Durée d’amortissement du rachat de crédit hypothécaire

Comme tout type de rachat de crédit, le rachat de crédit hypothécaire est une opération encadrée, aussi bien en termes de garanties à donner que de conditions d'octroi.

La durée d'amortissement du rachat de crédit hypothécaire est ainsi différente de celle d'un regroupement de crédits à la consommation.

La durée d'amortissement d'un rachat de crédit classique

La durée d'amortissement d'un rachat de crédit désigne tout simplement la durée de remboursement affectée à ce prêt, qu'il s'agisse d'un regroupement de crédits à la consommation ou incluant un prêt immobilier. Si le paiement d'un rachat de crédit comprend un différé, alors la durée d'amortissement sera différente de la durée de vie du capital en question.

Durée d'amortissement du rachat de crédit hypothécaireCette durée d'amortissement est généralement plus longue que les différents crédits conso que le regroupement de crédit concerne, car l'objectif est de réduire les mensualités par cet allongement de la période de remboursement.

La durée maximale pour rembourser un rachat de crédit à la consommation est de 12 ans.

Dans le cadre d'un rachat de crédit hypothécaire, sachant que les montants en jeu sont plus importants, cette durée maximale sera allongée.

La durée d'amortissement du rachat de crédit hypothécaire

Dans ce cas, la durée s'échelonne généralement entre 5 ans et 25 ans, mais il est possible selon les cas de figure que des établissements acceptent d'aller jusqu'à 30 voire 35 ans. En effet, les montants en jeu peuvent être importants et dépendent du montant du bien immobilier mis en garantie et du ratio hypothécaire.

Cette durée de remboursement sera à négocier dans le cadre de la demande de rachat de crédit hypothécaire, et votre marge de manœuvre dépendra de votre situation, de vos revenus, du nombre de crédits à regrouper, du montant total de ces crédits et du montant du bien mis en hypothèque.

Les organismes étant généralement arrêtés sur un ratio hypothécaire de 80%, c'est à dire un montant du rachat de crédit équivalent à 80% de l'estimation du bien immobilier mis en garantie, la durée d'amortissement pourra parfois être allongée si le montant du ratio est très important. C'est-à-dire si la valeur du bien est très élevée, et qu'il représente donc une garantie très solide pour l'emprunteur.

Quelles conditions pour cette durée d'amortissement ?

Pour pouvoir bénéficier de la durée d'amortissement plus longue d'un rachat de crédit hypothécaire, par rapport à un rachat de crédit conso classique, il faut toutefois respecter deux conditions.

Il faut en premier lieu que la part immobilière représente plus de 60% du financement total de ce rachat de crédit. Si ce n'est pas le cas, et si la mise en garantie d'un bien immobilier sert à plus de 40% à financer un rachat de crédits à la consommation, alors la durée d'amortissement sera celle d'un rachat crédit classique. Elle pourra toutefois être limitée à 15 ans au lieu de 12 ans pour les propriétaires.

Dans un second temps, cette durée d'amortissement du rachat de crédit hypothécaire est conditionnée par l'âge de fin de prêt de l'emprunteur, les organismes souhaitant éviter de proposer ce type de solution à des personnes trop âgées. Avec l'allongement de la durée de vie, cet âge limite a cependant été revu à la hausse.

Ainsi, si pour souscrire à un rachat de crédit conso classique, l'âge de fin de prêt est de 75 ans, c'est à dire que l'emprunteur doit avoir au maximum 75 ans lorsqu'il finit de rembourser le prêt, cet âge est porté jusqu'à 85 ans s'il est propriétaire. De même, dans le cas précis d'un rachat de crédit hypothécaire, l'âge de fin de prêt est de 85 ans, mais il pourra parfois être porté jusqu'à 95 ans.

Si ces deux conditions sont bien respectées, la durée d'amortissement citée précédemment pourra être obtenue, selon votre situation, pour un rachat de crédit hypothécaire.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE RACHAT DE CREDIT

Durée d’amortissement du rachat de crédit hypothécaire
5 (100%) 1 vote[s]