Frais de banque et rachat de crédit

Parmi les différents coûts à prendre en compte lors d'un regroupement de crédits, les frais de banque représentent un certain montant.

En plus des frais de garantie, ou encore des Indemnités de Remboursement Anticipé, c'est l'un des principaux coûts du rachat de crédit, qu'il est cependant possible de négocier.

Que représentent les frais de banque ?

Frais de banqueLes frais de banque sont les frais de dossiers associés à toute opération bancaire. Le fait de faire une demande et de procéder à un rachat de crédit revient à souscrire à un nouveau prêt chez un établissement, c'est pourquoi vous devez vous préparer à payer des frais de dossier, qui visent à régler le temps passé sur votre dossier et le rachat de crédit.

Ainsi, ces frais de banque vont dépendre du type d'organisme chez qui vous décidez de faire votre rachat de crédit, car leur montant peut assez fortement varier.

Représentant généralement environ 1% du montant emprunté, ils peuvent monter jusqu'à 7% environ selon votre dossier et l'établissement.

Ils s'appliqueront aussi bien à un rachat de crédits à la consommation que pour un prêt immobilier, et ils ne vous seront facturés qu'au moment de la signature de ce nouveau crédit, et non pas lors d'une simple demande, qu'elle soit refusée ou acceptée.

Comment négocier les frais de banque ?

Les frais de banque peuvent ainsi représenter un coût non négligeable dans le coût total du rachat de crédit, aux côtés des frais de courtier par exemple, et les différences de commission entre établissements peuvent notamment s'expliquer par votre dossier. Il est clair qu'avec un dossier assez fragile, et un taux d'endettement important, il sera difficile d'obtenir des taux revus à la baisse.

Cependant, la négociation de ces frais de banque, ou frais de dossier, est tout à fait possible, et même conseillée lors d'un rachat de crédit. C'est en effet l'un des éléments sur lesquels il est possible d'économiser, car la banque a la possibilité de jouer sur ces frais pour être plus compétitive et vous octroyer ce rachat de crédit.

Cette négociation sera d'autant plus aisée si votre dossier est solide, et si votre taux d'endettement est maîtrisé, en-dessous des 33% recommandés. Vous serez en position de force pour faire baisser ces frais de banque, de quelques dixièmes de pourcent, ce qui peut somme toute représenter une belle économie.

Certains établissements seront parfois même prêts à annuler totalement ces frais de dossier, si votre situation est intéressante pour eux, offrant de belles garanties, et si vous acceptez de domicilier vos comptes auprès de cet organisme bancaire.

Il peut donc être pertinent de proposer l'ouverture d'un compte bancaire chez un établissement qui accepte votre rachat de crédit, pour tenter de faire baisser les frais de banque.

Pouvant varier assez sensiblement entre 1 et 7%, ces frais de banque sont donc un élément important qui entre en compte dans le coût d'un rachat de crédit, car en parvenant à les négocier à la baisse, vous obtiendrez une économie non négligeable sur le montant total. En effet, plusieurs autres frais font grimper le coût d'un rachat de crédit, comme les frais de courtage.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE RACHAT DE CREDIT

Frais de banque et rachat de crédit
5 (100%) 1 vote[s]