage, dans le cas de situations où elle estime qu’il y a plus de risque. On peut citer les prêts à des personnes en CDD, ou qui ne prennent pas de garanties par ailleurs.

De même, le prix des assurances n’est en général pas lié à la durée, mais se caractérise par un pourcentage du nominal emprunté.

Enfin, la prise de garantie se caractérise le plus souvent par des frais au départ, tout comme les frais de dossier. Ces frais viennent augmenter le TEG (taux effectif global), mais ne sont pas du tout liés à la durée du crédit.

En conclusion, la composante principale du crédit travaux est donc bien liée à la durée du financement mis en place, en étant indexé sur la courbe des taux. Dans la plupart des cas, plus la durée est longue, plus ce taux est élevé, mais ce n’est pas toujours le cas selon la conjoncture macro-économique.

Il faut par contre avoir également à l’esprit que plus la durée d’un crédit est importante, plus son coût sera élevé. Il est donc important d’avoir tous les éléments en tête pour décider sur quelle durée s’engager.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

La durée du crédit travaux influe t-elle sur le taux?
5 (100%) 1 vote