Négocier le taux du rachat de crédit

Lorsque vous décidez de négocier un rachat de crédit, plusieurs leviers sont à activer pour faire baisser le coût global de ce nouveau prêt.

En plus des frais de dossier ou du coût de l'assurance, le taux d'intérêt est un élément clé. Bien négocier le taux du rachat de crédit dépend par ailleurs de la solidité de votre dossier.

L'importance du taux d'intérêt d'un rachat de crédit

Négocier le taux du rachat de créditLe taux d'intérêt est l'un des éléments les plus importants qui permettent de calculer le coût de votre rachat de crédit. En effet, vous pourrez jouer sur ce taux d'intérêt, ainsi que sur la durée de remboursement, pour obtenir des mensualités moins importantes.

Le taux d'intérêt sera automatiquement plus élevé pour un rachat de crédits à la consommation que pour un rachat de crédit immobilier, et il dépendra de la durée choisie de remboursement.

Pour que l'opération de rachat de crédit soit rentable, il est impératif que le taux du nouveau crédit soit inférieur d'au moins un point à la moyenne des taux des crédits qui sont regroupés.

Plus vous parviendrez à négocier le taux du rachat de crédit à la baisse, et plus le rachat de crédit sera intéressant.

Comment négocier le taux du rachat de crédit ?

La négociation du taux du rachat de crédit est une étape importante, et elle se fait une fois votre dossier envoyé et accepté. Votre marge de manœuvre dépendra de plusieurs facteurs, et notamment de l'établissement et de votre situation.

Certains organismes, par exemple si vous avez déjà souscrit à des crédits chez eux, seront plus ouverts à une négociation que d'autres.

Mais le moyen le plus important d'obtenir une grande capacité de négociation du taux d'intérêt est de présenter un dossier de rachat de crédit solide, avec de réelles garanties sur votre situation et vos revenus. Parmi les éléments qui pourront convaincre le plus l'établissement, figurent ainsi votre taux d'endettement et les crédits en cours.

En effet, si vous faites une demande de rachat de crédit pour quelques crédits, dont le remboursement est tout à fait maîtrisé, et que vous présentez ainsi un taux d'endettement faible, en tout cas inférieur à 33%, vous mettez toutes les chances de votre côté pour convaincre un organisme de faire baisser le taux d'intérêt.

Le montant et le type de crédits en cours, liés à ce taux d'endettement, pourront également jouer ou non en votre faveur pour la négociation. Il est important de montrer que vous avez une gestion sérieuse de vos revenus, notamment en ne recourant pas à des pratiques à risque, telles que les jeux d'argent ou la voyance.

Donner des garanties pour négocier le taux du rachat de crédit

En dehors de ce taux d'endettement, la meilleure façon d'augmenter votre capacité de négociation pour un rachat de crédit est de présenter des garanties fortes pour l'établissement prêteur, qui sera plus favorable à une baisse du taux d'intérêt s'il est convaincu par votre dossier.

Ainsi, le fait de présenter une certaine épargne disponible au moment de la demande montre votre capacité à gérer sérieusement un budget, ainsi qu'une bonne capacité de remboursement. C'est un élément sur lequel vous pouvez vous appuyer pour faire baisser le taux d'intérêt.

De même, être propriétaire d'un bien immobilier amène automatiquement une forte garantie à l'organisme, et donc une marge de manœuvre supplémentaire pour vous dans la négociation du rachat de crédit.

CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER VOTRE RACHAT DE CREDIT

Négocier le taux du rachat de crédit
5 (100%) 2 vote[s]