Autres frais cachés du rachat de crédit

Lorsque vous calculez les gains potentiels d'un rachat de crédit, notamment au niveau du taux d'intérêt et des mensualités plus faibles, il ne faut pas oublier de prendre en compte le coût de cette opération.

Les avantages du regroupement de crédit sont nombreux, mais doivent être toutefois appréciés en fonction des frais connus, et d'autres frais cachés.

Les frais classiques du rachat de crédit

Autres frais cachés d'un rachat de créditPlusieurs frais bien établis font partie de la liste des coûts d'un rachat de crédit, et doivent être calculés dans l'opération. Ils seront automatiquement ajoutés au capital à refinancer, donc aucune trésorerie supplémentaire ne sera à prévoir.

Dans cette liste figurent ainsi les Indemnités de Remboursement Anticipé, qui s'appliquent selon le montant et le type de crédit, les frais de courtage en cas de recours à un courtier, les frais de caution et d'hypothèque, ainsi que les frais de banque.

Tous ces frais sont encadrés par la loi ou le Code de la consommation, et doivent être bien pris en compte et calculés au moment d'un rachat de crédit, car ils s'ajouteront au coût total de l'opération.

Il est important de bien s'assurer en effet que l'opération de rachat de crédit est rentable pour vous, en faisant un calcul qui intègre l'ensemble de ces coûts, qui peuvent être parfois pris pour des frais cachés.

Que sont les autres frais cachés d'un rachat de crédit ?

Le fait de parler de frais cachés pour un rachat de crédit évoque en fait différents coûts qui n'ont pas été envisagés au moment de l'opération. Il est courant qu'un emprunteur se lançant dans un rachat de crédit ne calcule que le gain sur le taux d'intérêt ou la baisse des mensualités, sans voir qu'au final le coût du crédit aura augmenté.

Pour certains emprunteurs, les Indemnités de Remboursement Anticipé font partie de ces frais cachés, car ils ne les avaient pas pris en compte, comme ils n'étaient pas spécialement précisés sur leur contrat. C'est pourquoi il est impératif de vérifier la liste des coûts du rachat de crédit pour ne pas être surpris par ces frais.

En plus des frais classiques du rachat de crédit, il faudra ainsi bien penser au coût de l'assurance emprunteur, qui sera automatiquement proposée par l'établissement acceptant votre regroupement, mais qu'il est possible de faire baisser en passant par une délégation d'assurance.

Dans le cas d'un rachat de crédit immobilier, il sera également important de bien calculer les frais liés au notaire, aussi bien ses honoraires que la taxe de publicité foncière. Pour bien connaître le montant de cette garantie, l'établissement pourra par ailleurs avoir recours à un professionnel qui fera une estimation du bien immobilier en question.

Enfin, si vous décidez de passer par un courtier, il faudra prendre en compte à la fois sa commission et d'éventuels honoraires. Certains courtiers en ligne se démarquent en ne facturant pas d'honoraires, mais il faut faire attention à ces offres attractives, car ils peuvent ensuite demander des frais bancaires, ou encore des frais de dossier qui seront alors bien plus élevés que la moyenne attendue.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE RACHAT DE CREDIT

Autres frais cachés du rachat de crédit
5 (100%) 2 vote[s]