Crédit auto : garanties

La validation d’un crédit auto est parfois difficile, surtout si l’emprunteur présente un profil considéré comme complexe (au chômage, sans apport par exemple). Dans le mode de fonctionnement du crédit auto, les justificatifs fournis par l’emprunteur ne sont pas suffisants pour rassurer l’organisme prêteur.

Ainsi, ce dernier peut solliciter des garanties complémentaires, de sorte à s’assurer de la sécurité du crédit auto octroyé. Quelles sont ces différentes garanties ? Réponse avec Cnasea.

1re garantie du crédit auto : le nantissement

Le nantissement est une sûreté réelle souvent demandée par l’établissement prêteur. Lorsqu’il porte sur un crédit auto, le nantissement consiste à garantir un prêt sur un compte bancaire.

Cela signifie que l’organisme prêteur peut saisir la somme en question sur le compte bancaire de l’emprunteur, dans le cas où ce dernier a un défaut de paiement dans les mensualités de remboursement.

Le nantissement sur crédit auto peut concerner tous les placements financiers de l’emprunteur, qu’il s’agisse d’un livret A, d’un compte courant, d’une épargne salariale ou encore d’une assurance vie.

L’une des caractéristiques principales de ce type de sûreté est que le compte concerné par le nantissement est bloqué jusqu’au remboursement total du crédit. S’il est possible d’alimenter le compte il n’est pas possible d’y retirer de l’argent.

les garanties du credit auto

2e type de garantie crédit auto : le gage du véhicule

Ce type de garantie est rarement demandé puisqu’il nécessite une gestion souvent complexe de la part du prêteur. Il s’agit de souscrire un crédit autorisant le prêteur à saisir le véhicule acheté par le biais du crédit auto en cas de défaut de paiement.

Le prêteur vend alors le véhicule afin de se payer sur le prix de la vente. Une marge de négociation peut aussi être ouverte avec le professionnel.

La caution comme garantie pour le crédit auto

On distingue deux types de cautions : la caution simple et la caution solidaire.

La caution simple

Si vous optez pour ce type de garantie, sachez que la caution ne pourra être activée que si l’emprunteur lui-même est déclaré insolvable. La caution simple est généralement refusée par les établissements de crédit, en raison de la difficulté de sa mise en œuvre en pratique.

La caution solidaire

Si l’emprunteur est en défaut de paiement, le prêteur peut se tourner directement vers la caution qui est alors tenue de payer les mensualités à première demande, en lieu et place de l’emprunteur.

L’avantage de cette garantie solidaire est que cela permet au prêteur de se tourner vers la caution sans même informer l’emprunteur du défaut de paiement. L’emprunteur peut tout de même obtenir un crédit auto sans garant.

La garantie autonome pour le crédit auto

Cette garantie est particulièrement avantageuse pour l’établissement de crédit puisqu’elle lui permet de se tourner vers le débiteur qu’il souhaite, sans même avoir à attendre le défaut de paiement de l’emprunteur. Le garant et l’emprunteur sont donc tenus tous les deux de la même manière au paiement des mensualités du crédit auto.

Si l’emprunteur propose un garant au moment de la souscription au crédit auto, cela rassurera forcément l’établissement qui sera alors plus enclin à lui proposer des garanties plus avantageuses.

En tout état de cause, il est fortement conseillé de procéder à une comparaison entre les différentes offres de crédit auto afin d’opter pour la meilleure solution qui s’offre à vous, en fonction de votre profil d’emprunteur.

Crédit auto : garanties
5 (100%) 1 vote[s]