Coût du rachat de crédit

Malgré de nombreux avantages apportés par un regroupement de crédits, notamment en termes de capacité d'épargne, de pouvoir d'achat et de simplification de budget, le coût du rachat de crédit est à prendre en compte dans une telle opération.

Entre les Indemnités de Remboursement Anticipé et les frais de dossier, il faudra bien calculer ces coûts au moment de votre demande.

Les Indemnités de Remboursement Anticipé

Coût du rachat de créditLe premier coût à prendre en compte lors d'une demande de rachat de crédit, aussi bien à la consommation qu'immobilier, concerne les Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA), également appelées Pénalités de Remboursement Anticipé.

Cette somme correspond en fait au manque à gagner en termes d'intérêt pour l'établissement prêteur.

Ces indemnités ne s'appliquent pas dans toutes les situations et à tous les types de crédits. En effet, aucune pénalité ne peut être demandée pour les crédits renouvelables ou les crédits à taux variables. Ensuite, il s'agit de vérifier dans le contrat de chaque crédit ce qui est précisé à ce niveau, car certains établissements les intègrent, d'autres non.

Si le rachat de crédit concerne uniquement des crédits à la consommation, ou un mélange de crédit conso et de prêt immobilier avec un montant majoritaire de crédits conso, les indemnités s'appliqueront uniquement à partir du moment où le montant à rembourser dépasse 10 000 euros.

Dans ce cas, soit la période restante de remboursement est supérieure à un an, alors les indemnités seront plafonnées à 1% du montant, soit la période est inférieure à 12 mois, et le montant sera plafonné à 0,5%.

Concernant un rachat de crédit avec prêt immobilier, ou prêt immobilier majoritaire, ces indemnités s'élèvent au total des 6 mois d'intérêt à suivre. Leur montant sera toutefois limité à 3% du capital restant dû.

Les frais de dossier

Le coût du rachat de crédit inclut ensuite ce qui s'appelle les frais de dossier, comme pour tout type d'opération bancaire. En effet, le rachat de crédit est équivalent à la souscription à un nouveau prêt, et donc des frais de banque sont à prévoir.

Il est possible de négocier ces frais avec l'établissement, selon votre dossier et votre situation, certains organismes acceptant parfois de les réduire fortement en cas d'ouverture d'un compte bancaire chez eux. Les frais de dossier seront à payer uniquement une fois le dossier de rachat de crédit accepté et signé.

Selon les cas de figure, ces frais peuvent représenter un montant allant de 1 à 7% du montant racheté. Ces montants sont sensiblement les mêmes pour un rachat de crédit avec prêt immobilier.

Les frais de courtage

Un autre type de frais à prendre en compte dans le coût du rachat de crédit sont les frais de courtage, qui ne s'appliquent que dans le cas où vous avez fait appel à un courtier pour cette opération. Le recours à un courtier peut en effet s'avérer très pratique pour gagner du temps et trouver l'établissement le plus adapté à votre dossier, tout en bénéficiant d'une offre compétitive.

Il faudra dans ce cas prévoir la commission de cet intermédiaire, qui s'échelonne à un niveau compris entre 1 et 9% du montant du crédit racheté, la variation dépendant de la complexité du dossier. Il arrive parfois que le courtier soit directement rémunéré par l'établissement qui octroie le rachat de crédit.

Les frais de garantie

Le dernier type de frais à calculer dans le coût du rachat de crédit concerne les éventuels frais de garantie, qu'il s'agisse d'une hypothèque ou d'une caution. En effet, vous aurez la nécessité de fournir des garanties pour ce rachat de crédit, comme pour un prêt immobilier classique, surtout si le montant est élevé ou s'il comprend un prêt immobilier.

Si la garantie choisie est une caution, deux possibilités existent. Soit vous aurez à payer des frais de caution si vous passez par un organisme de cautionnement, qui s'élèveront à 2 ou 3% du montant racheté, soit vous passez par une caution d'un tiers et vous n'aurez pas de frais.

Il faut noter que dans le cas d'un organisme de cautionnement, vous récupérerez 75% du fonds mutuel de garantie versé lors du premier prêt.

Si la garantie choisie est celle d'une hypothèque sur un bien immobilier, il faudra compter des frais de notaire, ainsi que la taxe de la publicité foncière, ainsi que les frais d'hypothèque, qui représentent généralement 2% du montant racheté.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE RACHAT DE CREDIT

Coût du rachat de crédit
5 (100%) 2 vote[s]