Prêt travaux CAF, comment ça marche

Vous voulez rénover votre maison ou votre appartement ?

Vous venez d’emménager et de nombreux travaux sont à constater dans votre nouveau logement ?

Vous ne voyez plus le bout de ce sombre tunnel entre les dépenses annexes et les rénovations à prévoir ? Saviez-vous que votre caisse d’allocations familiales (CAF) peut vous accompagner en vous faisant bénéficier d’un prêt pour vos travaux ?

Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Prêt travaux CAF : de quoi s’agit-il ?

Le prêt travaux mis en place par la CAF consiste en un soutien dans la rénovation, l’amélioration ou encore l’installation d’une isolation thermique dans votre habitation. De nombreuses personnes sont aujourd’hui dans le besoin d’une aide financière à l’approche de travaux.

Pour cela, votre CAF peut vous verser un prêt si vous êtes déjà un allocataire bénéficiant d’une quelconque prestation. D’autre part, vous pouvez percevoir cette aide ponctuelle que vous soyez simple locataire ou dans votre propriété.

Quelles conditions régissent ce prêt ?

Vous pensez que c’est beaucoup trop beau pour être vrai ? Rassurez-vous, pour bénéficier d’un tel prêt, il n’est pas nécessaire de répondre à une longue liste de conditions. Ainsi que nous l’avons survolé plus haut, les locataires ou propriétaires peuvent formuler une demande de prêt travaux s’ils sont éligibles à au moins une prestation CAF.

Également, ils doivent obligatoirement résider en France pour la percevoir. D’autre part, un plafonnement du revenu n’est pas précisé mais votre caisse d’allocations familiales peut procéder à une étude comparative des ressources. De cette manière, les bénéficiaires de faibles revenus sont éligibles en priorité au prêt travaux.

Comment fonctionne le versement ?

Après la signature du contrat de prêt, votre caisse d’allocations familiales vous verse la moitié du montant attendu. Ensuite, lorsque vous aurez en votre possession les factures qui correspondent à vos aménagements, vous devrez les transmettre à votre CAF pour recevoir la dernière moitié.

Vous pouvez espérer un soutien conséquent pouvant couvrir une majeure partie des frais, soit 80% des dépenses. En outre, bien que le montant du prêt dépende du total des frais envisagés, il ne peut dépasser un plafond de 1067,14 euros.

La démarche est simple : vous faites un devis des travaux à prévoir pour envisager un contrat de prêt avec votre CAF. Vous recevez alors un premier versement puis, un deuxième une fois que vous fournissez les preuves et factures attestants de vos aménagements.

Et pour le remboursement ?

Si vous avez bien suivi jusque là, vous avez compris en quoi consiste le prêt travaux de la caisse d’allocations familiales et vous savez à quoi vous attendre. Cependant, comme son nom l’indique, un emprunt doit être remboursé.

Pour ce faire, votre CAF vous laisse le choix de la procédure à suivre. Vous pouvez rembourser tout ou partie du prêt avant la date limite fixée. Sinon, vous disposez de 3 ans, soit 36 mensualités, pour reverser le montant du prêt qui vous a été attribué.

Également, vous devez savoir que chaque mensualité est sujette à des intérêts de 1% son montant. Vous avez donc deux options de remboursement que vous pouvez débuter dès le 4ème mois qui suit l’encaissement du prêt.

Comment soumettre une demande de prêt travaux à la CAF ?

Vous avez retenu tout ce qui est important à savoir et vous êtes potentiellement éligibles pour ce prêt ? Vous vous demandez quelles sont les démarches à suivre pour en bénéficier ? Ainsi, pour pouvoir percevoir l’emprunt mis à votre disposition par la CAF, vous devez formuler une demande précise de vos attentes par le document Cerfa n°11382*03 disponible ici.

Vous pouvez télécharger simplement le dossier au format PDF et l’imprimer pour le remplir. Bien entendu, le formulaire doit être envoyé avec des pièces justificatives comprenant :

  • les devis au complet des aménagements dans le cas de travaux réalisés par une entreprise ;
  • les devis relatifs aux matériaux si vous réalisez vous-même vos travaux ;
  • un permis de construire délivré par la mairie du lieu de résidence pour des travaux nécessitant une autorisation.

Vous avez tous les justificatifs en mains ? Vous pouvez désormais transmettre une demande à votre CAF, dans un envoi recommandé de préférence, qui traitera au plus vite votre éligibilité.

Bon à savoir : Attention cependant, lorsque votre caf vous demande des devis de matériaux pour des travaux menés par vous-même, vous ne pouvez pas vous contenter de tickets de caisse. Ils ne seront pas acceptés et votre dossier manquera de justificatifs.

Vous connaissez désormais toute la procédure à suivre pour obtenir un prêt travaux de votre CAF. Étudiez tous les paramètres énoncés et, si vous êtes éligibles aux conditions qui régissent l’emprunt, téléchargez rapidement votre formulaire.

Joignez tous les justificatifs demandés, le tout dans une belle enveloppe recommandée et la boucle est bouclée !

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE PRÊT TRAVAUX

Prêt travaux CAF, comment ça marche
5 (100%) 1 vote