Assurance intermédiaire voiture sans permis

Lorsque vous optez pour la conduite d'une voiture sans permis, plusieurs options s'offrent à vous en matière d'assurance.

La souscription à une assurance aux tiers est le minimum obligatoire, mais il est bien souvent conseillé de choisir un niveau de garanties plus élevé, notamment en ayant recours à une assurance intermédiaire voiture sans permis.

Les limites de l'assurance au tiers

Assurance intermédiaire voiture sans permisLa loi précise que pour conduire une voiture sans permis vous devez au minimum souscrire à une assurance au tiers, qui permet de couvrir la responsabilité civile en cas d'accident dont vous êtes responsable. Il s'agit ici du niveau d'assurance le plus bas, qui ne couvre généralement pas d'autre type de garanties, comme la protection individuelle.

Ce type d'assurance conviendra à certains conducteurs, par exemple des jeunes conducteurs, pour son prix attractif, mais également aux personnes qui utilisent très peu leur voiture sans permis.

Néanmoins, il faut savoir que malgré sa vitesse réduite, la voiturette est vulnérable en cas d'accident, en raison de sa petite taille, et il peut être judicieux de prendre également une garantie protection personnelle.

De même, les coûts d'une réparation d'un véhicule sans permis peuvent être élevés, et le choix de garanties supplémentaires est généralement recommandé. Pour ces raisons, opter pour une assurance intermédiaire semble être un choix raisonnable.

Qu'est-ce que l'assurance intermédiaire ?

L'assurance intermédiaire pour une voiture sans permis est le niveau d'assurance supérieur à celui de l'assurance au tiers. Cette assurance, également appelée assurance au tiers +, permet ainsi de prendre en charge la responsabilité civile, mais également d'autres types de garanties supplémentaires.

Selon les contrats choisis et les établissements, l'assurance intermédiaire pourra comprendre des garanties contre le vol du véhicule et contre les incendies, mais aussi des garanties couvrant les intempéries, les bris de glace et proposant une assistance dépannage. L'avantage de ce niveau d'assurance est qu'il est très personnalisable.

Vous pouvez ainsi opter pour l'assurance intermédiaire en y ajoutant un certain nombre de garanties complémentaires, et notamment la protection du conducteur, très importante, qui permet d'indemniser vous et votre voiture sans permis en cas d'accident, ou encore la protection juridique.

Pour choisir un niveau d'assurance encore supérieur, vous pourrez opter pour l'assurance tous risques, d'un coût logiquement plus élevé. L'assurance intermédiaire représente généralement un bon compromis entre des garanties suffisantes et un coût maîtrisé, surtout pour une voiture sans permis.

Comment souscrire à une assurance intermédiaire voiture sans permis ?

La souscription à ce type d'assurance pour voiture sans permis est très rapide et simple, notamment grâce à la possibilité d'effectuer les démarches en ligne. Après voir comparé différentes offres d'établissements concurrents, vous pourrez en effet faire des devis rapidement sur les sites Internet de ces organismes, notamment en ajustant les différentes garanties que vous souhaitez ajouter.

Une fois votre choix fait, vous n'aurez plus qu'à fournir quelques informations basiques ainsi que la carte grise du véhicule sans permis pour obtenir votre assurance intermédiaire, et ainsi pouvoir conduire. Ce type d'assurance convient à la plupart des conducteurs de voiture sans permis, car ils peuvent ajouter les garanties qui sont liées à leur type de conduite et leur profil.

COMPARER LES ASSURANCES AUTO

Assurance intermédiaire voiture sans permis
5 (100%) 2 vote[s]